Reich – Alain PARIS

Reich

 

1986 – Un rescapé des camps nazis apparaît à Mauthausen comme s’il venait juste de s’évader de ce camp, il est d’abord arrêté comme vagabond mais il disparaît de sa cellule alors que 4 policiers étaient dans la seule pièce qui menait vers l’extérieur.

Les journaux du monde entier s’intéressent à l’affaire et un éditeur et propriétaire de journal anglais demande à un écrivain qui se trouve à ce moment en Allemagne d’aller jeter un coup d’œil et de recueillir des renseignements sur cette affaire.

Lorsque Mark Spencer commence son enquête, il ne s’attend pas se retrouver au cœur d’une histoire de voyage dans le temps et c’est pourtant bien de cela qu’il s’agit. En effet, l’ex prisonnier avant de disparaître avait demandé que l’on prévienne les professeur Verdlock et Deitmer. En  enquêtant sur ces deux hommes, Spencer découvre qu’ils travaillaient sur un projet nazi secret pendant la deuxième guerre mondiale.

Ayant découvert que le professeur Verdlock vivait toujours et était en Angleterre, Spencer décide d’aller l’interroger sur place. Pendant qu’il discute avec le professeur et sa petite-fille Linsey, 3 hommes font irruption dans la maison du professeur et l’abattent. Ces trois hommes sont à leur tour abattus par deux autres individus avant de pouvoir descendre Spencer et Linsey.

Les deux saauveteurs, Conover et Georgie, emmènent  Spencer et Linsey à Londres en 1946, enfin un 1946 où la 2ème guerre mondiale continue parce qu’Hitler a pris une machine à voyager dans le temps (développée par l’équipe du professeur Deittmer) pour revenir en 1940 et corriger certaines des erreurs qu’il avait fait dans la ligne temporelle originelle. Ensuite, Conover et Georgie transportent Spencer et Linsey dans  l’Angleterre de 1986 telle qu’elle est devenue après la victoire de l’Allemagne: un pays revenu à  l’époque médiévale et où les seigneurs sont allemands et les serfs anglais.

Spencer et Linsey vont alors suivre un entrainement poussé pour se rendre à leur tour en 1940 et empêcher Hitler de reprendre les choses en main.

Si le style d’Alain Paris est assez agréable, il est dans ce cas-ci, son propre ennemi. En effet, le récit est mené tambour battant et l’on n’a pas le temps de s’ennuyer mais il est en même temps très court et le mélange des deux fait que l’on a l’impression de survoler des tas de choses importantes. Cette histoire aurait mérité un beaucoup plus long développement. Même si comme je l’ai lu ailleurs, « Reich » n’est que l’introduction à une série de l’auteur (« Le monde de la terre creuse »), il y avait matière à étoffer cette introduction.

« Reich » est plus un récit de voyage temporel qu’une uchronie. Le problème du voyage temporel, c’est que dès que l’on retourne dans le passé pour en modifier quelque élément, on modifie le futur et même la plus petite modification peut avoir de très grandes conséquence (voir la théorie du papillon). Ici, on est en plein paradoxe temporel. Comment des Anglais de 1946 peuvent ils se transporter dans un futur qui n’est pas le leur pour empêcher le meurtre de gens qui vont les accompagner dans un passé qui n’est pas le leur.

La seule explication logique mais qui n’est pas avancée ici, ce serait qu’il existe dans l’univers de « Reich » des univers parallèles bien précis et que les machines à voyager dans le temps peuvent également être réglées pour voyager dans ces univers précis.
Ma note personnelle: 13/20
Reich – Alain paris
Edition Kindle

The URI to TrackBack this entry is: https://daidin.wordpress.com/2014/02/26/reich-alain-paris/trackback/

RSS feed for comments on this post.

One CommentLaisser un commentaire

  1. Je l’ai lu il y a longtemps mais n’est pas trop accroché a ce roman. Plusieurs légèretés dans le scénario font qu’il manque de « profondeur ».


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :