Saucer – Stephen COONTS

Saucer

Rip Cantrell est un jeune ingénieur en séismologie membre d’une équipe de recherche dans le désert à la frontière Sud de la Libye.

Apercevant un morceau de métal à quelques centaines de mètre de leur campement, Rip s’approche et découvre qu’il semble s’agir d’un véhicule .En empruntant du matériel de forage à un archéologue qui fait des fouilles à proximité, il parvient à dégager une soucoupe volante et après quelques tâtonnements, à l’ouvrir.

Etant donné que la soucoupe était prise dans la roche, l’archéologue estime qu’elle doit être là depuis au moins 140.000 ans.

Peu de temps après la découverte de Rip, les satellites américains repèrent ce drôle d’engin et une équipe de militaires de l’agence d’enquête sur les OVNIS débarque sur les lieux. Pendant ce temps, un des collègues de Rip a pris contact avec leur Boss, Roger Hedrick, un milliardaire australien qui envoie un commando de mercenaires pour s’emparer de la soucoupe.

Les australiens prennent tout le monde en otage mais à la faveur d’une intervention de l’armée libyenne, Rip et Charlotte Pine (une pilote d’essai qui accompagnait les américains et qui vient de quitter l’USAF pour entrer dans le civil) parviennent à faire décoller la soucoupe.

Rip et Charlotte parviennent à emmener la soucoupe aux Etats-Unis mais pas dans le but de la livrer au gouvernement. Rip en tant que découvreur de la soucoupe pense que la soucoupe lui revient de droit et il amène donc la soucoupe dans le Missouri, chez son oncle Egg, un bricoleur de génie, qui la cache dans un hangar. Rip et son Oncle découvrent que les ordinateurs de la soucoupe contiennent une base de données immense qui permettrait à l’humanité de faire des progrès scientifiques considérables. Rip découvre aussi que  la soucoupe, en plus des contrôles manuels peut aussi être contrôlée par la pensée.

Cependant, en chemin Rip et Charlotte ont dû se poser en Égypte et aux États-Unis pour faire le plein d’eau. Ils ont été aperçus aux deux endroits et le monde est en ébullition suite aux vidéos qui sont diffusées sur toutes les chaînes de télé.

Lorsque Rip, lors d’un vol d’essai se fait volontairement repérer en plein match de Baseball au-dessus du stade de Denver pour détourner les recherches de la propriété de son oncle, le président des États-Unis perd son calme et décide de mettre l’aviation américaine en alerte permanente avec des survols du territoire de jour comme de nuit par des avions de chasse. Rip se pensait à l’abri mais les mercenaires australiens à la solde de Hedrick les retrouvent et emmènent la soucoupe en exerçant un chantage sur la mère de Rip. Ils obligent Charlotte à piloter la soucoupe jusqu’en Australie.

Hedrick désire vendre la soucoupe aux enchères. Pour cela, il invite des délégations Russe, Japonaise, Chinoise et Européenne dans son ranch transformé en camp retranché et protégé notamment par des militaires australiens grâce à l’appui de politiciens hauts placés et corrompus.

Charlotte est chargée de montrer la soucoupe et ses capacités aux différentes aux différentes délégations et découvre pendant ces visites que plusieurs délégations ont posé des bombes à bord de la soucoupe. Elle s’empare de ces bombes et les dissimule dans la propriété d’Hedrick.

Pendant que Rip rejoint l’Australie pour récupérer Charlotte et sa soucoupe, il parvient à s’infiltrer dans le ranch mais est capturé par

Lorsque les européens emportent les enchères, des commandos japonais attaquent le ranch de Hedrick pour s’emparer de la soucoupe mais ne parviennent pas à ouvrir celle-ci.

Profitant de la confusion créée par l’attaque des Japonais, Rip appelle la soucoupe et parvient à s’enfuir avec elle en emmenant Charlotte alors que derrière eux, des missiles de croisières lancés par les américains détruisent la propriété du milliardaire australien.

————————————————————————————————————————–

Ce livre m’a laissé un peu perplexe, trop léger pour un bon techno-thriller et en même temps pas assez drôle pour être un roman humoristique. Le président nous est ici décrit comme un idiot (comme dans le très bon « A planet for the president d’Alistair Beaton catcorr&keywords=a+planet+for+the+president« ) mais c’est à peu près le seul élément comique et on peut se demander si ce n’est pas plutôt un désir de l’auteur de présenter un président démocrate incapable.

On se retrouve donc avec une histoire où un séismologue revendique uns soucoupe volante qu’il a trouvé, la dissimule dans un ranch des États-Unis sans être repéré, parvient à s’infiltrer dans un ranch gardé par une petite armée alors qu’il n’a aucune formation spéciale et à la fin parvient à conserver la propriété de sa soucoupe pour céder celle-ci au Space and Air Museum.

Que dire aussi de cette équipe militaire de recherche sur les UFO qui se fait capturer par des mercenaires et disparaît pendant deux jours sans que personne ne s’en inquiète ou d’un président qui ordonne de tirer des missiles de croisière sur un ranch en Australie ?

Non vraiment, c’est un roman trop mal positionné pour être intéressant. Les meilleures parties sont celles qui décrivent les combats, ce qui n’est pas étonnant, Stephen Coonts étant un auteur plus connu pour ses techno thrillers « sérieux ».

Ma note personnelle : 12/20
Saucer de Stephen Coonts
Edition Kindle

 

 

Publicités

The URI to TrackBack this entry is: https://daidin.wordpress.com/2014/10/11/saucer-stephen-coonts/trackback/

RSS feed for comments on this post.

2 commentairesLaisser un commentaire

  1. Effectivement Saucer n’est pas le meilleur roman de l’auteur (qui a aussi rédigé deux suites, dont l’une sortie cette année). Je n’ai toutefois lu que le premier, même si S. Coonts m’a envoyé une copie dédicacée du second à l’occasion d’un échange épistolaire que j’ai eu avec lui pour la rédaction d’un article consacré au genre du techno-thriller. Je le lirais sans doute d’ici la fin de l’année, vu que je l’ais, mais probablement pas le troisième…

  2. J’ai trouvé également ce scénario étrange. Il convient de signalé qu’il est paru en 2002 bien avant la chute du Rois des Rois.

    Et on voit que le sauteurs Américains surestiment souvent l’Union Européenne, La Commition Européenne n’a pas de budget dédié à ce type d’achats d’oportunité 🙂


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :