Un tournant du destin – Roger BRANFILL-COOK

Un tournant du destin

Dans ce roman, l’auteur imagine que l »amiral Somerville parvient finalement à un accord avec la flotte française à Mers el-Kébir.

L’amiral Darlan décide de se ranger au côté des anglais en créant une quatrième république sur le sol africain. La coopération franco-anglaise reprend avec comme résultats d’importantes modifications dans le déroulement de l’Histoire.

En premier lieu, les Italiens confrontés aux flottes françaises et anglaises, perdent le contrôle de la méditerranée et ensuite de leurs colonies africaines. Ils sont contraints à la capitulation et Mussolini est emprisonné.

Les allemands, bien que touchés par cette défaite, peuvent cependant déclencher l’attaque contre les soviétiques plus tôt que dans notre réalité et concentrer plus de ressources dans cette attaque puisqu’ils n’ont pas à intervenir dans les balkans pour aider leurs alliés italiens.
L’attaque se déroule donc mieux, au Nord comme au Sud où Rommel parvient par exemple à s’emparer des champs pétrolifères. Au Nord, les allemands parviennent à s’emparer de Moscou et à encercler totalement Léningrad qui finira par tomber.

Ayant réussi à persuader leurs alliés Japonais de s’en prendre aux russes plutôt qu’aux américains, les allemands réussissent à tenir l’Amérique en dehors de la guerre, du moins officiellement.

Pendant ce temps, les français obtiennent une aide matérielle des américains, ceux-ci acceptant de leur fournir armes et matériel pour leur réarmement. En discutant avec les américains, les français optent pour un char plus lourd que le M4 Sherman et acceptent de fabriquer des chars M6 plus lourds et mieux armés. De plus, de nombreux américains viennent se battre officieusement au côté des français et des anglais. L’amérique envoie de nombreux « observateurs »

Lorsque les alliés débarquent en Provence, ils sont à égalité avec les allemands pour ce qui est de la qualité du de matériel mais grâce à l’appui logistique des américains, ils parviennent à remplacer plus rapidement leur matériel. Malgré une résistance allemande acharnée, les alliés parviennent à repousser les allemands à la frontière française grâce notamment à leurs chars et à leurs chasseurs bombardiers. La leçon des stukas a été bien retenue et est appliquée aux allemands par des français revanchards.

Sur le front russe, les allemands se sont infiltrés jusqu’au-delà de l’Oural. Staline est mort assassiné et Kroutchev a pris sa place pour diriger ce  qui reste de l’URSS et continuer la lutte.

Ayant vaincu la flotte allemande de l’Atlantique en une bataille décisive, les Franco-Anglais envoient leur flotte dans le pacifique pour faire barrage aux Japonais. Cette flotte a été renforcée par le soutien des Américains et c’est une nouvelle bataille navale importante qui voit l’essentiel de la flotte Japonaise coulée par une flotte franco-anglo-américaine.

En effet, si les américains sont neutres, ils n’en ont pas moins envoyé une flotte comprenant la quasi-totalité de leurs effectifs dans la région où doit se dérouler la bataille. Lorsque les pilotes japonais détectent des porte-avions, ils confondent les porte-avions américains avec des navires anglais et les attaquent.

Nous assistons dès lors à la plus grande bataille aéronavale de tous les temps puisqu’elle voit s’affronter (et je ne citerai que les Porte-avions, cuirassés et croiseurs de bataille):

Du côté Japonais,

Force de Frappe: Porte-Avions: Kaga, Akagi, Hyriu, Soryu, Shokaku et Zuikaku + Ryujo

Croiseurs de bataille: Kongo, Hiei, Haruna et Kirishima

Division d’appui: Nagato, Ise, Hyuga, Fuso et Yamashiro

Division principale: Yamato, Musashi, Shinano

Du côté Franco-anglais

Escadre de Frappe: Porte-avions:  Ark Royal et Unicorn + Porte-avions blindés: Illustrious, Victorious, Formidable et Indomitable + Joffre et Painlevé

Escadre de croiseurs de bataille: Hood, Renown, Strasbourg, Dunkerque

Escadre de Bataille: King Georges V, Prince of Wales, Duke of York, Anson, Howe, Rodney, Nelson, Téméraire, Vanguard et Richelieu, Queen Elisabeth, Valiant, Warspite.

Du côté américain:

Les Porte-avions: Saratoga, Lexington, Yorktown, Hornet, Entreprise,

Les cuirasses: Washington, North Carolina, South Dakota, Alabama, Indiana, massachussets

Ce qui nous donne 6 Porte-avions lourds et un léger, 4 Croiseurs de bataille et 8 Cuirassés (dont 3 super-lourds) du côté Japonais face à 13 porte-avions, 4 Croiseurs de bataille et 19 Cuirassés du côté allié.

Les allemands tentent d’atomiser New York pour sortir les américains de la guerre. Ils mettent une bombe atomique sur un V4 mais celui-ci connaît une défaillance et s’écrase en Irlande sans exploser. Ayant pris conscience du danger, les Américains lancent une de leurs bombes sur l’Ukraine, dans une région d’entrainement de la SS près de la ville de Tchernobyl, tuant au passage Heydrich en plus des milliers de SS, centaines de chars et d’avions qui s’y trouvaient.

Les troupes allemandes de la Wehrmacht se révoltent contre Hitler et affrontent la SS jusque dans Berlin.

«  Un Tournant du Destin » nous fournit une analyse intéressante de ce qui aurait pu se passer si les choses s’étaient passées autrement à Mers-El-Kébir.

Bien entendu, la difficulté dans une uchronie, c’est que plus on s’éloigne du point de divergence, plus les événements sont difficiles à imaginer. Ce qui distingue celle-ci, c’est que l’auteur l’a agrémentée de nombreux photos-montages, mettant en scène les événements imaginés.

Si le sujet est intéressant, le traitement laisse cependant parfois à désirer, l’auteur ayant tendance à imaginer des batailles décisives pour régler les combats. Ainsi, le sort de la flotte allemande comme celui de la flotte japonaise sont réglés en une seule bataille chacune (au sortir de la titanesque bataille citée ci-dessus, les Japonais n’ont quasiment plus de flotte de guerre, en tout cas plus d’unités lourdes).

On trouve également à la fin de l’ouvrage une table comparative entre les événements du roman et la réalité ainsi qu’une divergence alternative. Et si Hitler avait laissé une France pétainiste réunifiée après Mers-El-Kébir en retirant ses troupes et des Pays-Bas. Tout en envahissant l’URSS, Hitler fait des propositions de paix à l’Angleterre. Même si celle-ci désirait continuer le combat, ce serait sans le soutien de l’Amérique.

Enfin, si vous désirez lire cet ouvrage et que vous lisez l’Anglais, évitez la traduction française, celle-ci a manifestement été faite par un robot sans grande révision et est quasi illisible. Staline devient donc l’Oncle Jean, les parachutistes des paratroupes, les envahisseurs des invahisseurs, les hauts fourneaux des hautes fournais…

Ma note personnelle 14/20 – 04/20 pour la traduction
Un tournant du destin – Roger BRANFILL-COOK
Edition kindle

 Je reporte dans l’article, les liens évoqués dans les commentaires:

Le site de l’auteur: http://rogerbranfillcook.eu/

Le blog de l’auteur: http://rogerbranfillcook.blogspot.co.uk/

Pour la version papier (en anglais) du roman:

http://www.amazon.fr/Moment-Destiny-Alternative-History-World/dp/142514179X/ref=sr_1_cc_3?s=aps&ie=UTF8&qid=1407681233&sr=1-3-catcorr&keywords=roger+branfill+cook

ou

http://bookstore.trafford.com/Products/SKU-000166813/Moment-of-Destiny–One-Day-in-Oran.aspx

Un forum consacré à l’Uchronie développée autour de la continuation de la guerre par la France en 1940: http://www.1940lafrancecontinue.org/

 

Publicités

The URI to TrackBack this entry is: https://daidin.wordpress.com/2014/04/21/un-tournant-du-destin-roger-branfill-cook/trackback/

RSS feed for comments on this post.

8 commentairesLaisser un commentaire

  1. Dommage que la traduction soit si désastreuse, il aurait pu être intéressant. Je le signale sur le site  »1940, si la France… »

    L’auteur à écrit trois livres récemment, la page française concernant  »Un tournant du Destin » n’a pas trop d’erreurs de ce type /

    http://rogerbranfillcook.eu/

    • Oui son blog a l’air intéressant aussi:

      http://rogerbranfillcook.blogspot.co.uk/

      • Sur « 1940,… », on se pose beaucoup de question sur la crédibilité de ce scénario. D’où sort la bombe A allemande par exemple.

        Sur le blog que vous m’avez signalé, une page est consacré a la bataille de Bir Hakeim. Il spécule que si Rommel avait gagné, il aurait pu aller jusqu’â la frontière afghane 🙂 Un peu surréaliste vu la logistique dont il disposait 😉

        • Sur la bombe A, je n’ai pas de réponse, il y avait bien une équipe allemande qui travaillait dessus mais qui semblait fort en retard sur les alliés et qui manquait de combustible nucléaire. C’est l’un des reproches que l’on peut faire à cette histoire, en voulant raconter la totalité de la seconde guerre mondiale en un seul roman, l’auteur est obligé de procéder à des raccourcis.

          Sinon, pour Bir Hakeim, si je comprends les propos de Roger Branfill-Cook une victoire rapide aurait permis à Rommel de détruire la 8ème armée et de s’emparer de l’Egypte. A partir de là, on peut imaginer, la chute de Malte, un passage plus facile des renforts nazis vers l’Egypte et de là, effectivement un passage vers la Syrie, L’Irak… mais tout cela est spéculatif…

  2. Ne pas oublier que si l’Irak était germanophile, l’Armée des Indes l’occupe, et l’Iran est également sous la coupe des soviétiques au nord et des anglais au sud.

    Le contrôle de la Méditerranée aurait par contre été perdu par les britanniques qui ne disposeraient plus que de Gibraltar, Malte serait sans doute tombé si l’Égypte et la Palestine passent sous contrôle de l’Axe. Avec les territoires français d’Afrique du Nord et du Levant (Liban et Syrie) dépendant de Vichy et une Turquie neutre. Il ne resterait aucun point d’appui pour l’Angleterre dans la région.

  3. Au fait, 3 ans après. Quand est il de la traduction en français que vous aviez commencé ? J’avais complétement oublié ce livre… Désolé.

    • La version Kindle actuel comprend elle des améliorations par rapport à celle de 2014 ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :