La Belle aux bleus d’argent: Garrett, détective privé, T1 – Glen COOK

La belle aux bleus d'argent

 

Si Garrett avait connu Molière, il aurait pu s’écrier : « Mais que suis-je donc venu faire sur cette galère ? ».

Tout a commencé pour Garrett lorsqu’il a vu (et surtout entendu) débarquer un beau matin un détachement de la famille Tate avec à sa tête, Rose la sœur de son ami Denis Tate. Rose à Garrett apprend que Denis est mort et que leur père requiert la présence de Garrett. Le père Tate apprend à Garrett que dans son testament, Denis a désigné comme héritière une jeune personne qui selon toute vraisemblance, réside actuellement au Cantard. C’est pourquoi, il a pensé que Garrett en sa qualité de détective, était la personne la plus qualifiée pour retrouver l’héritière.

Garrett n’est pas très chaud au départ, c’est que le Cantard, il connaît, il connaît même très bien puisque c’est au Cantard et pendant la guerre du Cantard, entre le royaume de Karenta et les Venagetis que Garrett a fait la connaissance de Denis. Ce n’est qu’en apprenant la somme rondelette que le père Tate est prêt à lui verser que Garrett accepte. Pour simplifier les choses, le testament de Denis spécifie que si l’héritière ne peut être retrouvée, c’est Rose, la sœur de Denis qui héritera du magot considérable que celui-ci a rassemblé. Garrett découvre que Denis et d’autres personnes jouaient sur le cours des métaux en profitant d’informations sur la guerre au Cantard, il comprend aussi qu’une telle somme n’a pu être rassemblée par Denis seul et que ses associés risquent de vouloir récupérer leur part voire l’entièreté de la somme. Obligé de s’enfoncer dans le Cantard, Garrett demande à son ami Morlet, un elfe végétarien de l’accompagner comme garde du corps. L’elfe en question se ramène avec trois frères Grolls (mélange de Troll, d’humain et d’une troisième moitié de quelque chose), triplés de mères différentes, deux d’entre d’eux faisant trois mètre de haut et tenant plus du Troll que de l’humain et répondant au doux nom de Doris et Marsha et le troisième ayant plutôt l’apparence d’un humain chétif, qui seront selon lui très utiles là où ils se rendent.

Comme si cela ne suffisait pas, Rose et Titi, la cousine de Denis ont décidé d’accompagner Garrett. Si celui-ci n’est pas insensible aux charmes de ces deux demoiselles, il est conscient que celles-ci vont lui attirer des problèmes supplémentaires (surtout Rose qui est prête à aller très loin pour persuader Garrett de ne pas retrouver l’héritière testamentaire).

Poursuivi par Rose, par les anciens associés de Denis, par une bande de centaures et par les espions Venagetis, Garrettt devra s’enfoncer dans le repaire d’une horde de vampires pour récupérer l’héritière de Denis en voie de vampirisation…

Ce premier tome de la série « Garrett  détective privé » nous permet de découvrir le monde où évolue Garrett, un monde de Fantasy peuplé d’humains, gnomes, nains, elfes, grolls et autres créatures que l’on retrouve habituellement dans ce genre de récit (et aussi beaucoup d’hybrides de toutes ces races, tel que le groll…) mais là s’arrête la comparaison.

Si vous avez lu la « compagnie noire, je dirais qu’il s’agit un peu du même genre d’histoire en plus léger. Dans cette série, on a inversé les doses d’action et d’humour. Le ton est léger mais  l’action est cependant prenante. Je n’ai pas lu la série du Disque Monde à laquelle d’autres se réfèrent mais je pense que le ton de celle-ci doit être légèrement moins loufoque ? Si quelqu’un a lu les deux, il pourra me le confirmer.

En résumé, les amateurs de Glen Cook ne devraient pas être déçus, les autres auront peut-être plus de mal à s’habituer au style de Glen Cook. Si vous recherchez un roman profond, passez votre chemin. Si par contre, vous cherchez un bon moment de délassement, ce livre ne vous décevra pas.

Pour le tome 2, voir: Coeurs d’or à l’amer

Ma note personnelle : 16/20
Glen COOK – La belle aux bleus d’argent
Edition Kindle

Publicités

The URI to TrackBack this entry is: https://daidin.wordpress.com/2013/08/04/la-belle-aux-bleus-dargent-garrett-detective-prive-t1-glen-cook/trackback/

RSS feed for comments on this post.

One CommentLaisser un commentaire

  1. […] Pour le tome 1, voir: la Belle aux bleus d’argent […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :