La danseuse espagnole – Fergus HUME

La danseuse espagnole

Un soir de Juin, un médecin londonien voit débarquer chez lui son cousin Hugh Tancred, complètement transformé. Comment ce gaillard vigoureux,alerte et bien portant peut-il être devenu en deux mois à peine, une sorte d’épave complètement désemparée et hagarde. Hugh ne se prive pas de faire le récit de ses mésaventures.

Parti en Espagne, Hugh était arrivé à Séville où il avait voulu visiter tout ce qu’il pouvait y compris le sulfureux et dangereux quartier Gitan malgré les avertissements de son guide. C’est dans ce quartier qu’il était tombé sur une scène troublante: Une magnifique gitane dansait et chantait avec une tête desséchée, la chanson de Salomé, fille d’Hérodiade. Fasciné par la beauté et le sourire de Lola Fajardo, Hugh lui jeta la fleur de sa boutonnière. Aussitôt un gitan qui s’avéra être le fiancé de la belle gitane se jeta sur lui avec un couteau. Dans la lutte, Hugh détourna le couteau et tua le gitan.

Dans la confusion qui s’ensuivit et aidé par son guide, Hugh parvint à s’enfuir et à gagner Gibraltar mais les gitans étaient à sa poursuite et où qu’il aille, Hugh était poursuivi par une musique de guitare qui était celle de la chanson de Lola. Passant à Malte puis en Sicile,en Italie, en Allemagne, en Suisse, à Paris avant de rentrer à Londres, il n’y avait rien à faire, la musique le suivait partout  et à peine ses valises sur le quai de Victoria Station, la chanson reprenait.

Dick et son cousin partent donc pour la campagne anglaise en espérant échapper à la vengeance de la gitane mais celle-ci les poursuit dans la demeure où ils se sont réfugiés. Alors qu’il se remettait à peine de ses aventures traumatisantes, Hugh se retrouve un soir face à face avec Lola qui effectue sa danse mais avec la tête du gitan tué par Hugh.

————————————————————————

Une nouvelle macabre qui démontre que la vengeance peut entièrement consumer un individu. Bien écrit et prenant, frissons garantis par l’excellent auteur du non moins excellent  » Le secret d’un crime » ou du « Mystère du Hansom Cab » !

Ma note personnelle: 15/20
La danseuse espagnole – Fergus HUME
Edition Kindle

Disponible sur Amazon: La danseuse espagnole

ou en version epub chez les moutons électriques:http://www.moutons-electriques.fr/livre-346

Publicités

L’horreur des profondeurs – Morgan ROBERTSON

Wendigo 1_0001   Wendigo11

Lorsque le Krakatoa fait éruption dans le pacifique, les tremblements de terre provoquent la remontée à la surface de créatures vivant d’habitude dans les grands fonds.

Un navire s’est échoué et soudain les marins semblent attaqués les uns après les autres par une créature que personne ne peut voir.

Alors que les passagers disparaissent l’un après l’autre happé par cette créature, les espoirs de survie s’amenuisent. La créature semble occuper le pont et s’emparer de ceux qui tentent de passer d’avant en arrière ou vice-versa. Comment se débarrasser de ce monstre marin que personne ne peut voir. Le seul espoir réside dans ce scientifique bizarre et ses théories farfelues: Le professeur Smidt. Celui-ci prétend que dans les profondeurs de l’océan se dissimulent des créatures tellement transparentes qu’elles en sont invisibles et ne peuvent être repérées que grâce à une lumière invisible.

 

Une excellente nouvelle qui mêle horreur et scientific romance. Bien entendu les théories scientifique de l’époque peuvent paraître désuètes mais il n’en reste pas moins qu’au niveau de l’ambiance, ils savaient y faire.

Ma note personnelle: 15/20
L’horreur des profondeurs – Morgan ROBERTSON
In Wendigo N°1

La femme de Jackson – Victor ROUSSEAU

Wendigo 1_0001   Wendigo11

 

Hale a quitté momentanément sa pension de famille de Washington Square pour se rendre à Paris, Rome et Florence notamment.

De son voyage en Europe, Hale a surtout retenu la Madone du peintre inconnu à Florence.

Lors de son retour quinze mois plus tard, il constate que rien n’a changé les pensionnaires sont toujours à leur poste tous sauf Jackson qui est mort. Ah oui, un détail en passant, avant de se suicider, Jackson s’était marié et qui plus est, à une femme qui ressemble aux yeux de Hale au portrait de la Madone du peintre inconnu…

Et puis les ragots commencent à se répandre: la femme de Jackson aurait un autel dans sa chambre, le prêtre qui lui rend visite si souvent serait plus qu’un confident pour elle.

Quand Hale devenu éperdument amoureux de la mystérieuse jeune femme s’en prend au prêtre, celui-ci le met en garde, il lui parle de cette légende d’une femme pour laquelle de nombreux hommes se seraient tués à travers les siècles.

Hale va-t’il succomber aux charmes de cette sulfureuse créature?

Vous le saurez en lisant cette nouvelle…

Une nouvelle fantastique qui vous mettra en contact avec le diable, les démons et les succubes…

Tremblez mortels!

Ma note personnelle: 16/20
La femme de Jackson de Victor Rousseau  in Wendigo 1

Le destin du Hollandais volant – George GRIFFITH

Wendigo 1_0001   Wendigo11

Rencontrer le « hollandais volant », le bateau maudit  du capitaine Vanderdecken (Celui-là même qui nous est montré dans « Pirates des Caraïbes » mais avec comme capitaine Davy Jones) cela porte malheur, n’importe quel marin pourra vous le dire (enfin c’est ce que l’on raconte parce quasiment personne n’a survécu à la rencontre).

Alors quand un marin prétend non seulement avoir croisé ce navire fantôme mais en plus en connaître le destin, le récit en vaut surement la peine. Et quand on apprend qu’un passager qui, selon l’équipage, portait la poisse a été  abandonné au Capitaine Vanderdecken, le récit glisse dans l’horreur.
Une nouvelle courte mais excellente qui sent bon les embruns et qui vous fera frissonner en songeant au malheureux qui se retrouvent à bord du Hollandais volant seul vivant parmi les morts.

Ma note personnelle:16/20
Le destin du hollandais volant – George Griffith
In Wendigo N°1

Purification – Robert BARR

Wendigo 1_0001   Wendigo11

Quand un poète français explique à son épouse russe qu’il lui est nécessaire d’avoir une maîtresse pour son activité poétique, celle-ci ne voit qu’une seule solution : la purification !

Une nouvelle très courte mais qui est superbement écrite. Ambiance et style, on se croirait dans le Paris de la fin du XIXème siècle.

Ma note personnelle : 16/20
Purification – Robert BARR
In Wendigo N°1

cette nouvelle est la première de la revue Wendigo N°1 que vous pouvez acheter à l’adresse suivante: http://boutique.oeildusphinx.com/fr/41-wendigo-1.html

Published in: on 15 février 2014 at 19 h 07 min  Laisser un commentaire  
Tags: , , , , , ,
%d blogueurs aiment cette page :