Le Terrible Hiver 1947 (Millecrabe Tome 2) – P. J. HERAULT

Millecrabe Tome 2  

Ce deuxième tome commence pendant « le terrible hiver 1947 » (C’est à dire de fin 1946 à début 1947). L’auteur utilise toujours le même procédé narratif, à savoir : passer d’un trimestre à l’autre en nous présentant certains événements vécus par quelques uns des membres de la famille Clermont.

Alors qu’Andreï est envoyé en mission secrète derrière les lignes chinoises pour enquêter sur la disparition de trains de prisonniers, Antoine et Bodescu tentent de s’évader. Lorsque les preuves des atrocités chinois commencent à filtrer, une offensive improvisée se déclenche sur le front sud. Des soldats européens quittent leurs positions pour se lancer au secours de certains des leurs qui viennent d’être capturée. Débordés, les officiers ne peuvent que suivre le mouvement et bientôt c’est toute l’armée Sud qui est en mouvement et qui perce les lignes chinoises.

Dans le centre, les européens, après avoir, dans un premier temps, arrêté les chinois, lancent une grande offensive blindée qui voit s’affronter les T34 européens aux PZIV et Panther chinois.  Après avoir repoussé les chinois sur plusieurs dizaines de kilomètres, l’offensive s’enlise.

Dans le ciel, les affrontements opposent les MiJ2 et Ki84 chinois au TA152 et FW190 européens. Mykola devenu as de la chasse, est contraint à de plus en plus de sorties jusqu’à l’épuisement complet.

Le roman se termine sur une contre-offensive chinoise sur le front nord. Lancée avec notamment les troupes d’élites chinoises, cette offensive prend les troupes européennes complètement au dépourvu.

Ce deuxième tome est assez agréable à lire (surtout la première moitié et la fin; j’ai trouvé un peu moins d’intérêt pour certaines digressions politiques. On ressent cependant très bien la fatigue des combattants souvent épuisés par des mois de lutte.

Le seul bémol que j’aie trouvé c’est au niveau politique. Je ne sais pas si les idées politiques défendues par le président Meerxel reflètent les idées politiques de l’auteur mais j’ai trouvé que les idées politiques qui font appel au « bon sens » relevaient un peu trop du populisme (genre tous les politiciens de quelque bord qu’ils soient ne pensent qu’à leur réélection). On peut aussi s’étonner que l’auteur dépeigne les anglo-saxons comme uniquement préoccupés par les gains. Autant on peut accepter que certains leaders puissent avoir ce genre d’idées, autant on peut s’étonner que l’auteur ne parle pas de mouvement d’opinion à l’intérieur de ces pays, comme si tous les américains et les anglais partageaient les vues de leurs dirigeants et ne se sentaient pas concernés par les atrocités chinoises.

Ma note personnelle: 17/20

Pour le tome 1: Millecrabe

Pour le tome 3: Le Grand Bluff

Publicités

The URI to TrackBack this entry is: https://daidin.wordpress.com/2011/06/24/millecrabe-t2-p-j-herault-2/trackback/

RSS feed for comments on this post.

2 commentairesLaisser un commentaire

  1. […] Pour le tome 2: Le Terrible Hiver 1947 […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :