Island in the Sea of Time – S..M. STIRLING

Island in the sea of time

 

1998 – L’île de Nantucket et le navire des gardes-côtes US “Eagle” se retrouvent pris au centre d’un dôme de lumière chatoyante. S’ensuit une coupure de la ligne électrique qui provient du continent tandis qu’à l’intérieur du navire les boussoles et compas deviennent fous et que les feux de Saint-Elme se déchaînent. Lorsque le phénomène se termine, plus aucune communication avec l’extérieure ne semble possible et les données des satellites ne parviennent plus. En fait, après vérification au moyen d’un petit avion basé sur l’île, il n’y a plus aucune trace de vie civilisée sur le continent, pas de bâtiments, pas de bateaux, pas de routes… mais pas parce qu’ils auraient été détruits, il semble qu’il n’y ait jamais rien eu à la place des infrastructures que les habitants de Nantucket connaissaient.

Si l’événement ne peut pas être expliqué, une astronome qui réside sur l’île parvient, en se servant des données à sa disposition à calculer d’après la position des étoiles que l’île et  ses habitants ont été transportés dans le temps en 1250 avant JC ce qui explique l’absence de toute structure civilisée sur le continent, la disparition des satellites et de toutes communications externes.

Cet événement provoque des réactions très diverses sur l’île, il y a un certains nombres de suicides mais la majorité des habitants semblent bien décidés à tenter de survivre dans ce nouvel environnement. Nantucket peut compter sur un atelier de mécanique particulièrement bien équipé, ce qui permet d’usiner toutes sortes de pièces métalliques avec une grande précision mais elle doit rationner l’énergie (on remet même en état un vieux moulin à vent) et surtout, il faut se débrouiller pour nourrir une population qui était fortement dépendante du continent pour assurer sa subsistance.

D’autres épreuves attendent cependant les naufragés du temps : un prêtre et ses ouailles tentent de mettre le feu à la ville pour empêcher les habitants d’interférer sur le déroulement de l’Histoire et d’empêcher, par exemple la venue du Christ. Ensuite, un groupe d’écologistes pacifistes tente de prendre contact avec les peuplades qui peuplent le Mexique afin de les aider dans leur lutte future contre l’homme blanc et de permettre le développement des civilisations d’Amérique centrale. Enfin, Walker, le second de l’«Eagle » parvient à convaincre quelques habitants de l’île et quelques marins qu’ils peuvent fonder un empire et régner sur les barbares qui peuplent cette époque en réduisant les plus faibles en esclavage. Il s’enfuit donc avec la plupart des fusils et armes de poing pour fonder son empire en Grande-Bretagne.

On assistera alors à une lutte entre les habitants de l’île alliés au peuple de la lune (fondateurs de Stonehenge) et les séides de Walker alliés aux barbares venus du continent et qui s’appellent eux-mêmes « le peuple du soleil.

 —————————————————————————————————————————————————————————————————-

Si le récit est plaisant et si la manière dont les habitants parviennent à survivre à la transition m’a paru convaincante, ce roman n’échappe pas au défaut courant dans ce genre de récit, à savoir la construction très (trop ?) rapide d’infrastructures plus modernes que celle de l’époque où ces personnes ont débarquées (même si cela signifie pour eux un retour en arrière). Passe encore pour l’île elle-même qui possède encore une base si pas industrielle, en tout cas artisanale, développée mais lorsque Walker débarque en Grande-Bretagne, la vitesse à laquelle il parvient à développer son petit empire m’a paru peu plausible.

 

Ma note personnelle: 15/20
Island in the Sea of Time – S.M. STIRLING
Edition Kindle

Publicités

Traquemort – Lhéritage de Simon R. GREEN

Traquemort L'Heritage_0001Traquemort L'Heritage_0002

 

Deux siècles ont passé depuis qu’Owen Traquemort et ses compagnons ont vaincu l’impératrice Lionnepierre. Le nouvel empire vit un âge d’or sous la dynastie des Cambell. Le parlement de Logres (anciennement Golgotha) réunit humains, extra-terrestres, espsis, clones et Intelligences artificielles  de Shub (désormais bienveillantes depuis qu’elles ont eu la révélation que toute vie était sacrée).

Pour veiller à la paix et à la sécurité de l’empire, chaque planète désigne un Parangon (et lui verse un salaire), policier d’élite qui incarne la Justice et combat le crime. Les parangons sont célébrés, adulés, représentés sous toutes les formes possibles via un merchandising très agressif étant donné les énormes sommes en jeu, ce sont de véritables héros.

L’excitation est à son comble à la veille du couronnement du nouveau roi Douglas Campbell, qui plus est, on vient d’annoncer les fiançailles de celui-ci avec Jésamine Florale, la diva la plus célèbre et la plus talentueuse de l’empire.

Autre événement de moindre ampleur mais qui va avoir des répercutions énormes, Douglas doit choisir un nouveau champion du roi. Le choix paraît très clair pour tous, ce sera Finn Durendal, le plus célèbre et le plus respecté de tous les Parangons, celui dont le marketing est le plus éclatant et dont les exploits ont inspirés nombre de séries télévisées. Seulement Douglas choisit comme champion Louis Traquemort, lointain descendant d’Owen mais surtout, meilleur ami de Douglas. Ce dernier ne l’a pas choisi par favoritismes mais parce qu’il voit en Louis le plus intègre de tous les Parangons, Finn ayant parfois tendance à tirer dans le tas sans se préoccuper des pertes collatérales.

La désignation de Louis a touchée Finn dans son point le plus sensible, son orgueil. C’était à lui d’être nommé Parangon et pas à  ce type sans panache qui vit dans un taudis parce que son monde (la planète Virimonde quasiment détruite par l’impératrice Lionnepierre) ne lui verse pas de quoi se payer un appartement digne dans la capitale de l’empire. Dès Lors, Finn qui a atteint le sommet de ce qu’il pouvait atteindre et qui ne trouve plus d’intérêt à grand-chose va s’employer à  détruire cet empire qu’il a aidé à maintenir et qui l’a (de son point de vue) si mal récompensé.

Finn Durendal va s’employer à détruire la réputation des Parangons, à isoler Douglas de ses meilleurs amis, y compris Louis. Il va également s’allier à tous les mécontents : Elfes (espsis rebelles qui refusent de se fondre dans la surâme (sorte de conscience collective des espsis), le nouveau pâpe de l’église unifiée du Christ Transcendant, les Hommes Nouveaux (mouvement humain raciste rejetant les extra-terrestres), un lointain descendant de Jack Hasard et même la Rose Sauvage, gladiatrice invaincue (qui ne rencontre plus d’adversaires à sa hauteur et que la proposition de Finn de tuer ses adversaires réellement – la présence de machines régénératrices dans les arènes permettant la plupart du temps de sauver les adversaires vaincus – va attirer).

Comme si cela ne suffisait pas pour semer le chaos, la « Terreur » annoncée par feu Owen Traquemort apparaît aux confins de l’Empire et rien de semble pouvoir l’arrêter.

——————————————————————————————

Si la mise en place de l’intrigue avec les données qui concerne l’évolution de l’Univers de ce récit est un peu longue, on retrouve avec plaisir l’Univers de Traquemort et le talent de l’auteur pour nous décrire des batailles épiques. Bien entendu, on retrouve le second degré propre à cette série, on y tue, on s’étripe avec des dégâts collatéraux importants mais vite oublié. Si les Parangons tuent deux milles personnes pour tuer les 20 elfes qui créent le chaos dans les arènes, c’est pour éviter que ceux-ci n’en tuent encore plus.

A la fin de tome, on retrouve un nouveau groupe disparate de « héros » qui semblent destinés à leur tour à traverser le fameux labyrinthe de la folie : Louis Traquemort, Jésamine Florale, Brett Hasard, la Rose Sauvage ainsi que Samedi, un reptiloïde de 2,5m.

Ma note personnelle: 15/20
Traquemort – L’héritage / Simon R. GREEN
Editions L’Atalante – 530 pages

 

Mandragore – une enquête de Judith Lee par Richard MARSH

Judith Lee - Moutons

Certains détectives attendent leurs clients à leur domicile pour que ceux-ci viennent leur expliquer leurs problèmes afin que ledit détective et son fidèle compagnon ex-médecin se lancent sur la trace des forbans, Judith Lee elle va chercher la source de ses enquêtes dans les conversations qu’elle surprend grâce à son don de lecture sur les lèvres.

Mais ce don n’est pas le seul atout de Judith, prenons par exemple ce sens de l’observation qui lui fait remarquer au buffet d’une gare deux gentlemen: un homme d’une trentaine d’années aux cheveux noirs, larges épaules et au visage carré en train de discuter avec un sexagénaire de petite taille aux cheveux blancs et à l’air souffreteux.

Si Judith Lee a l’œil attiré par l’agitation du petit homme, la teneur de la conversation ne peut que retenir cette attention, c’est que le vieil homme révèle qu’ils ont fait envoyer un certain Young, homme innocent au célèbre pénitencier de Dartmoor, que le remords le ronge et qu’il y a des moments où il envisage de mettre fin à  ses jours ou du moins de demander à quelqu’un de le faire. Son complice, un certain Tom parvient cependant à le calmer et les deux gentlemen quittent le buffet sans que Judith ne puisse rien faire, faute de preuves.

Le troisième atout de Judith Lee qui est utilisé dans cette affaire, c’est sa mémoire exceptionnelle, une mémoire à  tiroir où il lui suffit de puiser en ouvrant le bon tiroir pour retrouver les souvenirs bien rangés. Et c’est ce qui permet à Judith, plusieurs mois après la conversation évoquée ci-dessus de relier les éléments surpris dans cette conversation avec une jeune personne qui est l’épouse de Georges Young. Ayant appris de la bouche de celle-ci les éléments de l’affaire (M. Young a été accusé de vol dans la firme où il travaillait: « Hutton et Walker » et condamné à quatorze ans de travaux forcés ), Judith sera à même de confronter les coupables et de révéler la vérité et l’innocence de Georges Young.

Si le vieil homme, Monsieur Hutton, se révèle prêt à signer une confession des plus complètes, Judith devra cependant faire preuve d’un dernier atout, récemment développé : le Jiu-Jitsu, pour se défendre contre Tom Walker, le plus jeune des deux hommes.

———————————————————————————————————

Où l’on voit Judith Lee assembler des bribes d’information pour reconstruire la vérité dans une bien sombre affaire.

Que dire que je n’ai déjà dit, si l’enquête n’est pas des plus originales, le talent de Marsh en fait une très agréable nouvelle à lire.

Ma note personnelle: 16/20
Oncle Jack, une aventure de Judith Lee – Richard MARSH
Edition Kindle

Disponible sur Amazon ou en version epub chez les moutons électriques ou en version papier chez Rivière Blanche.

Et n’oubliez pas d’aller visiter le Blog de la collection Baskerville, oeuvre de Fabrice Mundzik.

Armageddon’s Song Volume 3 – Fight Through – Andy FARMAN

Armageddon's song vol3

Dans ce troisième tome, les occidentaux tentent de neutraliser les missiles nucléaires chinois en montant une attaque combinée (et compliquée) qui vise à bombarder les silos de missiles balistiques chinois et à couler le sous-marins Xia (seul sous-marin nucléaire lanceur d’engin chinois) en même temps.

Pendant ce temps, les chinois tentent de neutraliser la base française de Kourou pour empêcher les français de lancer de nouveaux satellites d’observation.

Pour ce qui est des attaques plus classiques, les russes tentent de percer le front avant que les renforts américains et canadiens n’arrivent au front et ne le renforcent suffisamment pour empêcher les soviétiques de passer. Alors que l’offensive russe ne semble pas pouvoir être stoppée à temps, le général Allain, commandant en chef des troupes de l’Otan en Europe lance une grande offensive aéroportée derrière les lignes russes pour couper les lignes de ces derniers avant de lancer deux divisions derrière le gros des troupes russes pour effectuer un mouvement en tenaille et ajouter à la destruction des unités d’arrière garde et de ravitaillement russe.

Une opération visant à éliminer le président russe en lançant une bombe atomique via un avion furtif est également en cours en Russie.

L’opération contre les chinois est une réussite presque totale, même si elle coûte cher: deux sous-marins d’attaque américains sont coulés par un sous-marin d’attaque chinois qui protégeait le Xia, celui-ci et son escorte sont coulés par le sous-marin britannique Hood. Seuls trois missiles chinois parviennent à être lancés, leurs cibles: Pearl Harbor, San Diego et Sidney. L’un de ces missiles ne pourra pas être intercepté… (Et oui je laisse le suspense jusqu’au résumé du tome suivant).

L’opération contre Kourou est elle déjouée à temps et la tentative d’un des sous-marins de détruire la base avec un missile nucléaire est contrée par les défenses de la base.

———————————————————————————————————

Si l’on sent que l’auteur est très à l’aise dans les descriptions de batailles et s’il parvient à déjouer le piège du manichéisme en nous présentant des personnages humains avec leurs qualités et leurs défauts de part et d’autre ainsi que des combats plus équilibrés que dans les romans de Tom Clancy par exemple (on voit ici un sous-marin chinois couler deux sous-marins d’attaque américains par exemple), on se demande quand si l’auteur va quand même nous conduire à l’Armageddon ou s’il parviendra à stopper l’holocauste?

 Ma note personnelle: 15/20
Armageddon’s Song: Fight Through – Andy FARMAN
Edition Kindle

Pour le volume 1: Armageddon’s Song: Stand To
Pour le volume 2: Armageddon’s Song: Advance to Contact

Pour le volume 4: Armageddon’s Song: The Longest Night
Pour le volume 5: Armageddon’s Song: Crossing The Rubicon

Le site web de la série: http://andyfarmansnovels.blogspot.fr/

Le Livre Malazéen des glorieux défunts en Français?

Les Jardins de la luneLa chaine des chiens-1

Voici une initiative que je soutiens totalement et donc je reposte le commentaire de Ser Garlan/Nicolas Merrien en première page, d’autant que l’entreprise est périlleuse et a déjà découragé un éditeur important comme Bragelonne:

Bonjour à tous,

Si vous suivez un peu le forum d’Elbakin, vous avez dû apprendre qu’il existait actuellement un projet de reprise éditoriale du Livre Malazéen des Glorieux Défunts en langue française, projet pas encore complètement officiel mais qui semble se concrétiser de plus en plus. Il se trouve que j’ai initié de moi-même une traduction des tomes 3 et suivants, sous la supervision de Gilossen / Emmanuel Chastellière, et que le projet a réussi à susciter la curiosité d’un éditeur dont je ne dévoilerais pas le nom pour le moment. Memories of Ice est désormais traduit, House of Chains est en bonne voie. Par ailleurs, Marc Simonetti a été confirmé pour illustrer les couvertures de cette nouvelle édition.

Toujours est-il que le projet, si projet il y a, passera automatiquement par un financement participatif. Pour l’heure, les « décideurs » (appelons-les comme ça pour le moment) souhaiteraient tâter le terrain et savoir si la communauté des défenseurs du cycle Malazéen serait prête à participer à un crowdfunding. Dans un premier temps, je ne peux que vous engager, si ce projet vous intéresse de près ou de loin, à rejoindre la page Facebook : « Livre Malazéen : pour la reprise de la publication française !! » qui se trouve ici :https://www.facebook.com/groups/378002892265163/

Ça ne vous engagera à rien (vous ne serez même pas obligés de donner des sous pour un futur crowdfunding, je le précise), et effectivement, plus nous serons nombreux, plus les « décideurs » seront enclins à se lancer dans l’aventure. Et faites passer le mot autour de vous ! Encore une fois, il y a vraiment de bonnes chances pour que la VF reprenne, et c’est maintenant où jamais qu’il faut agir !

J’espère pouvoir compter sur ceux d’entre vous qui sont intéressés

Ser Garlan

La danseuse espagnole – Fergus HUME

La danseuse espagnole

Un soir de Juin, un médecin londonien voit débarquer chez lui son cousin Hugh Tancred, complètement transformé. Comment ce gaillard vigoureux,alerte et bien portant peut-il être devenu en deux mois à peine, une sorte d’épave complètement désemparée et hagarde. Hugh ne se prive pas de faire le récit de ses mésaventures.

Parti en Espagne, Hugh était arrivé à Séville où il avait voulu visiter tout ce qu’il pouvait y compris le sulfureux et dangereux quartier Gitan malgré les avertissements de son guide. C’est dans ce quartier qu’il était tombé sur une scène troublante: Une magnifique gitane dansait et chantait avec une tête desséchée, la chanson de Salomé, fille d’Hérodiade. Fasciné par la beauté et le sourire de Lola Fajardo, Hugh lui jeta la fleur de sa boutonnière. Aussitôt un gitan qui s’avéra être le fiancé de la belle gitane se jeta sur lui avec un couteau. Dans la lutte, Hugh détourna le couteau et tua le gitan.

Dans la confusion qui s’ensuivit et aidé par son guide, Hugh parvint à s’enfuir et à gagner Gibraltar mais les gitans étaient à sa poursuite et où qu’il aille, Hugh était poursuivi par une musique de guitare qui était celle de la chanson de Lola. Passant à Malte puis en Sicile,en Italie, en Allemagne, en Suisse, à Paris avant de rentrer à Londres, il n’y avait rien à faire, la musique le suivait partout  et à peine ses valises sur le quai de Victoria Station, la chanson reprenait.

Dick et son cousin partent donc pour la campagne anglaise en espérant échapper à la vengeance de la gitane mais celle-ci les poursuit dans la demeure où ils se sont réfugiés. Alors qu’il se remettait à peine de ses aventures traumatisantes, Hugh se retrouve un soir face à face avec Lola qui effectue sa danse mais avec la tête du gitan tué par Hugh.

————————————————————————

Une nouvelle macabre qui démontre que la vengeance peut entièrement consumer un individu. Bien écrit et prenant, frissons garantis par l’excellent auteur du non moins excellent  » Le secret d’un crime » ou du « Mystère du Hansom Cab » !

Ma note personnelle: 15/20
La danseuse espagnole – Fergus HUME
Edition Kindle

Disponible sur Amazon: La danseuse espagnole

ou en version epub chez les moutons électriques:http://www.moutons-electriques.fr/livre-346

%d blogueurs aiment cette page :