A Desert Called Peace – Tom Kratman

A desert called peace

Lorsqu’une nouvelle planète potentiellement habitable par les humains ainsi que le moyen d’y accéder rapidement (via une sorte de porte vers le sub-espace), les dirigeants terriens y voient l’occasion rêver d’y envoyer tous les troublions affamés, sectateurs… afin de pouvoir continuer à vivre sur la Terre surpeuplée.

Les différentes populations transférée sur Terra Nova, vont se regrouper par nation et recréer plus ou moins les mêmes problèmes politiques que sur Terre. Si le niveau technologique a fortement baissé au début de l’installation des colons, il est remonté pour l’équipement militaire à l’équivalent de ce que nous connaissons à l’heure actuelle.

Tom Kratman se sert ici d’un contexte de SF pour nous recréer la Guerre d’Irak et nous expliquer comment il aurait fallu la mener pour la gagner. Cela commence par l’équivalent des attentats du 11/9 puisque 3 avions pilotés par des fanatiques islamistes s’écrasent sur des tours et nous suivons ensuite un homme qui a perdu toute sa famille dans ces attentats.

Ancien officier, Carrera décide créer une unité mercenaire qui ira combattre les terroristes sur le terrain avec beaucoup plus d’efficacité que les unités militaires, et si pendant l’entrainement, quelques hommes meurent, cela vaut mieux que s’ils étaient mal préparés à faire leur métier et causaient par là-même des pertes plus importantes.

—————————————————————————————————————–

Quand on lit des bouquins ressortant du domaine de la SF-militaire américaine, on risque toujours de tomber sur ce genre d’auteur de la droite républicaine qui se croit obligé d’expliquer que tous les gauchistes (en gros, ceux qui ne sont pas en accord avec toutes leurs idées) sont des corrompus qui ne pensent qu’à s’enrichir sur le dos du gros de la population.

Ici,  aucun cliché républicain ne nous est épargné: administration corrompue et servant à pressurer le peuple pour le bénéfice de quelques  fonctionnaires, associations humanitaires collaborant avec les terroristes ou, au mieux, utilisées par ces terroristes au vu de leur grande naïveté et journalistes dont le seul but est de dénigrer les braves militaires. On pourrait encore accepter ce genre de propos s’il s’agissait d’une organisation, d’un ou plusieurs journalistes ou de quelques membres des organisations susnommées mais non, ici quasiment tous les journalistes travaillent à saper le bon fonctionnement des opérations, tous les volontaires des ONG sont des sympathisants des terroristes…

Rajoutons une petite couche d’homophobie et le fait que l’auteur justifie la torture par l’efficacité pour obtenir des renseignements ou le fait que Carrera ne voit pas trop de problème quand on lui annonce qu’il y a eu 37 morts pendant l’entrainement des forces spéciales (D’après l’auteur, il vaut mieux que l’entrainement soit le plus réel possible pour qu’il y ait moins de pertes sur le terrain.

En résumé, refaire la guerre d’Irak sur une autre planète, pourquoi pas mais en évitant de teinter le roman de ses propres idées politiques ce serait encore mieux. Si ce roman est mieux écrit que celui de Jeff Head, il va plus loin que celui-ci sur certains points (Carrera provoque par exemple un groupe qui applaudit les attentats terroristes pour pouvoir les abattre). On sent que pour Tom Kratman, pour pouvoir battre  des terroristes, il faut se montrer plus impitoyable qu’eux.

Ma note personnelle: 10/20
A Desert Called Peace – Tom Kratman
Edition Kindle

Le site de l’auteur: http://www.tomkratman.com/

Publicités

The URI to TrackBack this entry is: https://daidin.wordpress.com/2015/07/26/a-desert-called-peace-tom-kratman/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :