NEBULAR épisode 1 – La base de Triton – Thomas RABENSTEIN

Nebular

 

2113, l’humanité enfin unie a quasiment éradiqué les guerres, les maladies et la pauvreté.

En quête de place pour les dix milliards d’humains, l’humanité a commencé la colonisation de l’espace. Après la lune et Mars, il y a eu la prospection des astéroïdes et l’établissement d’une base sur Triton, une des lunes de Neptune.

 

Alors que le Ryan un vaisseau spatial appartenant au nouveau projet SETI de recherche de vie extraterrestre est en orbite autour de Triton, Bill Davies, chef des pilotes de la base est envoyé pour examiner ce qui est arrivé à une sonde spatiale qui a soudain cessé d’émettre après s’être posée sur Quaoar un grand planétoïde de la ceinture de Kuiper.

 

Lorsque Bill s’approche de Quaoar, les communications de l’appareil sont brouillées et le vaisseau ne parvient plus à communiquer avec la base de Triton. Il apparaît rapidement que Quaoar est occupé par une créature particulièrement agressive. Cette créature semble être la seule occupante d’une base dissimulée au cœur de l’astéroïde…

 

—————————————————————————————————————————————————————

Cela commençait mal dès l’intro : « en 2113, l’humanité s’est unie, les guerres sont oubliées… » Si on peut imaginer que la science pourrait avoir éradiqué quelques maladies en un siècle, j’ai cependant plus que des doutes sur le fait que l’humanité arrivera à oublier ses divisions alors que cela fait des millénaires que les hommes s’entretuent pour un territoire, une religion ou de l’argent. Je suppose que Thomas Rabenstein ne suit pas l’actualité mais soit, acceptons son postulat de départ. Que vaut néanmoins ce roman.

 

Maladresse et naïveté. Ce sont les deux mots qui me viennent à l’esprit pour résumer ce 1er tome de la saga NEBULAR. Maladresses de langage (dues partiellement à une traduction très moyenne de l’Allemand en Français), de situations et de dialogues mais aussi un côté naïf dans les situations et les dialogues qui m’ont fait penser aux romans des années 50. Des explications scientifiques approximatives, des répétitions et une tendance à trop expliquer les choses n’améliorent pas le score.

 

Je vais prendre un exemple pour expliquer mon propos: A un moment dans le texte, l’auteur explique l’effet de fronde à ses lecteurs, effet permettant d’utiliser la gravité d’une planète pour économiser le carburant. Quelques pages plus loin, le commandant de la base envoie Bill Davies en mission et lui dit: tu utiliseras l’effet de fronde. Je suppose quand même qu’un pilote chevronné ne doit pas se faire dire comment il doit piloter son astronef?

Si vous cherchez une bonne série de Space Opera, essayez plutôt Honor Harrington et si vous recherchez un roman dans le style de « L’âge d’or de la SF », essayez Jack Williamson, Edmond Hamilton ou Leigh Brackett (Le bélial vient de il y a quelques mois un omnibus intitulé Stark et les rois des étoiles) : http://www.noosfere.com/icarus/Livres/niourf.asp?numlivre=2146586596

 

Pour ma part, c’est une série que je ne poursuivrai pas, ayant encore quelques centaines d’ouvrages mieux écrits à lire.

 

Ma note personnelle: 8/20
NEBULAR – Thomas RABENSTEIN
Edition Kindle

 

Pour ceux qui voudraient se lancer à l’assaut de la série (au moins 49 épisodes prévus, ils veulent sans doute battre Perry Rhodan), le site consacré à NEBULAR: http://www.nebular.fr/

Publicités

The URI to TrackBack this entry is: https://daidin.wordpress.com/2014/08/10/nebular-episode-1-la-base-de-triton-thomas-rabenstein/trackback/

RSS feed for comments on this post.

4 commentairesLaisser un commentaire

  1. Bah, il faut être optimiste et penser que la mentalité des gens ira en s’améliorant 🙂

    Dans Star Trek, il a fallut une guerre nucléaire et un contact ET pour que l’Humanité stop enfin ses mauvaises habitudes… Faut espérer que l’on n’aura pas besoin de cela pour s’apercevoir qu’il faut travailler tous ensemble si on veut s’en sortir.

    Sinon, pour en revenir a l’histoire, le synopsis n’a pas l’air en effet très originale. L’auteur est un débutant ?

    • Je pense qu’il s’agit d’un studio comme pour Perry Rhodan, ils en sont déjà à l’épisode 49. Le synopsis général n’a pas l’air trop mal (l’humanité semble avoir été isolée du reste de la galaxie, les humains parviennent à détruire un artefact e, dès lors captent des milliers de signaux) mais je pense qu’ils devraient réécrire et raccourcir.

      J’ai rajouté le lien vers le site français de la saga NEBULAR.

      • Merci pour le lien. Le forum n’a pas l’air trop animé, mais la présentation des volumes permet de se faire une idée du développement de l’Histoire.

        • Oui et c’est dommage, ils auraient pu faire quelque chose de bien avec ce synopsis.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :