Le cauchemar mandchou – Gérard DOLE

  

La famille Hessel de Crissey s’est scindée à la révolution française. L’aîné, qui portait le titre de Marquis, s’est exilé en Autriche avec son fils et a transformé son patronyme en Hesselius. Le cadet, devenu Comte Hessel de Crissey, habite le château ancestral.

Octobre 1814, Martin Hesselius, docteur dans l’armée autrichienne décide de retourner voir le château de ses ancêtres. Alors qu’il s’approche du château, il sauve la vie d’une jeune fille, Marie-Hermine dite Mina qui s’avère être la filleule du Comte Hessel. Bien vite, les deux jeunes gens tombent amoureux mais Mina est promise depuis l’enfance au neveu du Comte Hessel, le commandant Champauvert à la condition qu’il ait mérité le grade de Colonel. Ce qui apparaît à ce moment difficile puisque le Commandant n’est plus qu’un demi-solde en tant qu’ancien officier bonapartiste.

Cependant, le commandant Champauvert est rappelé à Paris pour reprendre du service dans l’armée royale. Hesselius à qui l’honneur interdit de trahir la promesse faite au commandant décide d’accompagner celui-ci  et de rentrer ensuite dans son domaine de Styrie.

Lorsque l’empereur revient en France pour la Campagne des 100 jours, le régiment du commandant Champauvert est l’un des premiers à  rejoindre l’empereur. Nommé colonel à la veille de la bataille de Waterloo, Champauvert y trouve cependant la mort dans le chemin creux d’Ohain (La charge des Cuirassiers rendue célèbre par Victor Hugo dans les Misérables).

Le Docteur Hesselius, de retour en France avec l’armée autrichienne se rend à Crissey où le Comte Hessel, désirant le bonheur de sa filleule, presse les jeunes gens de se marier. La mort de Champauvert ayant éliminé le seul obstacle au mariage, Hesselius accepte et les bans sont publiés.
Le soir du mariage, alors que le Comte Hessel se réjouit de cette noce, il aperçoit une silhouette vêtue d’un long manteau à capuche qui s’approche de lui. Lorsque la silhouette enlève la capuche, il reconnait le fantôme du Colonel Champauvert et meurt d’une attaque cardiaque.

Printemps 1817, alors qu’il est au service du prince de Metternich, Hesselius se voit approcher par le Duc de Wellington qui lui confie, en accord avec Metternich, une mission diplomatique en Chine.

Les aventures que le Docteur Hesselius vivra en chine, l’amèneront à rencontrer de nombreux bandits chinois (on en croise au détour de chaque chemin quasiment), un vampire, des goules, des chauves-souris enragées, un loup-garou qu’il a connu en Europe, un chef de guerre mongol, la statue de Marie-Hermine (en plein milieu du tombeau des empereurs de Chine) qui est restée en Styrie et qui n’a jamais mis les pieds en Chine, l’armée d’argile…

 

Gérard Dôle s’est fait une spécialité d’écrire de nouvelles aventures de personnages empruntés à  d’autres auteur. Ici, le Docteur Martin Hesselius est un personnage créé par Joseph Sheridan Le Fanu

. Est-ce que j’attendais trop de ce roman ? Je dois dire que j’ai trouvé le livre trop long et assez lent par moment mais c’est peut-être lié au style (l’Histoire nous est présentée sous forme de lettres successives). De plus, j’ai trouvé le « héros » un peu palot. Il ne marque certainement pas les esprits en tout cas. De plus, alors que l’on pouvait attendre une scène d’apothéose lors de la rencontre entre Hesselius et le prince Yo-Xu-Lu, ce dernier disparaît d’une façon relativement banale et en quelques lignes.

A souligner l’excellente introduction très documentée de François Ducos et les nombreux et excellents dessins qui parsèment l’ouvrage.

Ma note personnelle : 12/20

 

Publicités

The URI to TrackBack this entry is: https://daidin.wordpress.com/2011/06/13/le-cauchemar-mandchou-gerard-dole/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :