To Survive The earth – William STROOCK

to-survive-the-earth_

6 nouvelles supplémentaires dans cette série de William Stroock, on y découvre les aspects les plus durs de la vie dans un conflit moderne tout comme les aspects plus légers voire comique lorsque 3 hommes un peu éméchés décident d’abattre un engin Jai.

L’action se déroule sur Terre dans les airs et dans l’espace alors que les différentes nations terriennes tentent de causer un maximum de dommages et de détruire les installations que les Jai ont créés au-dessus de Venus ou sur Cérès.


Encore un recueil plaisant à lire en attendant To liberate Mars.

Voir aussi: To Defend The Earth

Ma note personnelle : 16/20
To Survive The Earth – William STROOCK
Edition Kindle

Site web de l’auteur: http://williamstroock.blogspot.be/

Publicités

Battle Earth – Nick S. THOMAS

Battle earth

 

2134, les humains ont établi une colonie sur la lune et ont entamé la colonisation de Mars.  Alors qu’une patrouille de reconnaissance part à la recherche d’une autre patrouille qui ne répond plus, les membres de la deuxième patrouille arrivent juste à temps pour voir les membres de la première patrouille se faire abattre par des créatures non-humaines.

Peu de temps après, la base lunaire reçoit un message de détresse et les communications avec Mars sont coupées. Nous suivons alors l’invasion de la lune par des créatures qui se déplacent dans des sortes de Battlemechs. La technologie des aliens est plus avancée mais ils ne sont pas non plus invulnérables. Leurs véhicules sont fortement blindés mais de construction plut tôt rudimentaire. L’avantage du nombre et le manque d’arme des humains fait que les aliens s’emparent de la base lunaire, les humains se réfugiant dans des installations souterraines.

Ensuite, les aliens amerrissent dans l’Atlantique un énorme vaisseau dont sortent des vaisseaux aériens et des vaisseaux de transport qui partent à l’assaut des côtes européennes. Les humains sont au départ pris au dépourvus, n’ayant plus eu de véritable guerre depuis des dizaines d’années, ils sont obligés de récupérer des armes stockées depuis longtemps dans la naphtaline. Après une défense héroïques des côtes européennes, les humains se replient et se regroupent pour défendre Paris où l’adversaire sera, pour la première fois, mis en échec.

 


 

Si l’idée n’est pas originale en soi, on pouvait en espérer un traitement décent et intéressant, hélas le récit est rempli d’approximations et d’erreurs, les personnages (peu nombreux) sont creux et sans grand intérêt, la trame du récit et les dialogues sont pauvres. On sent que l’auteur a voulu créer un roman racontant des combats terrestres entre des humains et des aliens, adaptant le reste pour se retrouver dans ce concept. Les tactiques utilisées sont simplistes et on se demande s’il y a quelqu’un qui dirige les aliens tellement ils semblent se focaliser sur l’idée d’avancer droit devant eux.

En résumé: a éviter, on préféra dans le genre « To defend the Earth » de William STROOCK

Ma note personnelle : 10/20
Battle Earth – Nick S. THOMAS
Edition Kindle

 

 

 

To Defend The Earth – William STROOCK

To Defend the earth

Deux vaisseaux spatiaux de plusieurs kilomètres de long ont été repérés se dirigeant vers la Terre alors qu’ils en étaient encore éloignés de 11 ans. Le temps passant, on a détecté accrochés aux flans de ces vaisseaux, 16 vaisseaux plus petits (environ 400m chacun) sur chaque côté de chaque vaisseaux  (donc 64 vaisseaux en tout). Le doute n’est plus permis, ce n’est pas une visite amicale.

Alors que les nations de la Terre s’unissent pour faire face à la menace, la Corée du Nord envoie des messages aux envahisseurs pour proposer une alliance contre les odieux capitalistes. Une Guerre rapide neutralise rapidement la Corée du Nord.

Même si la technologie des Aliens est certainement supérieure à la technologie terrestre, les nations de la Terre se préparent, construisant des abris et un maximum d’armes les plus récentes.

Lorsque les Jai débarquent, les vaisseaux-mère se positionnent au-dessus des pôles avant de lancer les plus petits vaisseaux à l’assaut de la planète. Ils connaissent effectivement des succès facile en tout cas dans les airs. Sur terre les combats sont beaucoup plus disputés et les Jai font bientôt appel à des terriens prêt à se battre à leur côtés comme les pakistanais, victime d’une guerre avec l’Inde quelques années auparavant. Au cours des combats, on découvre que les Jai sont des humanoïdes.

Grâce à des prisonniers Jai, les terriens apprennent que les Jai qui les attaquent sont au service d’un Seigneur et d’un général qui ont décidé de s’associer pour lancer un raid sur la planète et s’en emparer. Si à la fin, les terriens parviennent à neutraliser les envahisseurs, on peut supposer que les Jai disposent d’une puissance considérable et qu’ils pourraient envoyer une nouvelle flotte pour écraser toute résistance.


Une bonne histoire, assez réaliste. Le style du récit est proche de celui de World War Z, on suit une trame après l’autre. Si cela rend la chronologie des événements difficile à suivre, c’est plus facile pour suivre chacune des trames différentes.

La porte reste ouverte pour une ou plusieurs suites expliquant comment la terre pourrait résister à une deuxième flotte plus puissante et puis développant le conflit dans l’espace.

Ma note personnelle : 16/20
To Defend The Earth – William STROOCK
Edition Kindle

Voir aussi: To Survive The Earth

Site web de l’auteur: http://williamstroock.blogspot.be/

%d blogueurs aiment cette page :