Les enquêtes de Judith Lee – Richard MARSH

Judith Lee - Moutons

Avant de commencer à présenter les nouvelles du tome II des aventures de Judith Lee, jai décidé de rassembler les aventures du Tome I sur une seule page avec les liens vers chacune des critiques que j’ai écrit. La date qui suit les titres est celle de la parution dans « The Strand » telle que renseignée par Jean-Daniel Brèque dans le recueil « Les enquêtes de Judith Lee ». Notez que quand le titre anglais ne suit pas le titre français, c’est parce qu’ils sont identiques.

L’Homme qui coupa mes cheveux (The man who cut off my hair) – 08/1911

Indiscrétions à Interlaken (Eavesdropping at Interlaken) – 09/1911

Conscience  – 10/1911

La Chasseresse (Matched) – 11/1911

Le Miracle (The Miracle) – 12/1911

Auld Lang Syne – 01/1912

Isolda – 03/1912

Etait ce par hasard (Was it by chance only) – 04/1912

Oncle Jack ( Uncle Jack) – 05/1912

Mandragore (Mandragora) – 08/1912

8 Elm Grove, entrée de service ( 8 Elm Grove, back entrance) – 07/1912

Le Restaurant Napolitain (The Restaurant Napolitain) – 06/1912

 

Ma note personnelle: 16/20
Les Enquêtes de Judith Lee – Richard MARSH
Traduction Jean-Daniel Brèque
Edition Kindle

Disponible sur Amazon ou en version epub chez les moutons électriques

ou en version papier chez Rivière Blanche

Et n’oubliez pas d’aller visiter le Blog de la collection Baskerville, oeuvre de Fabrice Mundzik.

Publicités

Le Restaurant Napolitain – – une enquête de Judith Lee par Richard MARSH

Judith Lee - Moutons

Une fois de plus, l’affaire commence par une conversation surprise par Judith. C’est lors d’un bal donné par des restaurateurs et serveurs d’une certaine région d’Italie qu’elle surprend un échange verbal ou un petit homme corpulent et chauve menace un jeune homme, ce dernier tournant visiblement un peu trop près d’une jeune fille. Lorsque Judith sort du bal, elle tombe quelques mètres plus loin sur le cadavre du jeune homme. S’étant renseigné sur l’homme corpulent pendant le bal, elle se rend directement au restaurant que ce dernier tient pour le confronter.

Après s’être attaqué à une organisation de type mafieux dans la nouvelle précédente, Judith est cette fois-ci confrontée à la véritable mafia. Elle n’en sortira pas indemne.

Une excellente nouvelle qui clôture ce premier recueil de nouvelles autour du personnage de Judith Lee. L’illustration du recueil fait écho à cette nouvelle.

Ma note personnelle: 17/20
Le Restaurant Napolitain , une aventure de Judith Lee – Richard MARSH
Traduction Jean-Daniel Brèque
Edition Kindle

Disponible sur Amazon ou en version epub chez les moutons électriques ou en version papier chez Rivière Blanche.

Et n’oubliez pas d’aller visiter le Blog de la collection Baskerville, oeuvre de Fabrice Mundzik.

8 Elm Grove, entrée de service – une enquête de Judith Lee par Richard MARSH

Judith Lee - Moutons

Judith Lee surprend à plusieurs reprises sur un court laps de temps des individus au comportement suspect dont la conversation se termine en général par « ça c’est pour le 8 Elm Grove, entrée de service ». Que peut bien signifier cette phrase mystérieuse?

Une courte nouvelle où Richard MARSH évoque la criminalité internationale organisée. Une ébauche de la Mafia ou l’organisation d’un Moriarty?

Ma note personnelle: 16/20
8 Elm Grove, entrée de service in « les enquête de Judith LEE » par Richard MARSH
Traduction Jean-Daniel Brèque
Kindle Edition

Disponible sur Amazon ou en version epub chez les moutons électriques ou en version papier chez Rivière Blanche.

Et n’oubliez pas d’aller visiter le Blog de la collection Baskerville, oeuvre de Fabrice Mundzik.

Mandragore – une enquête de Judith Lee par Richard MARSH

Judith Lee - Moutons

Certains détectives attendent leurs clients à leur domicile pour que ceux-ci viennent leur expliquer leurs problèmes afin que ledit détective et son fidèle compagnon ex-médecin se lancent sur la trace des forbans, Judith Lee elle va chercher la source de ses enquêtes dans les conversations qu’elle surprend grâce à son don de lecture sur les lèvres.

Mais ce don n’est pas le seul atout de Judith, prenons par exemple ce sens de l’observation qui lui fait remarquer au buffet d’une gare deux gentlemen: un homme d’une trentaine d’années aux cheveux noirs, larges épaules et au visage carré en train de discuter avec un sexagénaire de petite taille aux cheveux blancs et à l’air souffreteux.

Si Judith Lee a l’œil attiré par l’agitation du petit homme, la teneur de la conversation ne peut que retenir cette attention, c’est que le vieil homme révèle qu’ils ont fait envoyer un certain Young, homme innocent au célèbre pénitencier de Dartmoor, que le remords le ronge et qu’il y a des moments où il envisage de mettre fin à  ses jours ou du moins de demander à quelqu’un de le faire. Son complice, un certain Tom parvient cependant à le calmer et les deux gentlemen quittent le buffet sans que Judith ne puisse rien faire, faute de preuves.

Le troisième atout de Judith Lee qui est utilisé dans cette affaire, c’est sa mémoire exceptionnelle, une mémoire à  tiroir où il lui suffit de puiser en ouvrant le bon tiroir pour retrouver les souvenirs bien rangés. Et c’est ce qui permet à Judith, plusieurs mois après la conversation évoquée ci-dessus de relier les éléments surpris dans cette conversation avec une jeune personne qui est l’épouse de Georges Young. Ayant appris de la bouche de celle-ci les éléments de l’affaire (M. Young a été accusé de vol dans la firme où il travaillait: « Hutton et Walker » et condamné à quatorze ans de travaux forcés ), Judith sera à même de confronter les coupables et de révéler la vérité et l’innocence de Georges Young.

Si le vieil homme, Monsieur Hutton, se révèle prêt à signer une confession des plus complètes, Judith devra cependant faire preuve d’un dernier atout, récemment développé : le Jiu-Jitsu, pour se défendre contre Tom Walker, le plus jeune des deux hommes.

———————————————————————————————————

Où l’on voit Judith Lee assembler des bribes d’information pour reconstruire la vérité dans une bien sombre affaire.

Que dire que je n’ai déjà dit, si l’enquête n’est pas des plus originales, le talent de Marsh en fait une très agréable nouvelle à lire.

Ma note personnelle: 16/20
Oncle Jack, une aventure de Judith Lee – Richard MARSH
Edition Kindle

Disponible sur Amazon ou en version epub chez les moutons électriques ou en version papier chez Rivière Blanche.

Et n’oubliez pas d’aller visiter le Blog de la collection Baskerville, oeuvre de Fabrice Mundzik.

Miscellanées baskervilliennes

Sous ce titre volontairement savant, Jean-Daniel Brèque vous offre gracieusement (C’est à dire gratuitement), en version électronique, des fragments de textes divers mais très représentatifs de la collection Baskerville.

Cf définition de Miscellanées sur Wikipedia: http://fr.wikipedia.org/wiki/Miscellan%C3%A9es

Miscellanées+Baskervilliennes

Au sommaire:
« L’Ascension des Magasins Bendale », par Robert BARR, extrait de Lord Stranleigh, Millionnaire
Les Vengeurs, par Headon HILL, chapitres I et II
« La Chasseresse », par Richard MARSH, extrait des Enquêtes de Judith Lee
Masques rouges, par Louis Joseph VANCE, chapitres XVI et XVII
La Vengeance de Hilda Wade, par Grant ALLEN, chapitre V
Le Secret d’un crime, par Fergus HUME, chapitre XI
Détectives et Bandits Scientifiques (Fleur de Bagne, tome 3), par Marie-François GORON & Émile GAUTIER, chapitre II
« Le Mystère Doomdorf », par Melville DAVISSON POST, extrait de Oncle Abner, le Maître du Mystère
Les Joyeuses Aventures d’Aristide Pujol, par William J. LOCKE, chapitre III
Bonus: « Smeath le Voyant », par Barry PAIN–nouvelle parue en France en 1914 et jamais rééditée.

Alors que vous soyez amateurs d’Arthur CONAN DOYLE, Maurice LEBLANC, Emile GABORIAU, Gaston LEROUX, Agatha CHRISTIE… voire d’auteurs contemporains dont les récits se passent à la fin du XIXème siècle ou au Début du XXème siècle tels Anne PERRY ou Claude IZNER, précipitez vous sur cet ouvrage!

vous pouvez le télécharger là: http://www.moutons-electriques.fr/livre-341

là: http://store.kobobooks.com/fr-FR/ebook/miscellanees-baskervilliennes

ou encore là: http://riviereblanche.informe.com/miscellannues-baskervilliennes-dt1652.html

voire là: http://www4.fnac.com/livre-numerique/a7892281/Jean-Daniel-Breque-Miscellanees-Baskervilliennes#FORMAT=ePub

Mise-à-jour du 06/05/2015: la collection Baskerville dispose maintenant de son propre Blog

Oncle Jack – une enquête de Judith Lee par Richard MARSH

Judith Lee - Moutons

Judith Lee se trouve à l’hôtel avec Netta sa dernière élève sourde muette en date et les parents de celle-ci.

Une fois de plus, Judith surprend une conversation en lisant sur les lèvres. Cette fois-ci, il s’agit de femmes plutôt vulgaires qui parlent de la meilleure façon de plumer des pigeons et il se fait que le pigeon en question n’est autre que l’oncle de Netta.

Il suffirait de prévenir l’oncle Jack me direz-vous mais lorsque Judith s’y résout, l’oncle en question y voit plutôt un acte de jalousie. Il pense que Judith est amoureuse de lui, ce qui ne manque pas d’énerver cette dernière. Est-ce que notre héroïne parviendra à surmonter sa stupéfaction pour sauver l’oncle Jack?

————————————————————————————————————————

Bien sûr on pourrait trouver les récits des aventures de Judith Lee répétitives, le point de départ étant toujours le même, une conversation surprise à l’insu de ceux qui l’ont prononcée même s’ils ont repéré Judith.

A cela, je répondrai que le traitement des histoires est toujours renouvelé, que le style de Richard Marsh rend les récits très agréables à lire, on ne s’ennuie à aucun moment et qu’il y a dans ces récits un humour léger mais réjouissant, Richard Marsh n’hésitant pas à se moquer des travers de ses contemporains.

Et si vous avez encore des doutes, faites comme moi, intercalez une nouvelle des aventures de Judith Lee entre deux romans.
Ma note personnelle: 16/20
Oncle Jack, une aventure de Judith Lee – Richard MARSH
Edition Kindle

Disponible sur Amazon ou en version epub chez les moutons électriques ou en version papier chez Rivière Blanche.

Et n’oubliez pas d’aller visiter le Blog de la collection Baskerville, oeuvre de Fabrice Mundzik.

Etait-ce par hasard? – une enquête de Judith Lee par Richard MARSH

Judith Lee - Moutons

Une nouvelle fois, Judith Lee intercepte une conversation bizarre entre une jeune fille et un jeune homme, de cette conversation, elle déduit que le jeune homme devra faire certaines choses s’il repère un signal que la jeune fille laissera en modifiant la position du store d’une fenêtre.

Lorsqu’elle croise le jeune homme dans une rue de Londres en train de regarder le store d’une certaine fenêtre cela ne lui en apprend pas beaucoup plus et même lorsqu’elle apprend qu’un certain George Ryder a été assassiné dans cette même rue, elle n’a aucune certitude et même aucune preuve de quoi que ce soit.

Deux ans plus tard, Judith Lee surprend une autre conversation où elle apprend que la veuve de Georges Ryder n’a plus aucun revenu. Georges Ryder devait toucher l’héritage d’une tante mais celle-ci avait mentionné que si Georges décédait avant elle, l’héritage irait à un autre neveu. Cet autre neveu a touché l’héritage et a refusé d’en donner une partie à la veuve de Georges. De plus, comme le meurtrier de Georges n’a pas été retrouvé, personne ne veut engager sa veuve, celle-ci apparaissant aux yeux de l’opinion comme la principale suspecte!

Comme vous vous en doutez, Judith Lee ne laissera pas une telle injustice impunie!

Heureusement, il y a le hasard mais à ce point est-ce encore un hasard (on pourrait également voir dans cette interrogation de l’auteur une façon habile de déjouer les critiques sur les coïncidences improbables)?

A suivre…

Ma note personnelle:15/20
Etait-ce par hasard? in « les enquêtes de Judith Lee » de Richard MARSH
Collection Baskerville
Edition Kindle

Disponible sur Amazon ou en version epub chez les moutons électriques ou en version papier chez Rivière Blanche.

Et n’oubliez pas d’aller visiter le Blog de la collection Baskerville, oeuvre de Fabrice Mundzik.

Isolda – une enquête de Judith Lee par Richard MARSH

Judith Lee - Moutons

Judith Lee surprend une conversation où un homme essaye de se faire épouser par une riche jeune femme en utilisant le concours d’Isolda, un voyant célèbre. En fournissant suffisamment de renseignement à cet artiste peu scrupuleux, Georges Ratton espère que le mage en question parviendra à convaincre la jeune fille qu’elle doit l’épouser. Évidemment, Judith Lee indignée par ce procédé infâme, va mettre son grain de sel…

Où l’on découvre que Judith Lee sait aussi se battre physiquement et imposer sa volonté

A suivre…

Ma note personnelle:16/20
Isolda  in « les enquêtes de Judith Lee » de Richard MARSH
Collection Baskerville
Edition Kindle

Disponible sur Amazon ou en version epub chez les moutons électriques ou en version papier chez Rivière Blanche.

Et n’oubliez pas d’aller visiter le Blog de la collection Baskerville, oeuvre de Fabrice Mundzik.

Auld Lang Syne – une enquête de Judith Lee par Richard MARSH

Judith Lee - Moutons

Alors que des incidents violents ont provoqués la mort de plusieurs Constables, Judith Lee s’étant rendue par curiosité sur les lieux du dernier incident, surprend une conversation étrange entre deux individus louches.

Cette fois-ce, Judith Lee se décide à communiquer les informations qu’elle a pu glaner à la police et à demander le soutien de celle-ci pour éviter une explosion catastrophique.

Encore une nouvelle qui nous montre le caractère décidé et téméraire (trop?) de Judith Lee.

Ma note personnelle:16/20
Auld Lang Syne  in « les enquêtes de Judith Lee » de Richard MARSH
Collection Baskerville
Edition Kindle

Disponible sur Amazon ou en version epub chez les moutons électriques ou en version papier chez Rivière Blanche.

Et n’oubliez pas d’aller visiter le Blog de la collection Baskerville, oeuvre de Fabrice Mundzik.

Le miracle – une enquête de Judith Lee par Richard MARSH

Judith Lee - Moutons

Judith Lee est en vacances à Dieppe. Elle surprend une conversation entre deux individus où elle apprend que l’un des deux personnages, Cecil Armitage veut épouser Miss Drawbridge, une dame d’un certain âge (voire d’un âge certain puisqu’elle pourrait être sa grand-mère) et qui plus est peu gâtée par la nature pour payer ses dettes. La dame en question, dont Judith a fait la connaissance a apparemment accepté la demande en mariage de Cecil Armitage.

Lorsque Judith, se décide à raconter ce qu’elle a surpris à Miss Drawbridge, la réaction de cette dernière n’est pas du tout ce qu’elle attendait.

Une bonne nouvelle où Richard Marsh nous démontre encore une fois qu’il ne suffit pas d’avoir un don pour se rendre utile mais qu’il faut savoir utiliser ce don à bon escient.

Ma note personnelle:16/20
La chasseresse in « les enquêtes de Judith Lee » de Richard MARSH
Collection Baskerville
Edition Kindle

Disponible sur Amazon ou en version epub chez les moutons électriques ou en version papier chez Rivière Blanche.

Et n’oubliez pas d’aller visiter le Blog de la collection Baskerville, oeuvre de Fabrice Mundzik.

%d blogueurs aiment cette page :