Le Secret Interdit – Bernard SIMONAY

Le secret interdit

Un « accident d’avion » qui fait 120 victimes, c’est beaucoup de cadavres et pourtant il en manque 3, trois personnes qui sont effectivement montées à bord et qui n’ont eu aucun moyen de descendre de l’avion. Lorsqu’on sait que cet avion a emporté une bombe dont le seul but était de tuer l’une de ces  trois personnes disparues, on se doute que cela rend nerveux les commanditaires de l’attentat.

Une tempête qui ravage un petit port de pêche mais laisse une petite zone tout à fait intacte autour d’un navire…

Ces deux mystères ouvrent ce livre mais si pour le premier, il n’y a pas immédiatement d’explications, pour le deuxième, l’écrivain Kevin Kramer, spécialiste des romans d’aventures maritimes, a distinctement vu un homme en position de méditation sur le bateau voisin du sien et il a eu la très nette impression que c’était cet homme qui protégeait les deux bateaux de la tempête.

Sa curiosité éveillée par cet événement, Kevin se renseigne sur le propriétaire du bateau et apprend que Paul Falcon, le propriétaire du bateau se trouvait à plusieurs milliers de kilomètre de là au moment de la tempête.

Kevin décide d’enquêter sur toute cette affaire, et pourquoi pas d’en faire un roman. Il se rend donc chez Paul Falcon malgré un avertissement d’un agent du FBI qui lui interdit de rencontrer les Falcon. Alors qu’il est en pleine conversation avec Katherine et Paul Falcon, la propriété de ceux-ci est attaquée par une centaine de soldats kamikazes, ressemblant plus à des zombies qu’à de véritables soldats. Falcon parvient à repousser l’attaque sans utiliser d’armes visibles mais  Kevin, blessé pendant l’attaque, s’évanouit. Lorsqu’il se réveille, la propriété n’existe plus, détruite par le feu.

Cependant les Falcon ne sont pas morts et ils reprennent contact avec Kevin par l’intermédiaire de lettres signées d’un Ankh (croix ansée égyptienne). En suivant les instructions des Falcon, Kevin rencontrera Alexandra, une jeune française qu’il a l’impression d’avoir toujours connu.  Une romance naît très vite entre eux mais les instructions de Katherine et Paul Falcon vont les entraîner dans un voyage initiatique.

D’apprentissage physique et spirituels en voyages à travers l’Europe, l’Afrique et l’Asie (Allemagne, France, Ecosse, Tibet, Turquie, Egypte) Kevin et Alexandra vivront au cours de régressions dans leurs vies antérieures de véritables épreuves face à l’inquisition, aux templiers, aux ottomans  ou aux  romains. Ces épreuves les transformeront et les modèleront jusqu’à leur permettre de se rappeler qui ils étaient dans ce lointain passé, lorsqu’ils vivaient sur une île appelée « Atlantide » et comment utiliser les pouvoirs de l’esprit tels que la télékinésie ou la téléportation.

Ils découvriront alors qui est Paul Falcon et en quoi ils lui sont liés. Peuvent-ils faire confiance à Paul Falcon ou doivent-ils plutôt faire confiance à la Sainte-Vehme, cette organisation mystérieuse, bien déterminée à éliminer Paul Falcon et tous ceux qui le suivent pour préserver l’humanité?

————————————————————————————

Plus j’avançais dans cet ouvrage, plus je me demandais comment Bernard SIMONAY allait réussir à mixer tous les ingrédients qu’il mettait dans ce roman: l’Atlantide, le Trésor des Templiers, la carte de Piri Reis, les exhibitions des pouvoirs de medium de Daniel Dunglas Home, les pouvoirs mystérieux de l’esprit, les théories du complot, le Triangle des Bermudes…(et même l’affaire de Roswell). Et bien cela fonctionne plutôt bien, l’auteur a réussi à faire prendre la sauce et au final, on pourrait croire à son explication et au fait que tous ces mystères sont liés.

La fin de l’ouvrage reprend des considérations que certains pourraien qualifier d’utopiques voire naïve mais que pour ma part je qualifierais de vision optimiste du futur de l’humanité.

En fait mon plus gros reproche résiderait dans le fait que ce roman est peut-être un peu court vu l’ampleur du récit. Le rythme est rapide, ce qui rend la lecture agréable, mais j’aurais apprécié un peu plus de temps pour digérer toutes les régressions et les effets qu’elles ont sur les personnages.

Ma Note personnelle : 16/20
Le secret interdit – Bernard SIMONAY
Edition Kindle.

A noter: le site de l’auteur

Publicités

Les Joyeuses aventures d’Aristide Pujol – William J. LOCKE

Les Joyeuses aventures d'Aristide Pujol

 En voilà un titre bien choisi, parce qu’en effet, ces aventures sont joyeuses et irrésistibles. Ce recueil de neuf nouvelles retrace sans y paraître, l’itinéraire de la vie d’Aristide au travers des récits qu’il a fait au narrateur, un anglais rencontré dans la première nouvelle, qui est pris dans le tourbillon Aristide Pujol. Car Aristide sans que vous vous en rendiez compte s’impose à vous et par sa verve et sa gouaille, se rend indispensable. Avant de vous en rendre compte, vous voilà amis pour la vie. On ne pourrait mieux décrire ce phénomène que cette déclaration du narrateur: « …Car tout homme qui écoutait Aristide Pujol était perdu. A l’œil brillant du vieux marin, il ajoutait le charme irrésistible d’une femme. Pour votre salut, il fallait refuser de le voir ou mettre de la cire dans vos oreilles… »

Ces épisodes de la vie d’Aristide racontés au narrateur sans aucun souci de date ou de précision par Aristide, nous permettent de suivre Aristide en guide touristique, camelot, détective amateur, joueur professionnel, père adoptif, bienfaiteur, professeur de français dans une institution pour jeunes filles de la bonne société… avant de trouver finalement une situation familiale et un emploi plus stables.

————————————————————————————————————

Ces « Joyeuses Aventures d’Aristide Pujol » nous offrent un grand bol d’air frais, l’air de la Provence bien sûr mais aussi celui des aventures au grand air de quelqu’un qui avance dans la vie sans se soucier du lendemain. Il n’a plus un sou? Qu’importe, il sait qu’il va trouver une solution qui va lui permettre de continuer son chemin dans la vie grâce à sa débrouillardise et son aptitude à saisir les occasions. Mais attention, pas n’importe quelle occasion, car si Aristide n’hésite pas à profiter d’une occasion de s’enrichir, il ne le fait jamais aux dépends de gens honnêtes et malheureux. En fait Aristide a beaucoup d’Arsène Lupin, à ce détail important près, c’est qu’il ne vole pas. Qui plus est, Aristide, même dans le besoin ne quémande jamais auprès de ses amis plus fortunés. Bien entendu si l’un de ceux-ci peut le mettre en rapport avec une connaissance qui peut lui offrir un travail honnête, Aristide ne refuse pas cette opportunité même s’il ne connaît rien à l’activité en question (il faut par exemple assister aux premières visites guidées d’Aristide à travers Paris, donnant des explication inventées sur le moment aux touristes Anglais ou Allemands qu’il instruit de son savoir spontané).

En bref, un recueil où l’on ne s’ennuie jamais et qui est aussi émouvant lorsque Aristide laisse parler son cœur de provençal pour venir au secours d’une jeune femme ou d’un enfant abandonné sur la route d’Arles à Salon. Une belle plume, de l’humour, des personnages « à la Pagnol » et le soleil de Provence, que vous faut-il de plus? Tirez ou pointez mais achetez ce bouquin!

 Ma note personnelle: 16/20
Les Joyeuses aventures d’Aristide Pujol – William J. LOCKE
Edition Kindle

Disponible sur Amazon: Les Joyeuses Aventure d’Aristide Pujol

ou en version epub chez les moutons électriques: http://www.moutons-electriques.fr/livre-345

ou en version papier chez Rivière Blanche: http://www.riviereblanche.com/pujol.htm

Nouvelle page sur mon blog consacrée à la Saga « Kirov » de John SCHETTLER

Le titre est suffisamment explicite, la page est à cette adresse: La Saga Kirov

Kirov Saga XVII - Doppleganger

Coeur d’Acier – Brandon SANDERSON

Coeur d'Acier_0001   Coeur d'Acier_0002

Dix ans auparavant, « Calamité », un phénomène lumineux est apparu dans le ciel et certains humains se sont retrouvés nantis de pouvoirs exceptionnels: invincibilité physique, possibilité de se rendre immatériel, de se transformer en flamme vivante, de projeter des illusions particulièrement puissantes, d’absorber et de restituer de l’énergie, de créer des tremblements de terre, de manipuler les ombres pour en faire des objets solides… Ces humains transformés ont été appelés des Épiques.

Malheureusement pour l’humanité et pour une raison connue de Calamité seule, les Épiques étaient tous de mauvais sujets et ont rapidement décidé d’utiliser leurs pouvoirs à des fins personnelles. La police puis l’armée ont été incapable de vaincre les Épiques et toutes structure étatique s’est désintégrée.

Une hiérarchie s’est établie au sein des Épiques et les plus puissants d’entre eux ont créés leurs royaume personnels en régnant sur les humains au travers d’Épiques de rang inférieur.

A Newcago (anciennement Chicago), Cœur d’Acier règne sur la ville, il est invincible aux projectiles et aux rayons, il a la capacité de voler et est entouré d’une équipe d’Épiques presque aussi puissants que lui: Maître-Nuit (qui a amené les ténèbres sur la ville désormais plongée dans le noir mais qui est aussi capable de se rendre immatériel ce qui le rend de facto invincible aux projectiles) , Confluence (Capable de transférer d’énormes quantité d’énergie, permettant par exemple de recharger des batteries et de fournir une alimentation énergétique complémentaire à Newcago) et Brasier (Capable de se transformer en Torche humaine). Ajoutons à cela que Cœur d’Acier, Maître-Nuit et Brasier sont capables de voler.

David Charleston a 18 ans, son père a été tué dix auparavant lorsque Cœur d’acier s’est emparé de la ville et depuis ce jour, David ne rêve que de se venger. Peut-être est-il le seul à pouvoir le faire! En effet, le jour où David a vu son père tué par Cœur d’Acier est aussi celui où il a vu Cœur d’Acier saigner, le jour de la grande Transfersion lorsque après avoir été blessé, Cœur d’Acier a transformé toutes les matière inertes de la ville qui n’étaient pas métallique en acier et fait disparaître tous les témoins du moment où il a été blessé (à l’exception du seul David qui en a réchappé par miracle).

Cœur d’Acier vit maintenant dans son palais, au cœur de la cité d’acier il est protégé par d’autres Épiques moins puissants que lui mais aussi par la sureté, une organisation policière qui dispose de moyens considérables (hélicoptères, exosquelettes armés de canons…)., Pendant des années, David, tout en travaillant dans une usine d’armement a réuni  des infos concernant les épiques, leurs forces et leurs faiblesses parce que même si certains paraissent invulnérables, ils ont tous une faiblesse, certains ne peuvent être tués que par un être humain présentant certaines caractéristiques spécifiques ou à une heure précise…

Le seul espoir de David pour accomplir sa vengeance, c’est de se joindre aux « Redresseurs », la seule organisation qui lutte contre les épiques depuis que les Etats-Unis sont devenus les Etats-Fragmentés.

———————————————————————————————————–

Et si les Super-héros étaient tous mauvais?

On pourrait se retrouver dans une uchronie si les Super-Héros existaient vraiment (désolé Bertrand mais oui Batman est un personnage fictif) mais on est bel et bien dans un univers de SF pure. Une histoire où les vrais héros sont de simples humains qui doivent user de leur intelligence pour vaincre des créatures maléfiques apparemment invincibles. Bien entendu, les épiques sont mortels même si les éliminer peut s’avérer particulièrement difficile tant qu’on ne connaît pas leurs faiblesses.

Début d’une nouvelle série, j’ai bien aimé le pitch, c’est rapide, rythmé, on suit un jeune homme qui doit sa survie principalement au fait qu’il a réussi à vivre une existence dissimulée, travaillant dans une usine de production d’armes pendant qu’il réunit des informations sur son unique but dans la vie: l’élimination de Cœur d’Acier et de sa clique. Un peu court peut-être au niveau de la psychologie du personnage, on n’a pas vraiment l’impression qu’il y a une vie en dehors de lui, que d’autres personnes vivent dans Newcago en dehors de celles qu’il rencontre mais après tout c’est souvent le cas dans les univers de super-héros, on découvre cependant la ville (surtout la partie souterraine) au fur et à mesure du déroulement du récit.

Ce qui fait le petit plus de Sanderson, c’est que les faiblesses des épiques sont bien expliquées et crédibles, l’emploi des superpouvoirs est également bien présenté, sans excès et puis il y a le talent d’écriture qui fait qu’on n’a pas envie de lâcher le bouquin quand on l’a commencé. Sans compter les quelques surprises finales, certaines déjà à moitié dévoilées et d’autres étant plutôt surprenantes ainsi qu’une morale simple mais toujours vraie: » le pouvoir corrompt, le pouvoir absolu corrompt absolument.

 

Ma note personnelle : 17/20
Coeur d’Acier – Brandon SANDERSON
Le Livre de Poche –

 

L’avis de Bruno Para: http://www.belial.fr/blog/cur-d-acier

L’avis d’Alexandre A sur ActuSF: http://www.actusf.com/spip/Coeur-d-Acier.html

L’avis de StepH sur e-maginaire: http://emaginaire.canalblog.com/archives/2014/02/27/29318068.html

 

Voir aussi: https://www.youtube.com/watch?v=6sC9NtpXLH4

ou une interview de l’auteur sur ce roman: https://www.youtube.com/watch?v=Rmmf5LjIU8I

 

 

Published in: on 11 mars 2015 at 10 h 58 min  Comments (11)  
Tags: , , , , , ,

The Haunted Shanty – Bayard TAYLOR

51e+l0h0DIL__AA278_PIkin4,BottomRight,-34,22_AA300_SH20_OU08_

Le narrateur de ce récit, au cours d’un voyage se voit contraint, à  l’approche d’une tempête, de chercher refuge pour la nuit dans une cabane. Il est loin de se douter qu’il va passer une des plus mauvaises mais aussi une des plus extraordinaires nuits de son existence. En effet, Eber Nicholson et sa femme, après avoir rechigné à accueillir cet étranger, finissent par l’aider à abriter son cheval et à lui offrir de partager un fruste repas.

Peu causants et l’air passablement épuisés, les époux Nicholson préviennent quand même leur hôte que leurs nuits sont hantées par un fantôme et qu’il risque d’avoir du mal à dormir cette nuit là.

Effectivement, à peine endormi, l’invité est réveillé par un bruit de tambour se rapprochant de la cabane. Ce bruit se trouve soudainement à l’intérieur de la cabane avant d’en ressortir et d’en faire le tour. Ensuite, il y a un bruit de vent avant celui d’une chute de planches et puis finalement une voix qui s’écrie:  » Oh comme mon malheur est grand, combien de temps devrai-je encore souffrir. J’étais mariée à Eber Nicholson devant Dieu. Oh Seigneur, donnes-le moi ou délivres-moi de lui. »

Le Narrateur aborde Eber Nicholson le lendemain pour obtenir des explications sur ce qu’il a entendu, croyant avoir eu affaire à un fantôme voulant se venger de son meurtrier mais à  sa grande stupeur, il découvre que Rachel Emmons, la femme qui vient hanter les nuits du couple Nicholson est bien vivante et réside à Toledo.

Intrigué par cette histoire et devant se rendre non loin de Toledo, le voyageur se décide à rendre visite à cette femme vengeresse au point d’envoyer son esprit hanter les nuits d’ Eber et de son épouse parce qu’ Eber n’a pas eu le courage d’épouser Rachel quand ses parents lui ont dit lui avoir trouvé un meilleur parti. Accueilli par Rachel Emmons, il est une nouvelle fois surpris de découvrir, à la place d’une femme pleine de fureur vengeresse, une pauvre créature qui souffre tout autant de la situation et qui dépérit physiquement au point d’être devenue squelettique et d’avoir vieilli avant l’âge.

 

Une nouvelle qui joue habilement sur les faux semblants et qui nous invite à éviter les jugements hâtifs. Alors que l’on semblait partis sur une banale histoire de fantômes, l’auteur réussi à faire rebondir son histoire à plusieurs reprises. La seule chose qui manquera aux esprits cartésiens, c’est une explication logique du phénomène.

Ma note personnelle: 15/20
The Haunted Shanty – Bayard TAYLOR in The Occult Detective Megapack
Kindle Edition

 

Visite à la Foire du Livre de Bruxelles le 28/02/2015

Bon je n’avais pas l’attention de les acheter au départ mais l’auteur étant sur place, j’ai craqué et je me suis fait dédicacer les deux tomes.

Haut Royaume_0001    Haut Royaume_0002

 

Dans un autre style, par la cheville ouvrière du Magic Land Théâtre, le texte de la nouvelle pièce du MLT:

Napoleon

 

Le seul point commun entre les deux auteur ( en dehors de leur origine française) c’est qu’ils étaient tous les deux très sympas et très abordables.

 

Je profite de cette news pour signaler que j’ai créé une nouvelle page dédiée à la série 1632.

%d blogueurs aiment cette page :