Stalin’s Hammer: Rome – John BIRMINGHAM

Stalin's hammer Rome

Stalin’s Hammer : Rome est la suite de la trilogie « Axis of Time » et se situe en 1955.

Après avoir assisté à une démonstration du marteau de Staline, nous suivons ensuite un espion allié d’origine Russe qui est chargé de ramener un important personnage soviétique dans la Rome occidentale.

En effet, dans la série « Axis of Time », les soviétiques ont avancé jusqu’à Rome à la fin de la seconde guerre mondiale, ce qui fait que Rome est divisée (un peu comme Berlin dans notre ligne temporelle) : les Soviets occupent la partie Nord et les alliés la partie Sud.

Dans le même temps, le prince Harry est chargé de récupérer un diplomate soviétique (nous découvrons très vite qu’il s’agit du même personnage) dans une réception d’ambassade, cette personne ayant apparemment réussi à traverser la frontière et désire être accueilli comme réfugié politique par le prince Harry lui-même.

Ce nouveau roman (Stalin’s Hammer) de John Birmingham paraître uniquement en livre électronique et sous la forme d’un feuilleton tous les deux ou trois mois ( voir l’interview de John Birmingham à ce sujet : http://bitethebook.com/2012/11/01/book-chewing-my-interview-with-john-birmingham-author-of-stalins-hammer-rome/ ).

Il est difficile de juger du roman complet sur base de quelques chapitres seulement. J’essaierai donc de donner un jugement définit lorsque le roman complet aura été publié. Tout ce que je peux dire à ce stade, c’est que les fans de la trilogie « Axis of time’ ne seront pas déçus, on y retrouve les mêmes éléments : action, humour (Il faut lire ce que Sir Laurence Oliver pense de sa prestation dans Star Wars),  décalage temporels…

Ma note personnelle: 16/20
John Birmingham – Stalin’s Hammer : Rome
Kindle Edition

Voir le 2ème  tiers de ce quatrième tome: Stalin’s Hammer: Cairo

 

Publicités

Mille desseins mauvais – Headon HILL

Mille desseins mauvais

Alors qu’il est condamné à mort pour un crime horrible qu’il n’a pas commis (l’assassinat de sa mère et de sa sœur), Arthur Rivington se voit proposer la liberté en échange d’un nouveau meurtre. Et quel meurtre : rien de moins que l’assassinat du premier ministre.

Voyant dans cette proposition l’unique chance de pouvoir prouver son innocence, Arthur Rivington accepte. Il  comprend cependant assez vite que ceux qui l’ont fait évader sont des gens puissants et qui ne laissent rien au hasard. Jusqu’à l’assassinat, il sera accompagné par Herzog, un agent secret que l’un des comploteurs tient sous sa coupe.

Herzog emmène Arthur à l’île de Wight alors que des rumeurs indiquent que l’on a vu le célèbre assassin Arthur Rivington embarquer sur un navire à destination de l’Amérique. Coïncidence s’il en est, dans la pension de famille où Herzog a retenu une chambre, séjourne à ce moment là, la seule personne qui croit encore en l’innocence d’Arthur, sa fiancée Janet.

Arthur et Janet parviendront-ils à prouver l’innocence d’Arthur ? Celui-ci pourra-t-il échapper à l’attention d’Herzog ?

 

Encore une belle découverte que ce roman plein de suspens et de rebondissements. Récit policier autour d’un complot politique, on ne s’ennuie pas une seule seconde et si les personnages d’Arthur et de Janet semblent un peu maladroits, cela ne les rend que plus vrais. En compensation, le personnage d’Herzog prend de l’ampleur au fur et à mesure du déroulement du récit et devient très vite le moteur du récit..

Le seul reproche que l’on pourrait adresser à Headon Hill serait peut-être le trop grand nombre de coïncidences mais c’est largement compensé par un excellent scénario et par de très bons personnages.

Ma note personnelle : 16/20
Mille desseins mauvais.- Headon HILL
Collection e-baskerville
Edition Kindle

Ce roman peut être acheté sur Amazon à l’adresse suivante: http://www.amazon.fr/Mille-Desseins-Mauvais-ebook/dp/B00C42ILGM/ref=sr_1_37?s=digital-text&ie=UTF8&qid=1373098187&sr=1-37&keywords=jean+daniel+breque

On peut également acheter cette œuvre au format epub à l’adresse suivante: http://www.moutons-electriques.fr/livre-244

Sur le site de Kobobooks ou sur celui de la FNAC

Ou sous format papier chez « Rivière Blanche »: http://www.riviereblanche.com/milledesseins.htm

Shattered World 1: “The Eurasian War » de Bobby HARDENBROOK

313200jAHHL._SY346_

Avant toute chose, il faut préciser que « Shattered world » est un essai uchronique, pas un roman.

Contrairement à la plupart des récits uchroniques, dans cet essai, Bobby Hardenbrook modifie plusieurs paramètres:

Il part du principe que les relations entre l’Allemagne et l’Union soviétique se sont détériorées au point que Staline décide de lancer une attaque préventive sur la Pologne avant qu’Hitler ne se décide à attaquer ce pays.

Il décide aussi de plusieurs modifications telles que : pas de purge des officiers de l’armée rouge, accélération de la production des blindés soviétiques (ce qui leur permet d’avoir beaucoup plus de T34 disponibles dès les débuts de la guerre), l’Armée allemande jouit de beaucoup plus de libertés que dans notre ligne de temps parce qu’Hitler ne bénéficie pas de l’aura que lui aurait donné selon l’auteur la victoire de la campagne de France.

Dans cet essai, l’auteur aborde le récit uniquement du point de vue des mouvements stratégiques, il n’y a pas de partie romancée.

En résumé, les soviétiques attaquent la Pologne en 1937. Les Allemands déclarent la guerre aux soviétiques et envoient leurs troupes se battre aux côtés des Polonais. S’ensuivent plusieurs années d’attaques et de contre attaques où l’un des deux camps prend le dessus puis l’autre.

La guerre s’étend aux alliés de l’Allemagne. La Hongrie et l’Italie prenant fait et cause pour l’Allemagne, La Roumanie également mais ce pays se fait attaquer par les Soviétiques et capitule avant de se ranger aux côtés de Staline. S’ensuivent là aussi de nombreux combats sur ce front.

Pendant ce temps, les Français, Anglais et Américains restent neutres aidant même plutôt l’Allemagne économiquement parce qu’ils considèrent que Staline est plus dangereux qu’Hitler.

Petit à petit, l’Allemagne finit par prendre le dessus. Lors d’une des offensives allemandes, Joukov se retrouve encerclé par les allemands avec plusieurs dizaines de milliers d’hommes et finit par se suicider.

Les allemands profitent aussi du fait que pour les Russes, il ne s’agit pas dans cette ligne de temps modifiée d’une grande guerre patriotique et au lieu d’un soutien massif, on assiste plutôt à des insurrections dans les pays baltes, en Ukraine ou en Arménie.

Certains pays qui, dans la ligne de temps normale étaient restés neutres, rejoignent l’Axe comme l’Irak ou la Turquie (à qui l’Allemagne a promis les champs pétrolifères de Bakou).

Les soviétiques sont acculés. Beria fomente un coup d’état et élimine Staline. Ne pouvant rien faire pour faire basculer la situation, Béria finit pas accepter de capituler sur base des territoires conquis.

Cet essai ne m’a pas convaincu. D’une part, une accélération de la production blindée soviétique m’a parue un peu irréaliste mais c’est surtout au niveau des manœuvres et de la logistique que je pense que les soviétiques auraient eu le plus de mal à lancer et poursuivre des offensives de grande ampleur entre 1937 et 1940. Enfin, l’auteur ne parle pas d’une amélioration de l’aviation soviétique qui était nettement obsolète à l’époque. Les résultats des combats aériens auraient, dès lors du tourner logiquement à l’avantage des allemands.

Enfin, les soviétiques dans cette ligne de temps se battent sans le soutien des alliés et les allemands ne doivent se battre que sur un seul front. Je pense donc que la guerre devrait rapidement tourner en faveur des allemands dans une telle hypothèse.

Shattered World 1: “The Eurasian War » de Bobby HARDENBROOK
Edition Kindle
Ma note personnelle: 14/20

Voir ma critique des volumes 1-6

%d blogueurs aiment cette page :