Leviathan – Scott WESTERFELD

  

J’avais lu beaucoup de bien de ce livre catalogué « pour ados » et comme il s’agissait d’un récit uchronique, je me devais de l’acheter et de le lire.

J’avais commencé un autre bouquin (en anglais celui-là) et j’ai eu le malheur de jeter un coup d’œil dans celui-ci. Je n’ai pas pu reprendre l’autre livre avant d’avoir fini celui-ci.

Scott Westerfeld nous plonge en 1914 dans une histoire alternative où les grandes puissances sont divisées entre les darwinistes (France, Angleterre, Russie) et les Clankers (Allemagne, Autriche-Hongrie et Empire Ottoman). Les autres pays sont neutres.

Les Darwinistes ont abandonné l’évolution technologique. Grâce à la manipulation des fils de vie, ils ont réussi à fabriquer des animaux qui leur permettent de s’éclairer, de voler, de déplacer les objets lourds… Finis les trains, les avions…

Les Clankers de leurs côté ont développé la technologie en créant des mécanopodes (engins blindés qui utilisent des pattes au lieu de chenilles), en développant les zeppelins et les avions…

Basé en partie sur des événements et des personnages de notre trame historique (Churchill, Darwin, l’assassinat de l’Archiduc d’Autriche en Serbie…), l’histoire nous entraîne à la suite d’un jeune aspirant officier de l’Air Service britannique, Deryn Sharp, et du fils de l’Archiduc d’Autriche : Alek.

Alors que Deryn se retrouvé bien malgré elle embarqué à bord du Léviathan (un animal fabriqué à partir des chaînons organiques d’une baleine mais qui tient plus d’un véritable écosystème que d’un animal reconstruit unique ), énorme appareil de l’Air Service, Alek lui se retrouve poursuivi par l’armée allemande qui préférerait le voir mort.

J’ai volontairement tu certains éléments (notamment concernant Deryn) pour laisser au lecteur le plaisir de les découvrir pendant la lecture.

Le récit est bien écrit, il plaira certainement aux adolescents comme aux adultes. Les inventions sont nombreuses et si les Clankers ont un côté « Steampunk, je ne me rappelle pas avoir lu un roman où une société manipulait génétiquement les animaux à ce point.

Je m’en voudrais aussi de ne pas parler des nombreuses et magnifiques illustrations en noir et blanc de Keith Thompson qui donnent une véritable vie aux animaux construits et aux mécanopodes.

On peut retrouver les dessins de cet artiste à l’adresse suivante:

http://www.keiththompsonart.com/index.html

Ma note personnelle : 16/20 (18/20 pour adolescents)

Voir aussi l’avis de Guillaume « Traqueur Stellaire »:

http://www.traqueur-stellaire.net/2011/12/leviathan-scott-westerfeld/

The URI to TrackBack this entry is: https://daidin.wordpress.com/2011/02/20/leviathan-scott-westerfeld/trackback/

RSS feed for comments on this post.

One CommentLaisser un commentaire

  1. Très sympa en effet. Je ne raffole pas de littérature jeunesse à la base mais ce bouquin se lit très bien.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :