La Femme dans la Voiture – Richard MARSH

La Femme dans la voiture

Alors que le colonel Overton raconte à son ami John Baird le crime auquel il a assisté ce plus tôt dans la journée lorsqu’un homme a été poignardé par une femme au milieu de Piccadilly Circus, Baird a l’œil attiré par une voiture garée non loin. Il voit une femme sortir précipitamment du véhicule avant de s’en aller rapidement. Peu de temps après, une autre femme surgit qui ouvre la portière, prend quelque chose dans la voiture et s’enfuit à son tour. Intrigué par ces comportements, Baird s’approche de la voiture et s’aperçoit qu’il y a un homme, au corps à moitié déchiqueté, au volant…


 

Deux meurtres, deux ou trois femmes coupables, complices ou simplement impliquées dans ces meurtres… Voilà un début de roman passablement compliqué où John Baird va s’attacher à résoudre ces meurtres après avoir découvert qu’une des femmes soupçonnée est une personne à laquelle il était quasi fiancé et qu’il aime toujours malgré le fait qu’elle ait épousé un autre homme.

Nous suivons l’enquête en même temps que les personnages ce qui fait que nous démêlons les fils de l’intrigue en même temps qu’eux et que nous progressons au fur et à mesure que l’auteur nous lâche des informations. Il est ainsi quasi impossible de résoudre les énigmes parce que certaines informations importantes nous sont dissimulées jusque tard dans le roman.

Un roman complexe, très agréable à lire, avec de nombreux protagoniste mais qui ont tous leur place dans cette œuvre. Mon seul bémol vient de quelques imprécisions dont je ne peux déterminer si elles sont volontaires.

 

Ma note personnelle: 16/20
La Femme dans la Voiture – Richard MARSH
Traduction Charles Gireaudeau et Jean-Daniel Brèque
Edition Kindle

Disponible sur Amazon  ou en version epub chez les moutons électriques, chez Kobobooks ou à la Fnac

ou en version papier chez Rivière Blanche

Et n’oubliez pas de visiter le site consacré à la collection Baskerville

Pour un autre avis: L’avis de  Samuel Minne sur le site de l’amicales des amateurs de nids à poussière.

 

Publicités

L’Oeil Vert de Goona – Arthur MORRISON

L'oeil vert de Goona

 

Fin 1902, l’œil du Deccan, un fabuleux diamant vert a été volé au Rajah de Goona. Mehta Singh, le premier ministre du Rajah a tué le voleur mais on n’a pas retrouvé le bijoux.

Quelques moins plus tard, alors que Harvey Crook, un aventurier qui vit en dilettante de transactions commerciales diverses (sa dernière transaction en date portait sur des orchidées par exemple), s’apprête à quitter l’Inde pour rejoindre l’Angleterre, il est contacté par un autre aventurier, monsieur Hahn, qui lui demande de convoyer pour lui un colis de douze grandes bouteilles de Tokay impérial qu’il espère revendre une centaine de livres en Angleterre.

Pendant la traversée, Harvey Crook fait la connaissance de Lyman W. Merrick, un riche américain, qui à force de le fréquenter finit par apprendre la mission de Monsieur Crook. Intrigué et désireux de gouter ce vin rare, l’américain fait des offres de plus en plus élevées à Harvey, jusqu’à offrir le double de la valeur espérée par Monsieur Hahn. Devant la somme offerte par Merrick, Harvey finit par accepter fier du gain réalisé au profit de M. Hahn.

Pour fêter son acquisition, M. Merrick décide d’ouvrir une des bouteilles pour en goûter le contenu avec sa fille et Harvey Crook. Ne trouvant pas ce vin très bon, Monsieur Merrick décide de vendre les onze bouteilles restantes aux enchères dès son arrivée à Southampton.

Lorsque Monsieur Hahn arrive à Londres et prend contact avec Harvey Crook, il est fort courroucé d’apprendre que celui-ci a vendu les bouteilles, même au double du prix qu’il en espérait. D’abord étonné de cette réaction, Harvey Crook réalise que les bouteilles devaient contenir autre chose que du vin et bon sang mais c’est bien sûr, l’une de ces bouteilles devait certainement renfermer l’œil vert de Goona.

Harvey Crook et Monsieur Hahn se lancent donc à la poursuite des onze bouteilles restantes, le problème étant qu’elles ont été achetées par plusieurs personnes dont certaines n’ont pas laissé d’adresse!

S’en suit une course poursuite à laquelle se mêlent, outre Crook et Hahn, Monsieur Merrick et Mehta Singh.


On le voit dans ce court résumé, la dispersion des bouteilles nous permet de suivre plusieurs pistes, des mini-enquêtes en quelque sorte et le fait d’avoir plusieurs individus permet à l’auteur d’utiliser les caractères de ses personnages pour faire varier les situations et les interactions entre personnages. Crook est par exemple plus souple dans ses approches tandis que Hahn est brutal et direct. Il y a aussi quelques scènes assez amusantes.

Un très bon roman dans l’ensemble dont le seul défaut est peut-être que l’on découvre trop tôt le diamant!

Ma note personnelle : 17/20
L’oeil Vert de Goona – Arthur MORRISON
Collection e-baskerville
Traduction anonyme, revue par Jean-Daniel Brèque
Edition Kindle

Ce roman peut être acheté en version papier chez « Rivière Blanche » et en version électronique au format mobi sur le site d’amazon  ou au format epub sur le site des moutons électriques  , le site de kobobooks de  ou sur celui de la FNAC 

Et n’oubliez pas de visiter le site consacré à la collecion baskerville

Le Restaurant Napolitain – – une enquête de Judith Lee par Richard MARSH

Judith Lee - Moutons

Une fois de plus, l’affaire commence par une conversation surprise par Judith. C’est lors d’un bal donné par des restaurateurs et serveurs d’une certaine région d’Italie qu’elle surprend un échange verbal ou un petit homme corpulent et chauve menace un jeune homme, ce dernier tournant visiblement un peu trop près d’une jeune fille. Lorsque Judith sort du bal, elle tombe quelques mètres plus loin sur le cadavre du jeune homme. S’étant renseigné sur l’homme corpulent pendant le bal, elle se rend directement au restaurant que ce dernier tient pour le confronter.

Après s’être attaqué à une organisation de type mafieux dans la nouvelle précédente, Judith est cette fois-ci confrontée à la véritable mafia. Elle n’en sortira pas indemne.

Une excellente nouvelle qui clôture ce premier recueil de nouvelles autour du personnage de Judith Lee. L’illustration du recueil fait écho à cette nouvelle.

Ma note personnelle: 17/20
Le Restaurant Napolitain , une aventure de Judith Lee – Richard MARSH
Traduction Jean-Daniel Brèque
Edition Kindle

Disponible sur Amazon ou en version epub chez les moutons électriques ou en version papier chez Rivière Blanche.

Et n’oubliez pas d’aller visiter le Blog de la collection Baskerville, oeuvre de Fabrice Mundzik.

8 Elm Grove, entrée de service – une enquête de Judith Lee par Richard MARSH

Judith Lee - Moutons

Judith Lee surprend à plusieurs reprises sur un court laps de temps des individus au comportement suspect dont la conversation se termine en général par « ça c’est pour le 8 Elm Grove, entrée de service ». Que peut bien signifier cette phrase mystérieuse?

Une courte nouvelle où Richard MARSH évoque la criminalité internationale organisée. Une ébauche de la Mafia ou l’organisation d’un Moriarty?

Ma note personnelle: 16/20
8 Elm Grove, entrée de service in « les enquête de Judith LEE » par Richard MARSH
Traduction Jean-Daniel Brèque
Kindle Edition

Disponible sur Amazon ou en version epub chez les moutons électriques ou en version papier chez Rivière Blanche.

Et n’oubliez pas d’aller visiter le Blog de la collection Baskerville, oeuvre de Fabrice Mundzik.

Les yeux maléfiques – L.T. MEADE

Les yeux de la terreur

Nora Dallas a des visions, elle voit des yeux maléfiques qui luisent dans la nuit. Hélas, il y a eu des antécédents dans sa famille et tout porte à croire que cette jeune fille a subi un choc suite au décès  avec des conséquences sans doute irrémédiables mais un médecin va essayer de découvrir si ces apparitions sont réellement imaginaires!


 

Une nouvelle incursion réussie de la collection Baskerville dans le domaine du Fantastique. Un récit où un personnage aux convictions scientifiques essaie de de vérifier un phénomène apparemment « fantastique »  sans que l’on sache tout de suite s’il s’agit vraiment d’une apparition surnatuelle ou d’une escroquerie, dans le style de Carnacki, Sherlock Holmes ou Harry Dickson

Ma note personnelle : 17/20
Les yeux maléfiques – L.T. MEADE
Collection e-baskerville
Traduction par Paul de Garros, revue par Jean-Daniel Brèque
Edition Kindle

Cette nouvelle peut être achetée en version  en version électronique au format mobi sur le site d’amazon  ou au format epub sur le site des moutons électriques  , le site de kobobooks de  ou sur celui de la FNAC 

Et n’oubliez pas de visiter le site consacré à la collection Baskerville

Coeurs d’or à l’amer – Garret détective privé t2- Glen COOK

Coeurs d'or à l'amer

Profitant de l’absence de la Maître-tempête  Styx-Orage, quelqu’un a enlevé Karl, le fils de cette dernière pour réclamer une rançon. Les employés de la Maître tempête font appel à  Garret et ce de façon officielle pour tenter d’impressionner les ravisseurs au moins suffisamment pour qu’ils ne touchent pas à un cheveu de Karl, tout le monde craignant la réaction de la Maître-tempête à l’annonce du kidnapping.

Bien entendu, l’affaire n’est pas aussi limpide qu’il n’y paraît et Garrett va devoir tirer bien des ficelles pour démêler le vrai du faux avec l’aide de ses amis l’homme mort,  Morlet, l’elfe noir végétarien et Tarpo Tête-de-Pioche. Cette aventure entraînera Garret dans les bas-fonds de Tonnefaire où il devra pénétrer le repaire d’une bande d’ogres agressifs mais pour cela, Garret et Morlet ont leur arme secrète : Doris et Marsha (une paire de grolls !).


 

Si ce deuxième tome reste plaisant, il est néanmoins moins rythmé que le premier. Son plus grand intérêt est sans doute de nous immerger dans Tonnefaire puisque l’action de ce tome reste concentrée dans et autour de de cette ville. On retrouve avec plaisir quelques références aux événements du premier tome mais ce livre peut se lire tout seul.

Sans être indispensable, c’est néanmoins une lecture très divertissante.

Pour le tome 1, voir: la Belle aux bleus d’argent

Ma note personnelle : 14/20
Glen COOK – Coeur d’Or à l’amer
Edition Kindle

 

 

Published in: on 10 février 2016 at 22 h 49 min  Comments (1)  
Tags: , , , , , ,

Double Dupe – Louis Joseph VANCE

Doubles dupes

 

Alors qu’on le croyait heureux en ménage et rangé des affaires, nous retrouvons Michael Lanyard alias le « loup solitaire » à New York dans une situation difficile. Ne bénéficiant que d’une demi-pension du gouvernement britannique (pour ses activités d’espionnage), il ne peut plus continuer à maintenir le train de vie qu’il voudrait offrir à Eve de Montalais. Michaël ne peut se résoudre à avouer à Eve ses problèmes financiers, ne voulant pas avoir l’air de profiter de la fortune de celle-ci.

Michael est bien décidé à ne pas replonger dans le crime mais certaines personnes se verraient bien utiliser les talents du Loup Solitaire. Lorsque Michael tombe « par hasard » sur Liane Delorme et que celle-ci le présente à de nouveaux amis, il comprend tout de suite qu’on essaye de le ramener dans son ancien milieu. En tentant d’échapper à ceux qui voudraient le mêler à leurs louches activités, Michael est renversé par une voiture.

Lorsque Michael reprend pleine conscience, il s’aperçoit que plusieurs mois se sont passés et que pendant cette période, le Loup Solitaire a repris une activité fébrile !


 

Dans son introduction à ce roman, on sent bien que l’auteur n’avait aucune envie de poursuivre les aventures du Loup Solitaire (un peu à l’instar de Conan Doyle ou de Maurice Leblanc qui avaient voulu arrêter la production des aventures de leurs héros respectifs avant de se voir contraints d’y revenir) et pourtant, ce roman ne démérite pas, le rythme est toujours soutenu, il y a de l’action, du suspense, du mystère, des rebondissements, une histoire d’amour…, le tout dans l’ambiance d’après la première guerre mondiale et de la prohibition (il ne manque qu’Elliot Ness, quoi que…)

Ce que j’apprécie chez Louis Joseph Vance, c’est que son héro ne plonge pas sur une explication, il examine plusieurs hypothèses et quand il en a choisi une, le lecteur a pu suivre le cheminement logique qui le mène à sa conclusion.

Ce cinquième tome reste d’une très bonne tenue et vaut la peine d’être lu, que vous ayez lu les précédents ou pas.

Ma note personnelle: 16/20
Double Dupe ( The Lone Wolf Returns) – Louis Joseph VANCE
Collection e-baskerville
Traduit par Théo Varlet & Louis Postif, revu par Jean-Daniel Brèque
Edition Kindle

 

Disponible en  version papier chez « Rivière Blanche » et en version kindle sur Amazon ou en version epub chez les moutons électriques et à la Fnac et sur Kobo

La collection Baskerville dispose maintenant de son propre Blog

Les autres tomes de la série :

Le Loup Solitaire, vol. 1 : Le Loup Solitaire [The Lone Wolf]

Le Loup Solitaire, vol. 2 : Faux Visages [The False Faces]

Le Loup Solitaire, vol. 3 : Masques Rouges [Red Masquerade]

Le Loup Solitaire, vol. 4 : Noirs Diamants [Alias the Lone Wolf]

La collection Baskerville dispose maintenant de son propre Blog

 

Une Partie d’Échecs – Robert BARR

Une partie d'échecs

Henri Drumont, un jeune homme en voyage d’affaires à Boukhara est confronté à  un certain Schwikoff, directeur de journal et spécialiste du duel à l’épée comme au pistolet, qui pourrait empêcher l’installation du réseau électrique par la société de son oncle. Après avoir cédé à quelques demandes de l’individu, Henri parvient à obtenir toutes les autorisations nécessaires et refuse de céder à des demandes supplémentaires de Schwikoff. ce dernier, lorsqu’il le rencontre à l’Imperial Club, loin de paraître vexé, invite le jeune Drumont à une partie d’échecs. Au cours de la partie, Schwikoff accuse Drumont de tricher et lui jette le contenu de son verre à la figure.

Evidemment, Schwikoff bien plus expérimenté tue le jeune Drumont en duel.

Lorsque l’Oncle d’Henri apprend les circonstances qui ont menées à la mort de son neveu, il prépare une vengeance diabolique et implacable ayant prévu tous les mouvements de son adversaire, enfin à un petit détail près…

——————————————————————————————————–

Celui qui vivra par les Échecs périra par les Échecs. Telle pourrait être la morale de cette nouvelle. Encore une fois un récit impeccable et ciselé de Robert BARR, un auteur à (re)découvrir dans nos contrées.

Ma note personnelle : 18/20
Une Partie d’Échecs – Robert BARR
Collection e-baskerville
Traduction Jean-Daniel Brèque et René Lécuyer
Edition Kindle

Cette nouvelle peut être achetée sur Amazon à l’adresse suivante: http://www.amazon.fr/Une-Partie-dEchecs-Robert-Barr-ebook/dp/B00WMTP85Y/ref=sr_1_6?ie=UTF8&qid=1435675195&sr=8-6&keywords=une+partie+d%27%C3%A9checs

On peut également acheter cette nouvelle au format epub à l’adresse suivante: http://www.moutons-electriques.fr/livre-362

sur le site de Kobobooks ou sur celui de la FNAC

L’ombre du Mort – Headon HILL

L'ombre du mort

Louis Bankart pensait avoir trouvé un coup juteux et sans risque, il suffisait de faire chanter Royston Meldreth, un négociant fortuné, en menaçant de révéler que celui-ci avait aidé financièrement un de ses employé mêlé à un détournement de fonds pour que celui-ci puisse partir l’étranger. En agissant ainsi, Meldreth pensait éviter un scandale qui aurait nui à son nom. De plus, il avait indemnisé les victimes et se pensait donc à l’abri de tout problème et voilà que ce minable individu venait le menacer dans son bureau de tout révéler, de noircir le nom de Meldreth et comme il n’y a pas de fumée sans feu…. Le sang de Monsieur Meldreth n’avait fait qu’un tour. Prenant son revolver dans le tiroir de son bureau, il avait abattu le sinistre maître-chanteur.

Exit Louis Bankart! Enfin pas tout-à fait, il restait à se débarrasser du cadavre mais comment? Un moment paniqué par son geste, Meldreth avait roulé le cadavre dans le tapis de son bureau avant de le glisser dans son coffre-fort. Problème suivant, comment faire sortir le cadavre des bureaux de l’entreprise? Il faudrait au moins être deux mais à qui demander de l’aide pour sortir ce cadavre? Il y avait bien ce jeune médecin amoureux de Rose, la fille de Monsieur Meldreth et qui n’avait aucune chance d’obtenir la main de celle-ci étant donné la différence de position sociale…
Convaincu d’aider Monsieur Meldreth parce que le l’opprobre que lui vaudrait ce meurtre ferait basculer le destin de toute la famille (et surtout de Rose), Harold Chetwynd accepte d’aider Monsieur Meldreth mais lorsqu’ils se rendent ensemble au bureau de Monsieur Meldreth le lendemain, quelle n’est pas la stupeur de celui-ci lorsqu’il découvre que le cadavre a disparu!

——————————————————————————————-

A mon humble avis, « L’ombre du Mort » est un des meilleurs romans parus à ce jour dans la collection Baskerville.  L’ambiance de mystère et d’angoisse, les personnages complexes, soignés et parfois hauts en couleur, une intrigue complexe avec de nombreux rebondissements, une atmosphère très réussie notamment toute la partie qui se déroule dans un petit village de pêcheurs… Les bandits agissent intelligemment et sournoisement, les policiers bien qu’efficaces n’en sont pas moins faillibles…

A acheter en priorité!

Ma note personnelle : 18/20
L’ombre du mort – Headon HILL
Collection e-baskerville
Traduction Jean-Daniel Brèque et M. Bordeuil
Edition Kindle

Ce roman peut être achetée sur Amazon à l’adresse suivante: http://www.amazon.fr/LOmbre-du-Mort-Headon-Hill-ebook/dp/B00WMTP7YQ/ref=sr_1_3?s=digital-text&ie=UTF8&qid=1432135909&sr=1-3&keywords=L%27ombre+du+mort

On peut également acheter ce roman au format epub à l’adresse suivante: http://www.moutons-electriques.fr/livre-361

sur le site de Kobobooks ou sur celui de la FNAC

ou en version papier chez Rivière Blanche: http://www.riviereblanche.com/ombremort.htm

Le sac de nuit – Richard MARSH

Le sac de nuit_

Un policier préoccupé par l’accouchement imminent de son épouse fait sa ronde, lorsqu’il aperçoit un quidam qui tente de s’introduire dans une maison en fracturant une fenêtre, s’approchant de l’individu il l’apostrophe et…

Bon, je ne vais pas tout raconter ici vu que c’est une courte nouvelle que l’on sache seulement que ce policier va faire une bêtise qui va mettre sa carrière en péril mais qu’il la sauvera en empêchant l’incendie d’un sac de nuit…

———————————————————————————————————————

D’aucuns vont encore me dire que je fais souvent des comparaisons, mais en lisant cette nouvelle, ce policier me faisait penser à ces constables qui dans les Harry Dickson patrouillent la nuit au milieu du Fog et tombent sur un cadavre, prélude à l’intervention du Grand Détective qui prendra la suite en main. Alors Richard Marsh, une source d’inspiration pour Jean Ray?

Sinon, on retrouve l’excellent style de l’auteur qui fait que l’on se laisse emporter par le récit et qu’on en redemande.

Ma note personnelle: 16/20
Le sac de nuit – Richard MARSH
Edition Kindle

Disponible sur Amazon: http://www.amazon.fr/Sac-Nuit-Richard-Marsh-ebook/dp/B00U4YBHNQ/ref=sr_1_1?s=digital-text&ie=UTF8&qid=1430831469&sr=1-1&keywords=sac+de+nuit

ou en version epub chez les moutons électriques: http://www.moutons-electriques.fr/livre-354

Chez Kobo books: https://store.kobobooks.com/fr-FR/ebook/le-sac-de-nuit?utm_source=linkshare_us&utm_medium=Affiliate&utm_campaign=linkshare_us&siteID=TnL5HPStwNw-68Bvif1n6C.9RUmIwTAlHQ

ou encore sur le site de la Fnac: http://www4.fnac.com/livre-numerique/a8226704/Richard-Marsh-Le-Sac-de-Nuit#FORMAT=ePub

Attention! Depuis peu la collection Baskerville dispose maintenant de son propre Blog où vous trouverez une foutitude d’informations: Parutions, ouvrages à paraître, librairies où l’on peut trouver les ouvrages de la collection, bio/bibliographie…

%d blogueurs aiment cette page :