Red Gambit tome 3 : Stalemate – Colin GEE

Stalemate

 

Alors que les Américains et leurs alliés pensaient avoir réussi à stabiliser le front, les soviétiques lancent la troisième partie de leur offensive, trois attaques menées par les première, deuxième et troisième « Banner » sous les commandements respectifs de Bagramyan (1st Baltic Front), Koniev (2nd red banner army of soviet europe)-et Rokossovsky (3rd Red Banner Central European Front).

Les soviétiques ont un atout en main. Ils ont capturé la famille du Colonel Knocke et exercent un chantage sur lui au travers d’un faux officier polonais (en fait un espion communiste infiltré). Ce que les soviétiques ignorent c’est que Knocke a prévenu les alliés de la tentative de chantage et que la photo que les soviétiques ont fourni à Knocke pour prouver qu’ils avaient sa famille a permis l’identification du lieu où sont emprisonnés la femme et les filles de Knocke. Une opération a été montée par un commando SS déposé en hélicoptères Focke Achgelis pour libérer les otages avec l’appui logistique de la Suède (obtenu après que l’OSS ait fourni au chef du contre-espionnage suédois le nom d’un amiral suédois qui fournissait des renseignements aux communistes).

Focke Achgelis:

Focke Achelis

Les attaques soviétiques suivent à peu près le même schéma, des succès soviétiques initiaux contrés par les alliés.

Dans le Nord, à Barnstorf, c’est la destruction d’un pont de chemin fer qui empêche les troupes de Bagramyan de franchir la rivière Hunte.

A Sittard et à Gelen, les parachutistes américains et allemands résistent jusqu’à la contre-attaque nocturne menée par une unité de Panthers accompagnés par des transports de troupes Sd.Kfz. 251/20 équipés de projecteurs infrarouge. Les Panthers étant spécialement équipés pour la vision des rayons infrarouges, la précision permise par ces équipements de nuit provoque des pertes importantes aux soviétiques sans que ceux-ci puissent repérer leurs assaillants.

Sd Fkz 251/20:

251_20

Dans le Sud, les allemands s’enfoncent en Alsace, le plan fourni par Knocke aux soviétiques semblant parfaitement exact jusqu’à une contre-attaque à Ebersheim par les unités de la Légion formées d’ex SS et équipées de chars allemands et par la 16ème brigade blindée américaine.

La dernière partie de l’offensive soviétique, une offensive via le Nord de l’Italie n’a pas encore été déclenchée, en partie parce que ce front a dû céder des ressources et du ravitaillement aux autres armées pour leur permettre de rester opérationnelles et en partie parce que Joukov sent que ce n’est pas encore le moment d’attaquer sur ce front. Les divisions que les alliés ont retiré d’Italie ont été remplacées par des divisions espagnoles. Franco ne s’est pas laissé duper par le faux attentat monté par Beria, du coup si les Italiens ont décidé de se déclarer neutres et de laisser passer les soviétiques, les Espagnols sont eux décidés à se battre au côté des alliés.

A la fin de ce tome Staline remplace Joukov par Koniev en tant que commandant en chef. On ignore encore à ce moment-là le sort de Joukov mais comme il est emmené par des officiers du NKVD, cela ne présage rien de bon pour lui.

Ce troisième tome reste intéressant, malgré l’enlisement vers lequel on se dirige, les deux côtés commencent à accuser de lourdes pertes et les unités se retrouvent mélangées au fur et à mesures que les pertes s’élèvent.

Un des points forts de la série, c’est que les combats sont (à mon humble avis), très bien décrits et assez réalistes. Il n’y a pas de manichéisme, on se prend à soutenir les combattants d’un camp puis de l’autre. Aucun des deux camps ne semble à l’abri d’erreurs, de chefs incompétents ou des dégâts collatéraux provoqués par son propre camp.

Dans ce troisième tome, comme dans les précédents, Colin Gee nous montre aussi en action des véhicules ou des armements qui ont eu peu d’occasions d’être mis en vedette dans notre réalité comme les chars britanniques Comet, les PAK 128mm allemands, les Sd.Kfz. 251/20 ; l’hélicoptère Focke Angelis…

Char Comet:

280px-Comet_tank_1

PAK 128MM:

300px-Krupp_K_44_2

Ma note personnelle: 16/20
Red Gambit tome 3 – Breakthrough de Colin GEE
Edition Kindle

Le site de la série: http://www.redgambitseries.com/

Lien facebook sur la série:https://www.facebook.com/groups/RedGambit/

Lien facebook sur le tome 3: https://www.facebook.com/groups/489399624450677/?fref=ts

Publicités

Saucer – Stephen COONTS

Saucer

Rip Cantrell est un jeune ingénieur en séismologie membre d’une équipe de recherche dans le désert à la frontière Sud de la Libye.

Apercevant un morceau de métal à quelques centaines de mètre de leur campement, Rip s’approche et découvre qu’il semble s’agir d’un véhicule .En empruntant du matériel de forage à un archéologue qui fait des fouilles à proximité, il parvient à dégager une soucoupe volante et après quelques tâtonnements, à l’ouvrir.

Etant donné que la soucoupe était prise dans la roche, l’archéologue estime qu’elle doit être là depuis au moins 140.000 ans.

Peu de temps après la découverte de Rip, les satellites américains repèrent ce drôle d’engin et une équipe de militaires de l’agence d’enquête sur les OVNIS débarque sur les lieux. Pendant ce temps, un des collègues de Rip a pris contact avec leur Boss, Roger Hedrick, un milliardaire australien qui envoie un commando de mercenaires pour s’emparer de la soucoupe.

Les australiens prennent tout le monde en otage mais à la faveur d’une intervention de l’armée libyenne, Rip et Charlotte Pine (une pilote d’essai qui accompagnait les américains et qui vient de quitter l’USAF pour entrer dans le civil) parviennent à faire décoller la soucoupe.

Rip et Charlotte parviennent à emmener la soucoupe aux Etats-Unis mais pas dans le but de la livrer au gouvernement. Rip en tant que découvreur de la soucoupe pense que la soucoupe lui revient de droit et il amène donc la soucoupe dans le Missouri, chez son oncle Egg, un bricoleur de génie, qui la cache dans un hangar. Rip et son Oncle découvrent que les ordinateurs de la soucoupe contiennent une base de données immense qui permettrait à l’humanité de faire des progrès scientifiques considérables. Rip découvre aussi que  la soucoupe, en plus des contrôles manuels peut aussi être contrôlée par la pensée.

Cependant, en chemin Rip et Charlotte ont dû se poser en Égypte et aux États-Unis pour faire le plein d’eau. Ils ont été aperçus aux deux endroits et le monde est en ébullition suite aux vidéos qui sont diffusées sur toutes les chaînes de télé.

Lorsque Rip, lors d’un vol d’essai se fait volontairement repérer en plein match de Baseball au-dessus du stade de Denver pour détourner les recherches de la propriété de son oncle, le président des États-Unis perd son calme et décide de mettre l’aviation américaine en alerte permanente avec des survols du territoire de jour comme de nuit par des avions de chasse. Rip se pensait à l’abri mais les mercenaires australiens à la solde de Hedrick les retrouvent et emmènent la soucoupe en exerçant un chantage sur la mère de Rip. Ils obligent Charlotte à piloter la soucoupe jusqu’en Australie.

Hedrick désire vendre la soucoupe aux enchères. Pour cela, il invite des délégations Russe, Japonaise, Chinoise et Européenne dans son ranch transformé en camp retranché et protégé notamment par des militaires australiens grâce à l’appui de politiciens hauts placés et corrompus.

Charlotte est chargée de montrer la soucoupe et ses capacités aux différentes aux différentes délégations et découvre pendant ces visites que plusieurs délégations ont posé des bombes à bord de la soucoupe. Elle s’empare de ces bombes et les dissimule dans la propriété d’Hedrick.

Pendant que Rip rejoint l’Australie pour récupérer Charlotte et sa soucoupe, il parvient à s’infiltrer dans le ranch mais est capturé par

Lorsque les européens emportent les enchères, des commandos japonais attaquent le ranch de Hedrick pour s’emparer de la soucoupe mais ne parviennent pas à ouvrir celle-ci.

Profitant de la confusion créée par l’attaque des Japonais, Rip appelle la soucoupe et parvient à s’enfuir avec elle en emmenant Charlotte alors que derrière eux, des missiles de croisières lancés par les américains détruisent la propriété du milliardaire australien.

————————————————————————————————————————–

Ce livre m’a laissé un peu perplexe, trop léger pour un bon techno-thriller et en même temps pas assez drôle pour être un roman humoristique. Le président nous est ici décrit comme un idiot (comme dans le très bon « A planet for the president d’Alistair Beaton catcorr&keywords=a+planet+for+the+president« ) mais c’est à peu près le seul élément comique et on peut se demander si ce n’est pas plutôt un désir de l’auteur de présenter un président démocrate incapable.

On se retrouve donc avec une histoire où un séismologue revendique uns soucoupe volante qu’il a trouvé, la dissimule dans un ranch des États-Unis sans être repéré, parvient à s’infiltrer dans un ranch gardé par une petite armée alors qu’il n’a aucune formation spéciale et à la fin parvient à conserver la propriété de sa soucoupe pour céder celle-ci au Space and Air Museum.

Que dire aussi de cette équipe militaire de recherche sur les UFO qui se fait capturer par des mercenaires et disparaît pendant deux jours sans que personne ne s’en inquiète ou d’un président qui ordonne de tirer des missiles de croisière sur un ranch en Australie ?

Non vraiment, c’est un roman trop mal positionné pour être intéressant. Les meilleures parties sont celles qui décrivent les combats, ce qui n’est pas étonnant, Stephen Coonts étant un auteur plus connu pour ses techno thrillers « sérieux ».

Ma note personnelle : 12/20
Saucer de Stephen Coonts
Edition Kindle

 

 

Red Gambit tome 2 : Breakthrough – Colin GEE

Breakthrough

Alors que les occidentaux pensaient avoir réussi à stabiliser le front suite à l’attaque déclenchée le 6 août, les soviétiques déclenchent la seconde partie de leur offensive le 13 août. Le front allié est percé en 5 endroits, des unités entières disparaissant ou  étant dispersées par la puissance de l’assaut soviétique.

Les alliés parviennent  à rétablir le front en cédant du terrain, les combats sont très violents (notamment sur le front Nord où les britanniques s’accrochent à Hambourg) et les pertes sont élevées de part et d’autres. Alors qu’ils avaient rapidement acquis la maîtrise du ciel de nuit, les alliés parviennent également à prendre la maîtrise du ciel pendant la journée. Les soviétiques sont contraints à limiter leurs vols au-dessus de leurs propres lignes.

Les bombardements aériens stratégiques par des formations de bombardiers moyens et lourds provoquent d’importantes destructions sur les arrières des soviétiques et l’un des effets les plus marquants en est la destruction d’une grande partie du matériel de pontage soviétique et du personnel qualifié pour utiliser ce matériel. Les soviétiques sont obligé de récupérer du matériel sur d’autres fronts, ou de les réquisitionner aux polonais mais ce matériel est de moindre qualité voire défectueux (ce qui amène le NKVD à soupçonner des sabotages).
Pour contrer ces attaques de bombardiers stratégiques, les soviétiques montent une opération de désinformation et parviennent à attirer une formation massive de bombardiers anglais dans un piège. Non seulement la zone ciblée ne contient  aucune cible de valeur mais en plus, les soviétiques ont massé dans la région l’artillerie antiaérienne de 8 divisions. Sur les 900 bombardiers participant au raid, environ un tiers sont détruits ou tellement endommagés qu’ils sont .

Effrayés par l’importance des pertes tant terrestres qu’aérienne, le premier ministre britannique Attlee entreprend de son propre chef des négociations secrètes pour une paix séparée avec les soviétiques. Il envoie un représentant en Suède pour discuter d’une reddition. Voyant dans cette prise de contact un fléchissement de la volonté des anglais, les Soviétiques accentuent leurs efforts dans le Nord, causant de nouvelles pertes aux troupes britanniques déjà fort éprouvées.

Dans l’Atlantique, les sous-marins soviétiques rencontrent quelques succès mais sont trop peu nombreux pour endiguer le flot de renforts américains. Le nombre de sous-marins soviétiques diminue d’ailleurs rapidement.

Sur le front sud, une offensive soviétique a réussi à encercler totalement la 3ème division d’infanterie algérienne. Les Français sortent alors leur arme secrète, ils envoient leur 1ère brigade de chars de combats « Camerone » de la légion étrangère, principalement formée d’ex soldats de la SS (ceux contre lesquels on n’a pu prouver aucun crime de guerre). Les Français ont en effet pris en charge tous les prisonniers issus de la SS et ils leur ont offert de s’engager dans la légion étrangère, réussissant ainsi à former trois divisions de combattants chevronnés. La contre-attaque de la brigade « Camerone » parvient à dégager les algériens.

En Espagne le NKVD monte une opération pour impliquer l’Allemagné dans un attentat contre Franco. Des agents russes sont dénoncés et piégés par le NKVD (qui les faits passer pour des agents allemands) lors d’une tentative d’assassinat du Generalissimo.

Au parlement britannique, des parlementaires britanniques piègent le premier ministre Attlee et le prennent en flagrant délit de mensonge. Ne pouvant plus nier ses agissements, Attlee entend monter des tribunes un nom qui se répète de plus en plus fort au fur et à mesure que de nouveaux parlementaires se joignent au chœur pour devenir un cri : « Winston », « Winston », « Winston ».

A la fin de ce deuxième tome, les alliés ploient sous les attaques soviétiques mais tiennent le choc en reculant vers le Rhin pendant que les soviétiques subissent de plus en plus de pertes dans leurs unités de soutien logistique.

Char Joseph Staline II

 JSII-2

Ma note personnelle: 16/20
Red Gambit tome 2 – Breakthrough de Colin GEE
Edition Kindle

Le site de la série: http://www.redgambitseries.com/

Lien facebook sur la série:https://www.facebook.com/groups/RedGambit/

Lien facebook sur le tome 2:https://www.facebook.com/groups/477968955584173/

%d blogueurs aiment cette page :