The Pot of Tulips (1855) – Fitz-James O’BRIEN

51e+l0h0DIL__AA278_PIkin4,BottomRight,-34,22_AA300_SH20_OU08_

Un jeune homme qui a toujours désiré habiter une vieille villa hollandaise saisit l’occasion lorsque cette maison est mise en vente pour l’acquérir avec son ami Jaspar Joye. La maison était la propriété d’un Mr Van Koeren, ressortissant hollandais et de son épouse belge Marie. Il se fait que le jeune homme est engagé avec la petite-fille de M. Van Koeren.

Monsieur Van Koeren était d’une jalousie maladive et faisait subir l’enfer à sa jeune épouse. Lorsque celle-ci accoucha deux mois avant la date prévue, cela ne fit qu’alimenter la jalousie et les soupçons de Van Koeren. Dès lors, celui-ci décida de ne plus s’occuper de son épouse et de son enfant. Son fils, Alain Van Koeren se vit offrir de l’argent mais aucune éducation et encore moins d’affection. Encouragé au vice, Alain Van Koeren devint ivrogne, joueur, dépensier et libertin tandis que sa mère retourna dans les plaines ensoleillées (sic) belges . A la mort de son épouse, Mr Van Koeren jeta son fils dehors. Alain Van Koeren continua sa vie dissipée, même si sur un train réduit et mourut quelques temps après en laissant une fille derrière lui, seule héritière de Mr Van Koeren et la fiancée du narrateur. Ce dernier mourut peu de temps après son fils dans des conditions étranges. On raconte qu’avant de mourir, il prononça des paroles comme s’il s’adressait à quelqu’un d’invisible: « Trompé, je me suis trompé »… Alors que tout le monde pensait que Monsieur Van Koeren était très riche, on ne retrouva pas son argent, c’était apparemment la dernière vengeance de Van Koeren contre son fils et ses descendants.

Notre narrateur s’endort un soir dans la maison. Il est réveillé par une sensation étrange et remarque dans sa chambre une lueur étrange qui semble se matérialiser de plus en plus pour prendre une apparence humaine, il est de plus en plus convaincu qu’il s’agit du fantôme de Van Koeren et celui-ci lui montre un vase rempli de tulipes…

————————————————————————————————

Quand un homme se rend compte sur son lit de mort qu’il a fait subir un enfer à sa famille à cause d’une erreur de jugement, il ne lui reste plus qu’à revenir d’entre les morts pour tenter d’aider ses descendants.

Une très bonne histoire de fantômes qui tient plus du roman policier que de l’horreur pour ouvrir ce Megapack consacré aux détectives de l’Occulte. Le seul point étonnant, c’est quand l’auteur évoque les plaines et prairies belges ensoleillées! Soit le climat a fortement évolué depuis 1855, soit il a fait un très court séjour chez nous et il a eu beaucoup de chances, soit il n’a jamais mis les pieds en Belgique.

 

Ma note personnelle:14/20
« The Pot of Tulips » de Fitz-James O’BRIEN in The Occult Detective  Megapack: 29 Classic Stories.
Edition Kindle.

A noter que cette nouvelle a été traduite à de multiples reprises en français, vous pourrez retrouver tous les détails des différentes traductions sur l’excellent site de Noosfere: http://www.noosfere.com/icarus/livres/EditionsLivre.asp?numitemsommaire=50061

Vous pourrez également trouver plus de détails sur cet auteur et sur ses oeuvres sur le même site: http://www.noosfere.com/icarus/livres/auteur.asp?numauteur=68926802&Niveau=Romans

ou sur le site du Visage vert: http://www.levisagevert.com/bibliographie-auteurs/auteurs-o/auteurs-o/o0001.html

ou encore sur le site de la Base de données francophone de l’imaginaire (BDFI) : http://www.bdfi.net/auteurs/o/obrien_fitz_james.php

voire  en anglais sur le site de la SF encyclopedia: http://www.sf-encyclopedia.com/entry/obrien_fitz-james

 

Publicités

The URI to TrackBack this entry is: https://daidin.wordpress.com/2015/01/13/the-pot-of-tulips-1855-fitz-james-obrien/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :