He Walked Around The Horses (1948) de Henry Beam Piper

The H. Beam Piper Megapack2

Au départ, cela aurait pu passer pour un incident banal, un diplomate britannique, Benjamin Bathurst créé un scandale dans une auberge prussienne en prétendant qu’on lui a volé son attelage et qu’on a enlevé son secrétaire et son cocher. Là où les choses se corsent (si j’ose dire), c’est lorsque ce diplomate prétend qu’il doit avertir les autorités de capitulation des armées autrichiennes devant les armées d’un certain Bonaparte ou Napoléon. Après renseignements, il apparaît qu’il existe bien un colonel Bonaparte, un théoricien militaire corse brillant qui a fait franciser son nom mais qui est toujours au service du Roi de France. Si les documents officiels dont ce soi-disant diplomate est porteur semblent officiels, ils ne sont cependant pas très bons! Comment un faussaire peut-il confondre le ministre de l’agriculture et le chancelier prussien où se tromper de premier ministre de son propre pays?

Encore plus fort, ce diplomate prétend que la source des problèmes britanniques réside dans la victoire des colonies et l’établissement d’une république en Amérique alors que tout le monde sait que la défaite et la mort de Washington ont marqué la fin de la lutte pour l’indépendance!

 

Cette excellente nouvelle est la première de la série « Paratime Police », on ne comprendra ce qui est arrivé à ce pauvre diplomate qu’en lisant la nouvelle « Police Operation » (1948).

Une excellente nouvelle, basée sur un fait réel, la disparition inexpliquée d’un diplomate britannique en Prusse en 1809 ( Un article est consacré à ce diplomate sur Wikipedia, détaillant tous les récits que cette disparition a inspiré: Benjamin Bathurst) qui même si elle n’apporte que peu d’actions, pose énormément de questions et dont le récit est fait au  travers d’une lettre d’un policier prussien à un parent qui est un personnage influent en Prusse.

A noter que cette nouvelle est parue en Français dans Orbite N°3 aux Editions Neo en Septembre 1982 sous le titre: « À l’instant où il contourna les chevaux…  » et dans le volume « Histoires de la quatrième dimension » de la Grande anthologie de la science fiction paru au Livre de poche en novembre 1983 et réédité en novembre 1986 sous le titre « L’homme qui apparut ».

Ma note personnelle:17/20
He Walked Around The Horses (1948) de Henry Beam Piper in The H. Beam Piper Megapack: 33 Classic Science Fiction Novels and Short Stories.
Edition Kindle.

Publicités

The URI to TrackBack this entry is: https://daidin.wordpress.com/2014/12/04/he-walked-around-the-horses-1948-de-henry-beam-piper/trackback/

RSS feed for comments on this post.

One CommentLaisser un commentaire

  1. […] de cette organe policier mais on y apprend aussi que l’incident décrit dans « He walked around the horses » fait aussi partie de cette série. Bien entendu, c’est une nouvelle qui a un peu […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :