We Are Death, come for you – Doug DANDRIDGE

We are death

 

L’humanité est en pleine expansion, elle vit en paix depuis plusieurs dizaine d’années et a développé une douzaine de colonies interstellaires lorsque soudain cinq vaisseaux gigantesques apparaissent près d’une des colonies humaines. Sans tentative de communication, ces vaisseaux commencent à détruire tous les vaisseaux, satellites et habitats du système avant de s’en prendre à la planète elle-même qu’ils rasent complètement, éliminant toute trace de vie, même microbienne.

Les extra-terrestres envoient alors un message directement vers la terre pour annoncer leur arrivée en annonçant clairement leur intention de tuer les humains. Les extraterrestres qui se font appeler Hsszat, ont en effet développé un culte de la mort. Selon la croyance des Hsszat, toute forme de vie est une infestation qui doit être détruite. Lorsqu’ils auront réussi à détruire toute vie, ils mettront fin à leur propre existence.

Les vaisseaux des Hsszat ne semblent pas équipés de technologies particulièrement en avance sur celles des humains en dehors d’un rayon de conversion totale qui lui est particulièrement destructeur, même si ce n’est pas l’arme qui a le plus long rayon d’action. Reste la taille gigantesque des vaisseaux ennemis qui rend ceux-ci particulièrement difficile à détruire.

Les différents gouvernements du système solaire mobilisent leurs ressources pour tenter de créer une flotte suffisante pour détruire l’ennemi, disposant de plusieurs années, ils parviennent à construire plusieurs milliers de vaisseaux de tailles bien plus modeste que les vaisseaux des envahisseurs, tout en misant sur le développement de nouvelles technologies pour tenter de trouver l’arme fatale.


Un roman plaisant à lire, on se doute bien qu’à la fin, les humains vont trouver le moyen de vaincre les Hsszat, l’originalité venant peut-être ici qu’il y a plusieurs éléments qui participent à la victoire. Les personnages ne sont, à une ou  deux exceptions, pas fort développés mais les scènes d’actions sont très bonnes. Un bon essai dans le genre premier contact hostile.

Ma note personnelle: 16/20
We Are Death, Come For You – Doug DANDRIDGE
Edition Kindle

Le site de l’auteur: https://dougdandridge.com/

Publicités

The URI to TrackBack this entry is: https://daidin.wordpress.com/2016/07/13/we-are-death-come-for-you-doug-dandridge/trackback/

RSS feed for comments on this post.

3 commentairesLaisser un commentaire

  1. Des nihilistes extrémistes ? 😉 Au niveau IA, on avait « Berserker » de Saberhagen qui avaient la même logique,

    Sinon, on à signalé sur Air Defense le roman d’une guerre entre la Chine et les États-Unis qui semble avoir du succès :

    Le livre « Ghost Fleet » de Peter W. Singer, analyste militaire et essayiste, et d’August Cole,semble faire un carton actuellement aux Etats-Unis, et notamment au sein des états-majors :

    http://www.slate.fr/story/121131/roman-guerre-affole-Pentagone

    L’article de Slate commence comme ceci :

     » Le livre est sur le bureau de généraux quatre étoiles comme de lieutenants de la marine et trône en bonne place des listes de lectures recommandées pour toutes les branches de l’armée américaine. Ghost Fleet, un roman mettant en scène une future guerre mondiale où la Chine et la Russie affrontent des États-Unis s’étant trop longtemps reposés sur leurs lauriers, sert désormais de support aux séminaires et autres sessions de formation des soldats américains. À la Maison Blanche, il est aussi fréquemment cité dans les réunions du Conseil national de sécurité.  »

    Vous l’avez dans votre PAL si je me souvient bien ou je me trompe ?

    Cordialement.

  2. Effectivement, ce bouquin figure sur mon Kindle. Un autre bouquin qui a attiré mon attention est 2017, War In Russia mais j’attends la version de poche parce qu’elle devrait faire baisser de prix la version Kindle.

  3. Ce dernier à des critiques mitigés sur Amazon, Il y a autant de monde qui l’adore et que de gens le descendant en flamme…

    Sinon, avec le boulot l’été ou je fait 12 heures de vacations à chaque fois, je n’ai pas tellement le temps de lire.

    Je vous signale tout un roman de  »fanfiction » qui pour moi à était très distrayant 🙂 Il s’agit d’un gros cross over entre le capitaine Harlock/Albator et la série Stargate;

    Copié collé d’un de mes messages sur Air Defense :

    Je signale les textes d’une auteure française, Aurélie Beyaert, qui est spécialisé sur les fanfictions concernant l’univers d’Albator depuis une dizaine d’années.

    http://inarcadia.free.fr/index.html

    Je suis ce petit site depuis 2012

    Beaucoup d’histoires courtes voir très courtes comiques et/ou tragiques mais elle à surtout écrit en autre un gros cross over en deux parties avec l’univers de Stargate SG 1 très plaisant que je me suis procuré en version papier ( 618 pages, format 21×14 cm ) pour 27 euros (les frais de port bouffe tout) mais disponible gratuitement en version PDF :

    http://inarcadia.free.fr/fanfics/stargate_arcadia_fanfics.html

    Les rencontres entre O’Neil et le pirate balafré et les tentatives de séduction du seigneur Ba’al envers Esmeralda sont piquantes;

    Je n’ai relevé qu’une seule grosse faute au scénario au début du roman quand le pirate dont le vaisseau fait un warp se retrouve aspiré par le tunnel de la porte des étoiles et se retrouve à priori sans signe distinctif de sa profession au SG-1.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :