Premier sang (La première loi – livre 1) – Joe ABERCROMBIE

  

Le monde décrit dans ce roman a été créé par deux frères : Kanedias et Juvens. Juvens s’est entouré de disciples humains à qui il a enseigné la magie. Un jour, Kanedias, l’ainé des deux frères a tué Juvens son cadet. Les disciples de Juvens, fous de douleur et de colère et dirigés par Bayaz, le premier disciple, ont poursuivi Kanedias jusqu’à ce que celui-ci, aculé au sommet d’une tour, fasse une chute mortelle du haut d’une tour.

Au commencement du roman, l’union, une entité politique  qui a réussi à fédérer plusieurs provinces en un royaume assez large est menacée par les barbares du Nord dont toutes les tribus ont été unies par la force par Bethod et au Sud par l’empire de Gurkhul guidé en sous-main par un mystérieux prophète. Qui plus est, l’union est mûre pour tomber, elle est en pleine décadence, dirigée par un roi incapable et minée par la corruption. Les sénateurs de l’Union ne pensent qu’à leurs intérêts personnels et se contrecarrent les uns les autres, rendant toute décision très difficile à prendre.

Seule une prophétie laisse un espoir à l’Union, celle-ci annonce le retour d’un personnage légendaire. Or voici que Bayaz, après plusieurs siècles, revient pour réclamer sa place au Conseil Restreint.

 

 

Je dois avouer que j’ai été un peu déçu, ce roman était accompagné d’une réputation flatteuse que je trouve un peu surfaite. Cette histoire d’un empire corrompu et menacé, apparemment condamné face aux puissances voisines n’est pas très novatrice. De même, la réunion d’une compagnie de personnages très différents les uns des autres vient de Tolkien, c’est dire. Ceci dit, ce n’est pas non plus un roman à jeter. Il reste très agréable à lire et son point fort reste pour l’instant ses personnages. Si tous ne sont pas très originaux (Bayaz faisant un peu penser à un mélange Gandalf et de Belgarath par exemple), ils sont cependant assez attachants

Les personnages les plus originaux pour l’instant, en dehors de l’inquisiteur Glotka (une véritable réussite ce personnage, ancien épéiste torturé par les Gurkhuls et dont le corps est une prison de souffrance continue) m’ont plutôt paru être des personnages secondaires (du moins dans ce premier tome, leur rôle deviendra peut-être plus important dans les tomes suivants) : frère Long Pied le voyageur, Ferro l’esclave évadée du pays Gurkhul et qui n’a qu’une idée en tête : la vengeance, Yulwei, un autre disciple de Juvens.

En résumé,  une mise en place un peu longue pour cette série prometteuse mais qui devrait trouver son rythme dans les tomes suivants (Un peu comme pour le seigneur des anneaux où je trouvais personnellement que le rythme s’accélérait à partir de la deuxième moitié du tome 2 pour devenir excellent dans le tome 3).

Ma note personnelle : 14/20
Premier sang (La Première Loi Livre 1)
Editions J’ai Lu N° 9685
701 pages

Publicités
Published in: on 2 mai 2012 at 5 h 08 min  Laisser un commentaire  
Tags: , , , , ,

The URI to TrackBack this entry is: https://daidin.wordpress.com/2012/05/02/premier-sang-la-premiere-loi-livre-1-joe-abercrombie/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :