Stalin’s Hammer: Cairo – John BIRMINGHAM

stalins-hammer-cairo

Le prince Harry a été recruté par le MI6, suite à ses aventures précédentes. Sa première mission l’envoie au Caire où il doit empêcher les soviétiques d’enlever un savant allemand. Accompagné de son amie Julia Duffy, Harry a donc toutes les apparences du touriste en vacances qui ne devrait pas attirer l’attention (enfin pas plus que ne peut en attirer un membre de la famille royale d’Angleterre) mais le Caire est comme chacun le sait, un nid d’espion.


Stalin’s Hammer est la deuxième partie du quatrième tome de la série Axis of Time, alors que les trois premiers tomes nous avaient entraînés dans un thriller uchronique, ce quatrième tome lui ressemble plutôt à un James Bond, les gadgets de Q étant remplacés par quelques équipements futuristes. Je dois le dire j’ai été un peu déçu. Le roman est bien écrit mais j’espérais que John Birmingham allait continuer à développer son univers uchronique alors que ce deuxième tiers continue dans l’espionnage qui était déjà le thème principal du premier tome.

J’ai trouvé l’ambiance Caïrote assez réussie et rendant très bien l’image qu’ont pu donner les films d’espionnage qui s’y déroulent.

Une lecture agréable mais qui pourrait décevoir les fans de la série.

Ma note personnelle: 15/20

Stalin’s Hammer: Cairo – – John Birmingham

Edition Kindle

Voir le 1er tiers de ce quatrième tome: Stalin’s Hammer: Rome

Advertisements

The URI to TrackBack this entry is: https://daidin.wordpress.com/2017/01/18/stalins-hammer-cairo-john-birmingham/trackback/

RSS feed for comments on this post.

4 commentairesLaisser un commentaire

  1. […] Voir le 2ème  tiers de ce quatrième tome: Stalin’s Hammer: Cairo […]

  2. […] of Time 4.1: Stalin’s Hammer Rome Axis of Time 4.2: Stalin’s Hammer Cairo Axis of Time 4.1: Stalin’s […]

  3. Rien que d’imaginer le Prince Harry au MI6… Je verrai un peu plus tard même si je suis actuellement tentée.

  4. J’étais tombé il y a quelques semaines sur un épisode assez sanglant concernant les relations anglo égyptiennes nommé  »la guerre du Canal » ou 405 militaires britanniques sont morts dans une guérilla entre 1951 et 1954 suite a la décision du gvt égyptien de rompre le traité anglo-égyptien et du refus de Londres de quitter le canal de Suez :

    https://cdlm.revues.org/881#tocto1n5

    Avec les soviétiques en Méditerranée, la pression doit être encore plus forte…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :