Torche de la liberté – David WEBER & Eric FLINT

Torche de la liberté Tome 1_0001   Torche de la liberté Tome 1_0002

Torche de la liberté T2_0001   Torche de la liberté T2_0002

Dans Torche de la liberté, nous suivons les maîtres espions Victor Cachat (de la république de Havre) et Anton Zilwicki (pour Manticore) lors de leur infiltration sur la planète Mesa.

Ils y rencontreront deux  ressortissants mesans prêt à donner des informations pour peu qu’on leur fasse quitter Mesa.

L’un de ces ressortissants est un mathématicien mésan qui avait adopté une petite fille avec l’accord des autorités mésanes Cette petite fille était issue d’expérience génétique ayant pour but de créer des enfants surdoués dans le domaine des mathématiques. Le problème c’est que toutes les tentatives précédentes pour obtenir ces enfants surdoués ont échouée, les enfants développant une forme d’autisme après quelques années. Sa fille ayant dépassé l’âge habituel auquel les enfants développaient la maladie, Herlander Simoes pensait celle-ci à l’abri mais malheureusement cette dernière développe quand même la maladie. Lorsque les autorités mésanes décident de faire supprimer l’enfant, Herlander comprend que sa fille n’était qu’un sujet d’expérience pour les autorités scientifiques et politiques mésanes. Impuissant à empêcher la mise à mort, il en conserve une haine terrible envers le régime.

Jack MacBryde, officier de la sécurité de l’alignement mésan, était chargé de surveiller Simoes afin de veiller à ce que celui-ci continue à faire son travail essentiel aux projets militaires de l’alignement mésan malgré la mort de sa fille. Au contact de Simoes et de sa détresse toutefois, Jack a pris conscience de l’ampleur des crimes commis et encore à commettre par l’alignement mésan.

« Torche de la liberté » fait immédiatement suite à « la couronne des esclaves » nous y découvrons un peu plus de détails sur les plans machiavéliques des dirigeants de l’alignement mésan.

Les détails de la grande histoire commencent à se préciser, nous devinons que Mesa travaille à saper les bases de la ligue solarienne pour pouvoir profiter de la chute de celle-ci avec la destruction de l’empire de Manticore et de la république de Havre au passage. Rien que cela.

Cela explique en partie pourquoi les amiraux les plus stupides ou les plus compromis se retrouvent à la tête des flottes solariennes que Mésa envoie se faire massacrer les unes après les autres par la flotte manticorienne.

Encore un bon tome de la saga grâce à ses nouveaux éclairages et ses personnages sortant un peu du lot par rapport à la série principale.

Ma note personnelle : 16/20
Torche de la liberté
Editeur : L’atalante (2 tomes soit environ 750 pages).

Publicités

The URI to TrackBack this entry is: https://daidin.wordpress.com/2013/03/24/torche-de-la-liberte-david-weber-eric-flint/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :