Hammerhead – Jason Andrew BOND

Hammerhead

Jeffrey Holt est démolisseur, bon pas juste le gars qui désosse des bagnoles pour en récupérer des pièces détachées ou du métal. Non, lui il réceptionne des vaisseaux spatiaux que l’on fait s’écraser dans une zone précise et qu’il se charge de dépecer ensuite.

Un boulot tranquille somme toute si les calculs sont bien faits et que le vaisseau se crashe bien là où il doit. Mais aujourd’hui, ce n’est pas le jour de Jeffrey, d’abord son avion n’a pas été entretenu par le mécanicien habituel et il a manqué de s’écraser suite à une défaillance du moteur puis une araignée venimeuse a tenté de le piquer et ensuite le vaisseau a failli manquer le terrain prévu, le manquant lui-même de peu et ne se désintégrant pas complètement.

Si on ajoute que l’avion de Jeffrey a été saboté pour que son moteur se coupe, que l’araignée était un minuscule robot téléguidé et qu’il y avait encore des passagers à bord du vaisseau qui s’est écrasé, on se doute que le reste de la journée de Jeffrey promet d’être intéressante.

Alors qu’il soigne une survivante du crash du vaisseau, Jeffrey entend le bruit caractéristique d’un hélicoptère en approche. Avec l’aide de la passagère survivante (qui s’avère être un membre d’une unité de soldats d’élites), Jeffrey parvient à neutraliser le commando de 4 hommes chargés de nettoyer l’épave et à s’emparer du Kiowa qui les a amenés.

Décidant de fuir avec le Kiowa, Jeffrey est pris en chasse par trois autres Kiowas qu’il parvient à détruire, c’est que Jeffrey n’est pas n’importe quel pilote, c’est l’un des rares survivants (et le plus ancien) de l’unité des Hammerheads, une unité de pilote de chasse où la durée de survie moyenne était de six semaines et Jeffrey y a survécu pendant plusieurs années…

L’unité des hammerheads était formée des meilleurs pilotes, exposé à une thérapie génétique approfondie pour améliorer la coordination oculo-manuelle, le temps de réaction et la stabilité vasculaire pour supporter plus de G. L’escadrille des Hammerheads a combattu pendant une guerre contre des extraterrestres , guerre dont on n’apprendra pas grand chose dans ce volume.

————————————————————————————————————————————–

Je ne désire pas dévoiler trop l’histoire de ce roman aussi je vais vous laisser le loisir de découvrir par vous même pourquoi le vaisseau était encore habité par des membres d’équipage et pourquoi on a tenté de faire taire Jeffrey.

En commençant ce roman, je me suis dit, bah encore une de ces histoire où les méchants attaquent un type qui n’a l’air de rien mais qui se révèle être un ancien super-combattant (pas de chance les gars, vous êtes tombés sur John Rambo ou sur le cuisinier, « juste le cuisinier », voire sur Monsieur Myagi) qui va apprendre à ces jeunots trop confiants qu’il faut se méfier des apparences.

Mais l’auteur a su rajouter une touche en introduisant un doute, après quelques temps, on apprend de la bouche des personnes qui cherchent à tuer Jeffrey et la survivante du crash que la guerre avec les extra-terrestres aurait été inventée par les militaires afin d’augmenter le budget militaire et que les soi-disant souvenirs des « survivants » comme Jeffrey auraient été implantés en eux. On se retrouve donc à se demander qui a raison et quel est le bon camp.

Si ce roman n’est pas parfait, il m’a quand même tenu accroché et j’ai hâte de lire la suite: Hammerhead resurrection

Ma note personnelle : 16/20
Hammerhead– Jason Andrew BOND
Edition Kindle

Si vous êtes  intéressés: le site de l’auteur, son nom est BOND, JASON BOND http://www.jasonandrewbond.com/Books.html

The URI to TrackBack this entry is: https://daidin.wordpress.com/2014/12/30/hammerhead-jason-andrew-bond/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :