Le griffon blanc (La guerre des mages Tome 2) – Mercèdes LACKEY & Larry DIXON

Le Griffon Blanc_0001   Le Griffon Blanc_0002

Dix ans après le cataclysme qui a détruit les tours des deux plus grands mages de Tantara. Skandrannon, Ambredragon et leurs amis  ont fondé une ville appelée «Griffon Blanc ».

Ils ont erré un an avant de trouver un endroit où établir cette ville portuaire.

Lorsque nous reprenons le cours de l’Histoire, nos amis sont confrontés à un kestra’chern pervers.

Peu après avoir réglé ce problème, un navire rentre dans le port de Griffon Blanc. A son bord se trouve une délégation des puissants Haighlei les « Rois Noirs ». Ces souverains gouvernent des royaumes d’une grande étendue et dont la population à la peau noire.

Il est rapidement décidé d’envoyer une délégation aux Rois Noirs puisqu’apparemment Griffon Blanc a été fondée sur un territoire qu’ils revendiquent. Cette délégation comprendra notamment Skandrannon sa compagne Zhaneel et leurs enfants, Ambredragon, Bichehivernale et quelques autres.

Ce deuxième tome de la trilogie « La guerre des Mages » ne m’a pas plus convaincu que le premier, au contraire. Trop de coïncidences rendent celles-ci peu crédibles.

J’ai eu l’impression que l’auteur avait essayé à la fois de faire découvrir une nouvelle région tout en essayant de montrer de nouvelles facettes des kestra’chern mais pour moi ce sujet avait déjà été bien étudié dans le premier tome.

En résumé un bouquin qui se lit facilement et pourtant par moment on s’y ennuie (Paradoxe ?). Si le monde reste original, ce roman ne se classera pas dans les meilleurs bouquins de fantasy.

Ma note personnelle : 13/20
Le griffon Blanc
Editions Bragelonne
Collection Milady
343 Pages.

Publicités

Le Griffon noir (La guerre des mages Tome 1) – Mercèdes LACKEY et Larry DIXON

  

Le griffon noir nous plonge au cœur de la « Guerre des Mages », une trilogie qui fait partie du cycle de Valdemar.

Après la fuite du roi et de la plupart des nobles, les troupes d’Urtho, le Mage du Silence, tentent de protéger le pays de Tantara de l’invasion des troupes de Ma’ar, un mage maléfique.

Dans cet univers où les mages les plus puissants utilisent aussi bien des soldats que des mages de rang inférieur où des créature fabriquées magiquement comme les Griffons d’Urtho et les Makaars de Ma’ar pour s’affronter, nous vivons au
rythme d’un camp militaire, où vivent non seulement des soldats mais aussi des Guérisseurs, des mages ainsi que des créatures « améliorées » (Griffons, oiseaux-essagers, lézards humanoïdes qui sont de véritables serviteurs pour les guérisseurs ou les mages…) pour servir les desseins des humains.

Nous suivons principalement deux personnages: Ambredragon, un empathe guérisseur et un Griffon noir (qui donne son nom au roman) mias aussi de nombreux personnages secondaires qui interagissent avec les premiers cités.

J’ai collectionné à peu près toute la série de Mercèdes LACKEY avant de commencer la lecture par ce tome et je dois dire que j’ignore si ce tome est représentatif de la série ou pas. Apparemment ce titre est le premier dans l’ordre chronologique alors
qu’il est l’un des derniers écrits. Quoique plaisant à lire, j’ai eu un peu l’impression que les auteurs se dispersaient à force de vouloir rajouter des détails ou de nouvelles intrigues et l’ensemble manque sans doute à mon humble avis, de cohérence.

Ma note personnelle: 15/20
Le griffon Noir
Editions Bragelonne
Collection Milady
349 Pages.

%d blogueurs aiment cette page :