Un nouveau CLA? Pourquoi pas?

Le temps serait-il mûr pour un nouveau CLA ?

Pour ceux qui ne connaissent pas le CLA, je conseille d’aller voir la page: http://forums.bdfi.net/viewtopic.php?id=1608 où les auteurs de l’article expliquent ce qu’était le CLA et son évolution).

Depuis la disparition de feu les éditions Opta, plus aucune tentative n’a été faite de réunir les meilleurs ouvrages de SF dans une collection « CLUB » de qualité et à tirage limité. Cela veut dire que des ouvrages tels que Dune ou Hypérion n’ont jamais été publié dans une édition de qualité supérieure.

Bien sur, quand on entend les éditeurs  nous dire qu’aujourd’hui, on considère que vendre 3.000 exemplaires d’un ouvrage de SF en grand format, c’est déjà un succès, on peut se demander si une aventure telle que le CLA  serait possible à notre époque.

Mais pourquoi pas ? Tant qu’à payer un certain prix, pourquoi ne pas payer pour un ouvrage remarquable.

Je suis d’ailleurs d’avis que le marché risque de se scinder entre les œuvres numériques d’une part et les parutions dans des tirages de qualité, dignes de figurer dans nos bibliothèques personnelles.

Restent plusieurs points à déterminer :

1°) Quelle formule devrait prendre ce CLA2 : une édition à tirage limité et fixé, une édition sur base de souscription, voire encore une formule où les œuvres seraient financées avant la parution par chacun suivant ses moyens (un peu comme pour la chanson de Grégoire).

2°) Quel prix seriez-vous prêt à payer pour ces ouvrages ? Sachant qu’un ouvrage grand format normal peut facilement aller jusque 30 euros, je pense que le prix devrait tourner autour des 40 ou  50 euros.

3°) Quelle périodicité ? Tous les 2, 3, 4 ou 6 mois ? Je pense que cela dépendrait du prix. 50 euros tous les 2 mois, cela commence à faire beaucoup pour la plupart d’entre nous, surtout que nous avons souvent affaire à de gros lecteurs.

4°) Quels bouquins ? Là, c’est le point sur lequel on peut se fâcher avec beaucoup de monde. Si certains ouvrages font la quasi unanimité, d’autres sont beaucoup hermétiques. Le CLA avait commencé en force en ne proposant quasiment que des chefs d’œuvre reconnus des plus grands auteurs de l’époque avant de commencer à publier des œuvres moins connues puis totalement inconnues.

Devrait-on republier les chefs d’œuvres déjà publiés dans le 1er CLA (personnellement, je serais assez pour, même s’il ne faut le faire qu’en alternance avec de nouveaux ouvrages). Devrait-on publier les cycles entiers même quand les derniers volumes sont nettement moins bons (Je pense par exemple au troisième tome du cycle du à de Van Vogt) ou même quand les suites sont dues à d’autres auteurs ?

Pour ma part, voici quelques auteurs et ouvrages que je verrais bien dans un CLA2 :

Poul ANDERSON (La patrouille du temps, Les aventures de Dominic Flandry, Les croisés du Cosmos)

Isaac ASIMOV (Fondation, Les Robots)

Alfred BESTER (L’homme démoli, Terminus les Etoiles)

Leigh BRACKETT (Le livre de Mars, le cycle de Skaith)

Marion Zimmer BRADLEY (Le cycle de ténébreuse)

David BRIN (Marée stellaire, Elévation, Terre)

E.R BURROUGHS (Tarzan, Le cycle de la Terre Creuse, Le cycle de Mars).

Glen COOK (La compagnie noire)

Lyon Sprague DE CAMP (De peur que les ténèbres, Le Coffre d’Avlen, À l’heure d’Iraz , Le Roi entêté , L’Honorable barbare, Zeï)

Philip K. DICK (Le maître du haut Château, Ubik)

Gordon R. DICKSON (Cycle de Dorsaï)

David EDDINGS (La Belgariade, la trilogie des joyaux, la trilogie des périls)

Steven ERIKSON (Le livre malazéen des glorieux défunts)

Philip José FARMER (Le cycle du Monde du Fleuve et celui des Portes de la création).

Raymond FEIST (Krondor)

William FORSTCHEN (Le régiment perdu)

Daniel GALOUYE (L’homme infini, le seigneur des sphères, Simulacron 3)

David GEMMEL (DrenaÏ, Le lion de macédoine ; Rigante)

Simon R. GREEN (Traquemort)

Edmond HAMILTON (Les loups des étoiles, La saga des étoiles)

Robert A. HEINLEIN (L’histoire du futur, Etoiles Garde à vous, Révolte sur la lune, E, terre étrangère, Marionnettes humaines, Une porte sur l’été, Double étoile)

Frank HERBERT (Dune, Le Messie de Dune)

Daniel KEYES (Des fleurs pour Algernon)

Henry KUTTNER (Ici je pencherais pour un recueil de ses meilleures nouvelles)

Keith LAUMER (Retief , les mondes de l’Imperium)

Fritz LEIBER (Lankhmar, A l’aube des ténèbres)

Georges R.R. MARTIN (Le trône de fer)

Anne MAC CAFFREY (La Ballade de Pern)

Michaël MOORCOCK (Corum, Elric, Hawkmoon)

Catherine L. MOORE (Jirel de Joiry, Shambleau)

Henry Beam PIPER (Kalvan d’outretemps, Space Viking, Tinounours Sapiens)

Tim POWERS (Les voies d’Anubis, Poker d’âmes, Le palais du deviant)

Jean RAY (Malpertuis, les contes du Whisky, les contes noir du Golf, Harry Dickson)

Erik Frank RUSSEL (Guêpe, Plus X, Guerre aux invisibles)

James H. SCHMITZ (Les sorcières de Karrès, Agent de Véga, Race démoniaque)

Robert SILVERBERG (Chroniques de Majipoor)

Clifford D. SIMAK (Au carrefour des étoiles, Demain les chiens, Le pêcheur)

Edward Elmer SMITH (Les fulgurs)

Norman SPINRAD (Jack Barron et l’éternité, Rêve de fer, Le chaos final, les pionniers du chaos)

Brian M. STABLEFORD (Grainger des étoiles)

William TENN (Des hommes et des monstres + d’innombrables nouvelles)

A.E. VAN VOGT (Le cycle des fabricants d’armes, le cycle du Ã, Le sorcier de Linn, La faune de l’espace, A la poursuite des Slans, Les monstres…)

Jack VANCE (Le cycle des princes démons, La planète géante et les Baladins de la planète géante, le cycle de Tschaï, le cycle de Lyonesse, le cycle de la terre mourante, les maîtres des dragons, Emphyrio)

David WEBER (Honor Harrington, la lune des mutins)

Jack WILLIAMSON (Plus noir que vous ne pensez, Les humanoïdes, La légion de l’espace)

John WYNDHAM (Les coucous de Midwich, Les Triffides, Le péril veint de la mer, Choky, les chrysalides)

Roger ZELAZNY (Les neufs princes d’Ambre, Toi l’immortel, Lîle des morts, le maître des ombres, Seigneur de Lumière)

Cette liste est bien sûr fortement basée sur mes choix et préférences, mais je ne prétends pas que j’aie le goût absolu en matière de littérature, ce sont simplement des bouquins qui m’ont apporté beaucoup de plaisir pendant leur lecture.

Alors, n’hésitez pas à donner vos avis, je reprendrai sur une autre page tous vos votes et qui sait cela inspirera peut-être certains éditeurs à publier des ouvrages qui seront repris dans la liste. N’hésitez pas non plus à proposer des ouvrages qui n’ont pas encore été traduits (tant qu’à être fou, autant l’être jusqu’au bout).

Publié on 28 mai 2012 at 12 h 52 min  Comments (3)  

The URI to TrackBack this entry is: https://daidin.wordpress.com/considerations-diverses-sur-la-sf-la-fantasy-ou-le-fantastique/un-nouveau-cla-pourquoi-pas/trackback/

RSS feed for comments on this post.

3 commentairesLaisser un commentaire

  1. Effectivement de belles éditions, de qualité supérieure réellement, des livres de grande SF et Fantasy serait une excellente idée. Et tant qu’à faire, autant réellement séparer les genres, pour leur donner une identité propre : SF d’une part, Fantasy et fantastique d’autre part. Cela permettrait aussi d’ajouter à la liste des auteurs comme Anne Rice, en continuité avec le Dracula de Bram Stocker qui était dans le CLA d’origine. La question se pose pour certains titres aujourd’hui passés de mode, ou même politiquement incorrects à l’instar des Fu Manchu de Sax Rohmer…

    Point de vue prix, essayer de viser le segment tarifaire des livres de la Pleiade pourrait être une bonne idée, même si un autre format pourrait être recherché. Dans tous les cas disposer à la fois d’une série limitée (1000 exemplaire ?) d’une qualité un peu supérieure, ou possédant un élément plus intéressant, pour couvrir les coûts initiaux puis un système d’impression sur commande, via un site dédié, pourrait éviter l’impression pilon.

    En effet pourquoi imiter le fonctionnement de l’industrie actuelle, complètement folle dans ses pratiques ?

    • Excellentes idées, je retiens en tout cas celle de scinder en deux comme le CLA et les Aventures fantastiques.

      Titres temporaires: La pléiade SF et la pléiade fantastique.

      Pour ce qui est des auteurs, je me suis aussi posé la question, jusqu’où remonter(XIXème, XVIIIème, XVIIème, encore avant?) Certains auteurs du passé sont quasiment illisibles pour la majorité d’entre nous à moins d’être adaptés à une lecture moderne. Cela me conforte aussi dans l’idée qu’il faut plusieurs décideurs pour éviter de se retrouver à publier la saga de Gor dans son intégralité…

      De même, pour l’édition, l’idée se défend d’un tirage limité à 1.000 exepmlaires avec une réédition sur commande comme pour « Rivière blanche ».


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :