Wolf Hunt (The burning Ages I) – Sebastian P. BREIT

Wolf Hunt

13 mars 2024, une flotte de l’Otan sous mandat des Nations Unies  doit être envoyée au large des côtes du Brésil pour tenter de mettre fin aux troubles qui agitent le pays. Cette intervention pourrait toutefois être mouvementée puisque les autres membres du BRIC (Brésil, Inde, Russie, Chine) ne sont pas favorables à cette intervention.

Alors que l’Europe, ruinée par les crises économiques a vu beaucoup d’instabilité (certains pays ayant été obligés d’instaurer la loi martiale, on apprend par exemple que la Belgique se réduit à peu près à Bruxelles). Nous suivons l’appareillage d’une partie de la flotte de l’Otan, formée de navires anglais, américains et allemands, qui doivent rejoindre le reste de la flotte qui regroupe déjà des navires français, italiens et espagnols.

Quelques heures après l’appareillage, la flottille anglo-américano-germanique, se retrouve prise dans une tempête électromagnétique extrêmement puissante et tous les membres des équipages finissent par perdre conscience.

Lorsqu’ils se réveillent les membres de la flottille sont complètement désorientés. A bord d’un des navires (celui qui était le plus proche du centre du phénomène), on dénombre de nombreux morts.  Les survivants constatent rapidement qu’ils n’ont plus aucun contact avec leurs bases. Pire même, la totalité des satellites de communication civils et militaires ont disparu.  Après avoir tout d’abord pensé à une attaque du BRIC, ils décident d’envoyer des avions en patrouille ? Ce que ceux-ci découvrent est encore plus bizarre, certaines infrastructures sur une île portugaise proche semblent avoir disparu mais pas suite à une attaque, elles semblent n’avoir jamais existé.

En faisant des recoupages et en réussissant à capter une radio sur une longueur d’onde qui n’est  plus utilisée en 2024, force  est de constater que la flottille a été transportée dans le temps et se retrouve en 1940, peu de temps avant la bataille d’Angleterre.

Après avoir absorbé le choc de cette découverte, l’officier le plus haut gradé, un américain décide que la flottille doit se rendre vers le port américain le plus proche pour se mettre au service des alliés et tenter d’abréger cette guerre. L’officier allemand le plus haut en grade ne l’entend cependant pas de cette oreille. L’option choisie par les américains raccourcirait certes la guerre mais elle entrainerait quand même la mort de millions d’allemands et la ruine de l’Allemagne. Son idée est plus radicale, localiser Hitler et lui lancer des missiles tomahawk afin de le liquider à distance. Cette option, si elle ne garantit pas la fin de la guerre, permettrait de faire remplacer le régime d’Hitler par des allemands qui dans la lignée historique ont œuvré en secret  à la défaite des nazis.

Lorsque les américains et les anglais constatent que les navires allemands refusent de les suivre, il s’ensuit une bataille navale courte mais lourde de conséquences. Tous les navires anglais et américains sont coulés alors que seuls deux navires allemands survivent.

Les allemands fournissent des canots de sauvetages aux rescapés anglo-américains pour leur permettre d’atteindre l’île portugaise détectée plus tôt avant de prendre eux le cap de la Norvège. Ils espèrent effectivement se cacher dans un Fjord norvégien avant de tenter de localiser Hitler pour lancer leurs missiles avec la plus grande précision possible.

Un premier roman qui n’est pas sans défaut, je pense par exemple au rôle des femmes dans ce récit ou au manque de remords des officiers et marins allemands après la bataille navale avec leurs contemporains.

J’ai cependant trouvé que le livre s’améliorait au fur et à mesure du récit et la fin du roman avec des combats entre troupes allemandes fidèles au régime et rebelles m’ a semblé particulièrement crédible.

 Ma note personnelle : 17/20
Wolf Hunt
Edition Kindle.

https://www.facebook.com/SPBreitAuthor

ou son site web: http://www.spbreit.com/p/about-me.html

Publicités

The URI to TrackBack this entry is: https://daidin.wordpress.com/2013/03/25/wolf-hunt-the-burning-ages-i-sebastian-p-breit/trackback/

RSS feed for comments on this post.

15 commentairesLaisser un commentaire

  1. Tiens, cela semble trés inspiré de World War 2.0.

    • Oui c’est presque le même point de départ que la série de John Birmingham mais plutôt centré sur le point de vue d’un officier allemand qui veut éviter la ruine de l’Allemagne (quoique même la mort d’Hitler ne garantisse pas la paix, on en est même assez loin à la fin de ce bouquin).

  2. Je pense qu’il y a un syllabe en moins dans l’article : cela permettra de (dé)faire le régime d’hitler…

    Sauf que même les antinazis voulaient dans leur grande majorité conserver leurs conquêtes territoriales, çe qui n’est pas au goût des alliés qui dans la réalité ne se sont guère souciés de leurs complot d’amateurs.

    • Effectivement, la phrase ne tenait pas la route, je l’ai modifiée et j’ai aussi corrigé une autre faute. Merci Frédéric.

      Pour ce qui est de la conservation des conquêtes, je suppose que les allemands auraient voulu conserver une partie des conquêtes (autriche, une partie de la Tchécoslovaquie et de la Pologne… (Bref tous les territoires revendiqués parce qu’il y avait des minorités germaniques) mais qu’ils auraient sans doute renoncés à d’autre comme la France, la Belgique, la Hollande… par réalisme politique. Sauf que je ne vois pas les alliés accepter la moindre concession.

      • Vu l’époque avec seulement l’empire britannique encore en guerre contre l’Axe et ayant perdu une grande part de son matériel moderne en France. L’auteur a plusieurs options. Beaucoup pensait que l’Angleterre devait cessé les hostilités dont Kennedy père alors ambassadeur a Londres. Il s’en est fallu de peu selon certains, la défaite de la campagne de France a faillit faire sauter le tout récent cabinet de Churchill. Si une personne plus présentable que le moustachu lance des propositions de paix, elle serait mieux accueilli par les britanniques.

        Au fait, et les anglo-américains dans les Acores ou a Madères ? Ils deviennent quoi ?

        • Disons que l’option de poursuite de la guerre est fort probable parce que la mort d’Hitler et de Himmler a laissé Heydrich à la tête des SS et des troupes fidèles au régime nazi. Il y aura donc certainement une guerre civile en Allemagne ce qui permettra à l’Angleterre de souffler un peu.

          Les Anglo-Américains sont d’abord recueillis par les portugais puis ensuite emmenés sur un navire civil vers les Etats-Unis. Débarqués aux Etats-Unis, ils sont immédiatement enfermés par le FBI sur ordre de Hoover. Il leur faudra beaucoup d’efforts pour arriver à convaincre les sbires de Hoover qu’ils ne font pas partie d’une énorme machination allemande pour tromper les Etats-Unis.

  3. Bonsoir, toujours aucune chance pour une traduction en français ?

    • Peu probable (il s’agit d’un roman auto édité), surtout si l’auteur ne publie pas la suite.

      • Tiens, je n’avais pas noté cela. L’autopublication devient en effet a la mode avec des sites comme lulu.com mais pour arrivé a se faire connaître du public, c’est la croix et la bannière.

        • Ici, c’est le sujet qui m’a permis de tomber dessus.

        • Voici la page facebook de l’auteur qui n’a plus posté depuis février de cette année: https://www.facebook.com/SPBreitAuthor

          ou son site web: http://www.spbreit.com/p/about-me.html

          • La page facebook à repris de l’activité cette année et annonce le deuxième tome pour bientôt avec la couverture de celui ci.

            • Bonne nouvelle, j’ai hâte de voir où l’auteur va nous entraîner.

  4. Souhaitons que l’auteur soit en forme pour une suite.

    Je ne sait plus j’avait parlé ici d’un français qui a écrit un texte uchronique sur la deuxiéme guerre mondiale en partant du postula d’une intervention dans la guerre d’Espagne montrant les failles dans l’armée française, ce qui permet à celle de se mettre à la guerre moderne en 1939 :

    http://sentenced.unblog.fr/uchronie/

    Son roman racontant l’histoire d’un pilote de l’armée de l’air s’est retrouvé sur Lulu qui l’avait mit en vente sans son autorisation sous le titre  »carnet de vol ». Il n’est plus disponible maintenant mais je peux vous envoyer le dossier PDF si vous vouler.

    Il à commencé à écrire un second roman racontant l’histoire d’un pilote de l’aéronavale engagé dans la guerre d’Hiver contre les russes :

    http://sentenced.unblog.fr/uchronie-deuxieme-volet/

  5. […] une flotte alliée dans la série Axis of Time de John Birmingham et un navire allemand dans Wolf Hunt de Sebastian P. Breit, c’est au tour d’un navire russe de se retrouver plongé en pleine […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :