L’ennemi dans l’ombre – David WEBER

L'ennemi dans l'ombre_0001    L'ennemi dans l'ombre_0002

L'ennemi dans l'ombre T2_0001   L'ennemi dans l'ombre T2_0002

Dans « l’ennemi dans l’ombre », nous suivons l’amiral Henke depuis sa capture par les forces de la république de Havre. Après sa capture, l’amiral Henke fait partie d’un échange global de prisonniers à la condition expresse de ne pas reprendre les hostilités contre Havre.

Cet accord pourrait laisser Michelle Henke sur la touche mais on a besoin de ses talents dans l’amas de Talbot. L’annexion de l’amas a en effet été assez mouvementée, ce que nous avons vu dans le roman précédent « L’ombre de Saganami » mais l’intervention du commodore Terekhov a réussi à stopper les actions de Mesa grâce à la destruction de la flotte monicaine.

Mais Mesa ne s’avoue pas vaincue et prépare déjà de nouveaux troubles à côté desquels la crise neutralisée par Terekhov fait figure de problème mineur. Grâce à ses agents infiltrés au sein même de la flotte solarienne, Mesa parvient à rediriger des flottes solariennes entières vers l’amas de Talbot et les amiraux solariens entendent bien ne pas se laisser marcher sur les pieds par une bande de néobarbares comme les manticoriens.

Les amiraux solariens ne croient de toute façon pas que la flotte manticorienne dispose réellement de toutes les capacités technologiques qu’on lui prête. Après tout les solariens sont à la pointe de la technologie depuis si longtemps, qui pourrait les avoir rattrapés ?

Ce roman nous permet de découvrir un personnage jusqu’ici secondaire dans la série Honor Harrington : l’Amiral Michelle Henke, Contre-amiral de la Flotte de Manticore, Comtesse du Pic d’Or, cousine de la reine Elisabeth, cinquième dans la lignée de succession au trône…

Si ce tome contient bien tous les ingrédients qui ont fait le succès de la série et si on y apprend certains détails laissés jusqu’ici dans l’ombre, il m’a cependant paru nettement moins bon que les précédents et ce pour deux raisons :

D’abord et avant tout, comme l’histoire de ce roman est parallèle à ce qui se passe dans la série principale, on se voit rappeler un tas de choses que l’on savait déjà, même si on les réapprend sous un angle différent. Ensuite, si Weber est très à l’aise dans les déplacements et les combats spatiaux, les discussions politiques et stratégiques ne sont pas ce qu’il écrit de mieux et dans ce tome, on a en beaucoup (trop).

En résumé, un livre intéressant pour votre compréhension de l’univers de Honor Harrington mais qui ne vous laissera pas un souvenir impérissable

Ma note personnelle : 14/20
L’ennemi dans l’ombre
Editeur : L’Atalante (2 tomes soit environ 900 pages).

Publicités

The URI to TrackBack this entry is: https://daidin.wordpress.com/2013/01/16/lennemi-dans-lombre-david-weber/trackback/

RSS feed for comments on this post.

2 commentairesLaisser un commentaire

  1. Bonjour et bonne année (chinoise comme cela je ne suit pas trop en retard). Je viens de terminer « l’orage gronde », 13e et dernier volume actuellement paru de cette saga.

    Intéressant bien que plus court que les précédents, il y a toujours les mêmes défauts d’écriture que les précédents avec des répétitions a longueur de pages sur les qualificatifs désobligeants sur les gradés solariens a tel point que je me demande si la traduction n’est pas bâclé.

    Savez vous si en version originale, Weber est plus imaginatif ?

    • Bonjour Frédéric et désolé pour le délai de réponse, moi je suis actuellement dans le volume précédent (En mission).

      Je pense que les défauts que vous relevez sont malheureusement dus à la longueur de la série plus qu’à la traduction. Comme vous le soulignez, il y a 13 volumes dans la série principale plus une dizaine si on compte les séries parallèles qui n’ont pas Honor comme héroïne principale.

      Cela fait beaucoup et sans doute trop.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :