La 25ème heure – Feldrik RIVAT

La 25eme heure - Feldrik RIVAT   25-eme-heure_0002

Ce roman débute par l’arrivée du « Biographe » en gare de Leysin (Suisse), cet homme a en fait rédigé les mémoires de Louis Bertillon, le fameux policier depuis ses débuts à la Sureté dirigée par Marie-François Goron et c’est par l’artifice de la lecture des mémoires de Bertillon que nous entrons dans cet ouvrage.

Nous découvrons ainsi un jeune inspecteur débutant, un peu gauche et tout juste intégré qui se voit rattaché dès sa première enquête au fameux Eudes Lacassagne, surnommé « Le Khan ». Lacassagne, habitué à travailler seul, est peu enthousiaste à l’idée de travailler avec ce jeune homme qui a encore tout à apprendre. Bertillon quant à lui est impressionné de travailler avec ce célèbre inspecteur mais est très vite étonné par les diverses particularités de Lacassagne: Le Khan se déplace toujours à pied, il ne semble connaître ni le froid, ni la faim, ni la douleur; il remonte régulièrement sa montre, verse un liquide étrange sur un sucre à intervalles réguliers et appelle un moineau qui vient lui manger dans la main. Mis à part ces étrangetés, le Khan est doué d’un esprit de déduction remarquable et va toujours droit au but.

Bientôt Lacassagne et Bertillon se retrouvent au cœur d’une sombre affaire de morts qui sont amputés d’un doigt et qui ont subi des rituels d’embaumement particulièrement exotiques, morts qui disparaissent puis réapparaissent. Cette aventure complexe entrainera nos deux détectives à travers le Paris mondain, le Paris scientifique, le Paris Occulte dans et sous les rues de la capitale, dans les dédales et jusqu’au sommet de la tour Eiffel en construction.


J’ai découvert ce roman grâce à une offre de lecture gratuite du premier chapitre et cette lecture m’a donné envie d’acheter ce roman, achat que je n’ai pas regretté.

C’est un excellent roman aux frontières du policier, du fantastique, de l’ésotérisme et du Steampunk, trop riche pour pouvoir le résumer. On y retrouve un grand nombre de noms illustres tels que Charcot, Bertillon, Méliès, Pinkerton…, à tel point que l’on pourrait craindre qu’ils ne soient que prétexte à partager l’érudition de l’auteur mais il y a une raison à la présence de la plupart de ceux-ci et l’ont ne peut qu’admirer le brio avec lequel l’auteur a su façonner un récit qui nous permette de retrouver tous ces grands esprits.

J’ai hâte de retrouver la suite dans le tome 2.

Ma note personnelle: 17/20
La 25ème heure – Feldrik RIVAT
Les éditions de l’homme sans nom
446 pages

Publicités

Celia et son fantôme – Barry PAIN

celia-et-son-fantome

Celia en a assez des remarques de son père, elle décide à dix-sept ans de quitter le domicile parental et son emploi pour aller vivre une vie d’aventure grâce aux cinq livres qu’elle a réussi à économiser. Mais elle a à peine quitté sa maison qu’un étrange individu l’aborde. Cet homme qui semble connaître tant de choses sur elle et sur ses parents lui révèle qu’il est un fantôme mais un fantôme en plein jour, est-ce possible?


Deuxième incursion de Barry PAIN dans la collection Baskerville avec une histoire de fantôme plutôt sympathique. L’auteur reste dans le domaine du fantastique dans une nouvelle agréable et bien écrite. Et pour 0.99€, c’est donné!

Ma note personnelle: 15/20
Célia et son fantôme -BarryPAIN
Traduction de Jean-Daniel Brèque
Edition Kindle

Vous pouvez acheter cette nouvelle sur le site des Moutons électriques  ou sur les sites de la FNAC, Kobo-Books et Amazon.

Contes – Robert BARR

contes-barr-2

Jean Daniel Brèque a eu l’excellente idée de rassembler les nouvelles de Robert BARR déjà parues dans la collection e-baskervilles et d’en rajouter quelques unes pour nous concocter un volume d’excellente facture.

Au sommaire, on peut trouver:

Le fantôme mène l’enquête
Un passager encombrant
Le sablier
La vengeance du mort
Le prisonnier du Pacha
Les métamorphoses de Johnson

En marge de la loi


Article mis-à-jour au fur et à mesure de mon évolution dans l’ouvrage

Ce recueil de nouvelles peut être acheté au format epub chez les moutons électriques ou à la FNAC et chez Kobo-Books

On peut également acheter cette oeuvre sur Amazon

Et n’oubliez pas d’aller visiter le Blog de la collection Baskerville, oeuvre de Fabrice Mundzik.

Les yeux maléfiques – L.T. MEADE

Les yeux de la terreur

Nora Dallas a des visions, elle voit des yeux maléfiques qui luisent dans la nuit. Hélas, il y a eu des antécédents dans sa famille et tout porte à croire que cette jeune fille a subi un choc suite au décès  avec des conséquences sans doute irrémédiables mais un médecin va essayer de découvrir si ces apparitions sont réellement imaginaires!


 

Une nouvelle incursion réussie de la collection Baskerville dans le domaine du Fantastique. Un récit où un personnage aux convictions scientifiques essaie de de vérifier un phénomène apparemment « fantastique »  sans que l’on sache tout de suite s’il s’agit vraiment d’une apparition surnatuelle ou d’une escroquerie, dans le style de Carnacki, Sherlock Holmes ou Harry Dickson

Ma note personnelle : 17/20
Les yeux maléfiques – L.T. MEADE
Collection e-baskerville
Traduction par Paul de Garros, revue par Jean-Daniel Brèque
Edition Kindle

Cette nouvelle peut être achetée en version  en version électronique au format mobi sur le site d’amazon  ou au format epub sur le site des moutons électriques  , le site de kobobooks de  ou sur celui de la FNAC 

Et n’oubliez pas de visiter le site consacré à la collection Baskerville

Les nouvelles aventures de Carnacki saison1: 1-la chambre rouge- Frederic LIVYNS

La Chambre rouge

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lorsque Tom Godwil fait appel à son ami Carnacki, celui-ci n’hésite pas un instant. Alors que Tom semblait avoir surmonté le suicide de son épouse en proposant des chambres d’hôtes, deux de ses hôtes se sont suicidés dans ce que la presse a désormais baptisé « La Chambre Rouge ». Si le premier de ses hôtes avait un passé dépressif, le deuxième n’avait pas de prédispositions au suicide.

Carnacki se rend donc sur place pour déterminer si ces morts sont naturelles ou l’œuvre de quelque maléfice.


 

Une bonne intrigue, le respect des codes des histoires de Carnacki (Le dîner entre amis , l’utilisation du matériel et des rituels ésotériques: pentacles…), une écriture fluide font de cette nouvelle une lecture très agréable.

Ma note personnelle : 16/20
Les nouvelles aventures de Carnacki 1 – la chambre rouge – Frederic LIVYNS
Editions Kindle

 

 

 

La Vengeance Du Mort – Robert BARR

La Vengeance  du mort

Bon, résumons-nous, le mort David Allen qui venait d’être dépouillé de son héritage au profit de l’héritier légitime Bernard Heaton veut se venger du vivant en profitant d’une expérience d’occultisme de ce dernier pour prendre possession du corps du vivant. Ainsi pensez-vous sa vengeance sera accomplie, David vivra dans le corps de Bernard, jouissant librement de son héritage tandis que l’esprit de Bernard errera dans le monde invisible. Mais c’est sans compter avec l’aveuglement que peut produire une volonté de vengeance poussée à l’extrême…

——————————————————————————————————

Alors qui  du vivant ou du mort restera vivant ? A vous de le découvrir en lisant cette très bonne nouvelle de Robert BARR qui plonge le lecteur dans le fantastique et l’occultisme.

Plus on suit Jean-Daniel Brèque dans ses traductions de l’œuvre de Robert BARR, plus on découvre la richesse des thèmes abordés par cet auteur.

Ma note personnelle : 15/20
La Vengeance Du Mort – Robert BARR
Collection e-baskerville
Traduction Jean-Daniel Brèque
Edition Kindle

Cette nouvelle peut être achetée sur Amazon à l’adresse suivante: http://www.amazon.fr/Vengeance-du-Mort-Robert-Barr-ebook/dp/B009WRW8K2/ref=sr_1_1?s=digital-text&ie=UTF8&qid=1439717903&sr=1-1&keywords=La+vengeance+du+mort

On peut également acheter cette nouvelle au format epub à l’adresse suivante: http://www.moutons-electriques.fr/livre-219

sur le site de Kobobooks ou sur celui de la FNAC

Et n’oubliez pas d’aller visiter le Blog de la collection Baskerville, oeuvre de Fabrice Mundzik.

Au Service surnaturel de sa majesté – Daniel O’MALLEY

Au service surnaturel_0001   Au service surnaturel_0002

Une jeune femme se réveille dans un parc entourée de cadavres qui portent des gants en latex. Elle ne se souvient de rien mais une lettre qu’elle tient en main lui explique qu’elle occupe le corps de Myfanwy Thomas et lui donne des instructions pour la suite. Apparemment Myfanwy Thomas savait qu’elle allait oublier tout ce qu’elle savait et se retrouver amnésique dans un parc entouré de cadavre. La nouvelle Myfanwy Thomas apprend donc qu’elle fait partie d’une organisation secrète britannique de contre-espionnage mais qui n’a rien à voir avec le MI5. La Checquy est une organisation qui combat les êtres et phénomènes surnaturels comme les dragons, vampires ou autres spores de champignons mutants et cache également leur existence au commun des mortels. Bien entendu, la plupart des membres de la Checquy sont eux-mêmes dotés de pouvoirs surnaturels ou sont eux-mêmes des créatures fantastiques.

L’organisation de la Checquy est basée sur un jeu d’échec, il y a un roi et une reine (qui peuvent être de n’importe quel sexe, deux hommes pouvant ainsi occuper les fonctions de roi et reine), deux tours, deux fous et deux cavaliers ainsi que de très nombreux pions. Myfanwy est connue dans l’organisation sous le titre de « Tour Thomas » elle est en charge avec Gestalt (une entité unique qui dirige 4 corps), l’autre Tour, de la lutte contre les ennemis internes. En général, c’est Gestalt qui envoie sur le terrain un de ses corps pour diriger les assauts contre les ennemis les plus coriaces.

Myfanwy découvre les lettres que son précédent moi a laissé, lettres qui expliquent comment la précédente incarnation de Myfanwy a appris son sort futur et comment elle a préparé la transition pour la prochaine Myfanwy en laissant un maximum d’informations sur la Checquy, ses activités et le traître qui y sévit( qui semble être un des membres de la cour et qui va tenter de l’éliminer).

Bien entendu, l’amnésie et le changement de personnalité de Myfanwy vont produire beaucoup de quiquiproquos et de surprises. Alors que la précédente Myfanwy était une grande organisatrice plutôt discrète, la nouvelle Myfanwy n’entend pas se laisser marcher sur les pieds, ce qui ne va pas aller sans perturber plus d’un interlocuteur qui s’attendait à une acceptation passive et qui se voit soudain agressé par celle qu’il considérait jusqu’ici comme une gestionnaire timide.

Alors que la Checquy doit affronter une nouvelle fois ses pires ennemis (des alchimistes belges qui à force de recherche ont réussi à contrôler l’art des manipulations génétiques pour créer toutes sortes d’horreurs), Myfanwy va devoir dénicher le traître parmi ses pairs: l’autre tour: Gestalt mais aussi les fous, cavaliers, roi et reine: un vampire, un être qui peut contrôler la forme de son corps, une femme qui peut pénétrer dans les rêves…

Ah oui, le pouvoir de Myfanwy lui permet de prendre le contrôle du système nerveux des autres jusqu’à les tuer s’il le faut.

————————————————————————————————————————————————————

Si ce roman est un excellent divertissement, il m’a cependant laissé un sentiment mitigé.

D’abord pour ce qui concerne l’originalité, plusieurs éléments ont déjà été employé par d’autres auteurs: le héros amnésique qui découvre un univers qui sort de la « norme », cela a déjà été utilisé par Zelazny notamment (Dans les 9 princes d’Ambre) ou pire encore le concept d’une organisation secrète qui lutte contre le paranormal en Angleterre, c’est le thème exact de la série « L’Histoire secrète » de Simon R. Green (2 tomes traduits chez l’Atalante). La grande originalité pour moi et heureusement, c’est l’un des points clés du roman, c’est l’organisation elle-même: la Checquy qui permet de développer toutes sortes d’interactions très intéressantes.

Ensuite, il y a le ton. Si le roman est bourré d’un humour très British, il semble cependant être pris entre un humour complètement déjanté au second degré (Pas besoin de préciser que le fait d’avoir choisi un groupe d’alchimiste belges complètement barrés comme arch-ennemis est déjà du plus haut loufoque) et la nécessité de raconter une histoire qui tienne la route. A mon humble avis, Simon Green a trouvé un ton plus juste en accentuant encore le second degré. Daniel O’Malley, en nous confrontant de temps en temps à des scènes « normales » change le rythme de l’histoire et brise le côté loufoque du récit.

En résumé, un roman agréable, premier d’une série prometteuse si l’auteur parvient à trouver le ton juste.

Ma note personnelle: 15/20
Au Service surnaturel de sa majesté – Daniel O’MALLEY
Editions: Pocket – 664 pages

Le site de l’auteur: http://www.rookfiles.com/

The Haunted Shanty – Bayard TAYLOR

51e+l0h0DIL__AA278_PIkin4,BottomRight,-34,22_AA300_SH20_OU08_

Le narrateur de ce récit, au cours d’un voyage se voit contraint, à  l’approche d’une tempête, de chercher refuge pour la nuit dans une cabane. Il est loin de se douter qu’il va passer une des plus mauvaises mais aussi une des plus extraordinaires nuits de son existence. En effet, Eber Nicholson et sa femme, après avoir rechigné à accueillir cet étranger, finissent par l’aider à abriter son cheval et à lui offrir de partager un fruste repas.

Peu causants et l’air passablement épuisés, les époux Nicholson préviennent quand même leur hôte que leurs nuits sont hantées par un fantôme et qu’il risque d’avoir du mal à dormir cette nuit là.

Effectivement, à peine endormi, l’invité est réveillé par un bruit de tambour se rapprochant de la cabane. Ce bruit se trouve soudainement à l’intérieur de la cabane avant d’en ressortir et d’en faire le tour. Ensuite, il y a un bruit de vent avant celui d’une chute de planches et puis finalement une voix qui s’écrie:  » Oh comme mon malheur est grand, combien de temps devrai-je encore souffrir. J’étais mariée à Eber Nicholson devant Dieu. Oh Seigneur, donnes-le moi ou délivres-moi de lui. »

Le Narrateur aborde Eber Nicholson le lendemain pour obtenir des explications sur ce qu’il a entendu, croyant avoir eu affaire à un fantôme voulant se venger de son meurtrier mais à  sa grande stupeur, il découvre que Rachel Emmons, la femme qui vient hanter les nuits du couple Nicholson est bien vivante et réside à Toledo.

Intrigué par cette histoire et devant se rendre non loin de Toledo, le voyageur se décide à rendre visite à cette femme vengeresse au point d’envoyer son esprit hanter les nuits d’ Eber et de son épouse parce qu’ Eber n’a pas eu le courage d’épouser Rachel quand ses parents lui ont dit lui avoir trouvé un meilleur parti. Accueilli par Rachel Emmons, il est une nouvelle fois surpris de découvrir, à la place d’une femme pleine de fureur vengeresse, une pauvre créature qui souffre tout autant de la situation et qui dépérit physiquement au point d’être devenue squelettique et d’avoir vieilli avant l’âge.

 

Une nouvelle qui joue habilement sur les faux semblants et qui nous invite à éviter les jugements hâtifs. Alors que l’on semblait partis sur une banale histoire de fantômes, l’auteur réussi à faire rebondir son histoire à plusieurs reprises. La seule chose qui manquera aux esprits cartésiens, c’est une explication logique du phénomène.

Ma note personnelle: 15/20
The Haunted Shanty – Bayard TAYLOR in The Occult Detective Megapack
Kindle Edition

 

Smeath le voyant – Barry PAIN

Miscellanées+Baskervilliennes

Quand un escroc profite des talents d’un medium en le faisant chanter pour cause de meurtre, il ne faut pas être voyant pour deviner que cela va mal se terminer.

————————————————————————————————————————————————————

Une nouvelle assez noire où je n’ai trouvé qu’un seul personnage sympathique mais qui révèle une très belle plume (relation avec le personnage sympathique évoqué ci-avant, à vous de lire la nouvelle pour comprendre ce que j’ai voulu dire).

J’ai hâte de découvrir la suite.

Ma note personnelle: 15/20
Smeath le voyant -BarryPAIN
In Miscellannées baskervilliennes
Edition Kindle

What was it? – Fitz-James O’BRIEN (1859)

51e+l0h0DIL__AA278_PIkin4,BottomRight,-34,22_AA300_SH20_OU08_

Lorsque la logeuse de Harry, le narrateur de cette histoire décide de déménager pour un autre immeuble dans un quartier plus agréable de New York, ses locataires décident de la suivre pour vivre cette expérience particulière. Particulière? Oui parce que Ms Moffat, la logeuse en question a jeté son dévolu sur une maison hantée!

On parle en effet de bruits surnaturels, de portes qui s’ouvrent toutes seules, de meubles déplacés et empilés pendant la nuit, de bruits de pas alors qu’il n’y a personne de visible, de bruits de froissements ou de mains glissant sur les balustrades. Les concierges de l’immeuble en question ont fui et leurs remplaçants les ont imités. L’immeuble est sans locataire depuis trois ans parce qu’à chaque fois les candidats ont renoncé après avoir appris les rumeurs qui couraient sur l’immeuble.

En avant donc pour l’aventure, logeuse et locataires emménagent dans cet immeuble de tous les dangers! Bien entendu, la plupart sont hautement sceptiques, voire provocateurs, appelant les fantômes à se manifester au plus vite.

Cependant, peu de temps après avoir emménagé dans son nouveau logement, Harry est attaqué en pleine nuit, par une créature qui semble tombée du plafond directement sur son lit. Après une lutte sauvage dans l’obscurité avec l’être qui tente de le mordre et de le griffer, il parvient à maîtriser la créature apparemment humanoïde et à lui lier les bras. Il n’est, ceci dit, pas au bout de ses surprises car après avoir allumé la lumière, force lui est de constater que la créature attachée est invisible à l’œil nu, même si parfaitement tangible.

————————————————————————————————————————————————————–

Une deuxième très bonne nouvelle dans ce megapack avec une histoire mêlant fantastique, mystère, merveilleux scientifique…

Cette nouvelle date de 1859, une époque où la science a déjà fait bien des progrès et où l’on commence à avoir des explications sur des phénomènes inexpliqués, une époque où explorateurs se lancent à la recherche de civilisations disparues, où des chasseurs se lancent à la poursuite de monstres marins ou terrestres… Sommes-nous ici devant une tentative  rationalisation de phénomènes non-élucidés tel que fantômes et revenants, rationalisation qui n’a cependant pas pour but de rassurer le lecteur puisque ce récit place parmi nous des créatures invisibles, potentiellement dangereuses et dont nous ignorons les buts et motivations!

Une nouvelle que je rapprocherais par ce thème de créatures inconnues de la science de L’horreur des profondeurs de Morgan ROBERTSON

Ma note personnelle:15/20
« What was it? » de Fitz-James O’BRIEN in The Occult Detective  Megapack: 29 Classic Stories.
Edition Kindle.

 

A noter que cette nouvelle a été traduite à de multiples reprises en français, vous pourrez retrouver tous les détails des différentes traductions sur l’excellent site Noosfere: http://www.noosfere.com/icarus/livres/EditionsLivre.asp?numitemsommaire=4063

Vous pourrez également trouver plus de détails sur cet auteur et sur ses oeuvres sur le même site: http://www.noosfere.com/icarus/livres/auteur.asp?numauteur=68926802&Niveau=Romans

ou sur le site du Visage vert: http://www.levisagevert.com/bibliographie-auteurs/auteurs-o/auteurs-o/o0001.html

ou encore sur le site de la Base de données francophone de l’imaginaire (BDFI) : http://www.bdfi.net/auteurs/o/obrien_fitz_james.php

voire  en anglais sur le site de la SF encyclopedia: http://www.sf-encyclopedia.com/entry/obrien_fitz-james

A noter aussi cette discussion (en anglais) sur cette nouvelle: http://www.fustar.info/2008/02/06/dreadful-thoughts-story-club-what-was-it/

L’avis de Nébal: http://nebalestuncon.over-blog.com/article-qu-etait-ce-de-fitz-james-o-brien-122552411.html

%d blogueurs aiment cette page :