La Division Cassini – Ken MACLEOD

  

2303, la Division Cassini veille sur la Terre, peuplée de 30 milliards d’habitants et menacée par les Exos.

Le mouvement écologiste a fini par venir à bout du système capitaliste avant d’être lui-même complètement  décrédibilisé suite à une épidémie mondiale. La terre est maintenant devenue une société anarcho-socialo-communiste (l’Union solaire) dont le bras armé est la Division Cassini.

Les exos sont des post-humains qui ont réussi à télécharger leurs personnalités pour les réimplanter dans de nouveaux corps. Ils sont devenus, par là-même différents et incompréhensibles pour les humains. Refusant de sacrifier les avantages qu’ils pouvaient gagner dans le système capitaliste, ils ont quitté la Terre dans une attaque brève mais violente, tuant au passage un grand nombre de Terriens. Ils se sont réfugiés sur Jupiter d’où ils ont bombardé la Terre de virus informatiques, détruisant à terme le réseau informatique terrien.

Après un certain temps, les Exos ont créé un trou-de-ver en détruisant pour cela Ganymède. Une partie des Exos a fait sécession et a quitté Jupiter pour créer une nouvelle colonie (La nouvelle Mars) néocapitaliste, gouvernée par des clones et des cyborgs, de l’autre côté du trou-de- ver.

La Division Cassini surveille les Joviens qu’elle soupçonne de fomenter la destruction de la Terre, puisque ceux-ci n’ont cessé leurs attaques. Elle craint aussi que ces posthumains ne veuillent détruire les humains qui ne seraient à leurs yeux que des créatures inférieures

Lorsque la Division Cassini parvient à prendre contact avec les Exos, ceux-ci expliquent que les virus n’étaient que le résultat des multiples mutations qu’ils ont subi et qu’ils sont tout-à-fait prêt à collaborer avec les humains.

Cette nouvelle met en émoi les habitants de l’Union solaire et crée des dissensions jusqu’au sein de la Division Cassini. Si les Exos disent la vérité, on ne peut les détruire mais s’ils mentent ?

 

 

Je ne le cacherai pas, je n’ai pas aimé ce bouquin.

Déjà la société anarcho-socialiste, avec des réflexions du style : « La vie se réduit à un processus de destruction et d’exploitation d’autres matières et, si nécessaires, d’autres vies. En conséquence, la vie est agression et  une vie réussie est une agression réussie » n’apparaît pas particulièrement sympathique ou même réalisable.

Mais, pour aggraver les choses, l’héroïne du récit est dès le début persuadées que les Exos mentent et rien n’y personne ne la fait bouger d’un iota, la rendant elle aussi peu sympathique et ne permettant pas au lecteur de s’approprier son point de vue.

Si le roman est sans nul doute intéressant du point de vue technique et scientifique et si les intrigues tiennent la route, les éléments cités plus haut le rendent cependant assez rébarbatif.

Ma note personnelle : 10/20

La Division Cassini
Ken MacLeod
Editions J’ai Lu
Collection Millénaires
300 pages

Publicités
Published in: on 27 mai 2012 at 9 h 31 min  Laisser un commentaire  
Tags: , , , ,

The URI to TrackBack this entry is: https://daidin.wordpress.com/2012/05/27/la-division-cassini-ken-macleod/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :