Curare (une aventure de Judith Lee) – Richard MARSH

Les Aventures de Judith Lee

Judith Lee est en croisière lorsqu’elle surprend une conversation où Mr Tracey montre à Mr Bellasis une petite boîte contenant du curare qu’un Indien d’Amérique du Sud lui a un jour remis en témoignage d’estime. Peu de temps après, la boîte en question disparaît. La croisière se termine et chacun rentre chez soi.

S’étant liée d’amitié avec eux pendant la croisière, Judith Lee est invitée par le Dr Ferrers et son épouse à venir passer un week-end chez eux.

Pendant son séjour, le Dr Ferrers est appelé au chevet d’une patiente qui souffre de crises la laissant en état de faiblesse caractérisée, les crises de cette femme allant en s’aggravant sans que le médecin puisse en déterminer la cause et il ne voit qu’une seule solution: il doit s’agir d’un empoisonnement. Or si Judith Lee ne connaît pas cette dame, elle connaît son mari: Mr Bellasis…


Une nouvelle qui semble cousue de fil blanc, le coupable apparaît clairement être Mr Bellasis ou alors…

Où Judith Lee rappelle qu’elle a des origines tsiganes et démontre des aptitudes au spiritisme.

Ma note personnelle: 16/20
Les Aventures de Judith Lee – Richard MARSH
Traduction Jean-Daniel Brèque
Edition Kindle

Disponible sur Amazon ou en version epub chez les moutons électriques

ou en version papier chez Rivière Blanche

Et n’oubliez pas d’aller visiter le Blog de la collection Baskerville, oeuvre de Fabrice Mundzik.

Les aventures de Judith Lee – Richard MARSH

Les Aventures de Judith Lee

Pour ce deuxième tome des aventures de Judith LEE, je compléterai cette page au fur et à mesure de ma lecture.

Mon Cavalier

Curare

Les Aventures de Judith Lee – Richard MARSH
Traduction Jean-Daniel Brèque
Edition Kindle

Disponible sur Amazon ou en version epub chez les moutons électriques

ou en version papier chez Rivière Blanche

Et n’oubliez pas d’aller visiter le Blog de la collection Baskerville, oeuvre de Fabrice Mundzik.

Mon Cavalier (une aventure de Judith Lee) – Richard MARSH

Les Aventures de Judith Lee

Judith Lee a été invitée à une après-midi dansante par son amie Florence Emmet. Après une danse, son cavalier lui dit qu’avec son talent, elle espionne le monde entier. Peu après, un autre inconnu l’aborde dans Brompton Road en lui demandant si ele est bien Judith Lee et pendant qu’elle s’arrête pour lui répondre un troisième personnage la prend en photo.

Quelques jours plus tard, elle reçoit une enveloppe contenant deux clichés d’elles accompagnés de la légende: « Attention, ceci est le portrait d’un danger public: Judith Lee, espionne » et en petits caractères: « Cette photographie va circuler dans tout le pays. Si vous apercevez la personne si représentée, évitez la comme la peste. »

C’est le début d’une aventure qui se prolongera deux années plus tard à Paris oùJudith Lee se retrouvera accusée alors qu’elle venait de reconnaître le mystérieux inconnu de l’après-midi dansante.

Cette première aventure est toujours aussi brillamment écrite avec tout le talent de Richard MARSH mais la fin du récit m’a un peu laissé sur la mienne (de faim oups je sors).

Ma note personnelle: 15/20
Les Aventures de Judith Lee – Richard MARSH
Traduction Jean-Daniel Brèque
Edition KindleDisponible sur Amazon ou en version epub chez les moutons électriques

ou en version papier chez Rivière Blanche

Et n’oubliez pas d’aller visiter le Blog de la collection Baskerville, oeuvre de Fabrice Mundzik.

Les enquêtes de Judith Lee – Richard MARSH

Judith Lee - Moutons

Avant de commencer à présenter les nouvelles du tome II des aventures de Judith Lee, jai décidé de rassembler les aventures du Tome I sur une seule page avec les liens vers chacune des critiques que j’ai écrit. La date qui suit les titres est celle de la parution dans « The Strand » telle que renseignée par Jean-Daniel Brèque dans le recueil « Les enquêtes de Judith Lee ». Notez que quand le titre anglais ne suit pas le titre français, c’est parce qu’ils sont identiques.

L’Homme qui coupa mes cheveux (The man who cut off my hair) – 08/1911

Indiscrétions à Interlaken (Eavesdropping at Interlaken) – 09/1911

Conscience  – 10/1911

La Chasseresse (Matched) – 11/1911

Le Miracle (The Miracle) – 12/1911

Auld Lang Syne – 01/1912

Isolda – 03/1912

Etait ce par hasard (Was it by chance only) – 04/1912

Oncle Jack ( Uncle Jack) – 05/1912

Mandragore (Mandragora) – 08/1912

8 Elm Grove, entrée de service ( 8 Elm Grove, back entrance) – 07/1912

Le Restaurant Napolitain (The Restaurant Napolitain) – 06/1912

 

Ma note personnelle: 16/20
Les Enquêtes de Judith Lee – Richard MARSH
Traduction Jean-Daniel Brèque
Edition Kindle

Disponible sur Amazon ou en version epub chez les moutons électriques

ou en version papier chez Rivière Blanche

Et n’oubliez pas d’aller visiter le Blog de la collection Baskerville, oeuvre de Fabrice Mundzik.

Le Restaurant Napolitain – – une enquête de Judith Lee par Richard MARSH

Judith Lee - Moutons

Une fois de plus, l’affaire commence par une conversation surprise par Judith. C’est lors d’un bal donné par des restaurateurs et serveurs d’une certaine région d’Italie qu’elle surprend un échange verbal ou un petit homme corpulent et chauve menace un jeune homme, ce dernier tournant visiblement un peu trop près d’une jeune fille. Lorsque Judith sort du bal, elle tombe quelques mètres plus loin sur le cadavre du jeune homme. S’étant renseigné sur l’homme corpulent pendant le bal, elle se rend directement au restaurant que ce dernier tient pour le confronter.

Après s’être attaqué à une organisation de type mafieux dans la nouvelle précédente, Judith est cette fois-ci confrontée à la véritable mafia. Elle n’en sortira pas indemne.

Une excellente nouvelle qui clôture ce premier recueil de nouvelles autour du personnage de Judith Lee. L’illustration du recueil fait écho à cette nouvelle.

Ma note personnelle: 17/20
Le Restaurant Napolitain , une aventure de Judith Lee – Richard MARSH
Traduction Jean-Daniel Brèque
Edition Kindle

Disponible sur Amazon ou en version epub chez les moutons électriques ou en version papier chez Rivière Blanche.

Et n’oubliez pas d’aller visiter le Blog de la collection Baskerville, oeuvre de Fabrice Mundzik.

8 Elm Grove, entrée de service – une enquête de Judith Lee par Richard MARSH

Judith Lee - Moutons

Judith Lee surprend à plusieurs reprises sur un court laps de temps des individus au comportement suspect dont la conversation se termine en général par « ça c’est pour le 8 Elm Grove, entrée de service ». Que peut bien signifier cette phrase mystérieuse?

Une courte nouvelle où Richard MARSH évoque la criminalité internationale organisée. Une ébauche de la Mafia ou l’organisation d’un Moriarty?

Ma note personnelle: 16/20
8 Elm Grove, entrée de service in « les enquête de Judith LEE » par Richard MARSH
Traduction Jean-Daniel Brèque
Kindle Edition

Disponible sur Amazon ou en version epub chez les moutons électriques ou en version papier chez Rivière Blanche.

Et n’oubliez pas d’aller visiter le Blog de la collection Baskerville, oeuvre de Fabrice Mundzik.

Etait-ce par hasard? – une enquête de Judith Lee par Richard MARSH

Judith Lee - Moutons

Une nouvelle fois, Judith Lee intercepte une conversation bizarre entre une jeune fille et un jeune homme, de cette conversation, elle déduit que le jeune homme devra faire certaines choses s’il repère un signal que la jeune fille laissera en modifiant la position du store d’une fenêtre.

Lorsqu’elle croise le jeune homme dans une rue de Londres en train de regarder le store d’une certaine fenêtre cela ne lui en apprend pas beaucoup plus et même lorsqu’elle apprend qu’un certain George Ryder a été assassiné dans cette même rue, elle n’a aucune certitude et même aucune preuve de quoi que ce soit.

Deux ans plus tard, Judith Lee surprend une autre conversation où elle apprend que la veuve de Georges Ryder n’a plus aucun revenu. Georges Ryder devait toucher l’héritage d’une tante mais celle-ci avait mentionné que si Georges décédait avant elle, l’héritage irait à un autre neveu. Cet autre neveu a touché l’héritage et a refusé d’en donner une partie à la veuve de Georges. De plus, comme le meurtrier de Georges n’a pas été retrouvé, personne ne veut engager sa veuve, celle-ci apparaissant aux yeux de l’opinion comme la principale suspecte!

Comme vous vous en doutez, Judith Lee ne laissera pas une telle injustice impunie!

Heureusement, il y a le hasard mais à ce point est-ce encore un hasard (on pourrait également voir dans cette interrogation de l’auteur une façon habile de déjouer les critiques sur les coïncidences improbables)?

A suivre…

Ma note personnelle:15/20
Etait-ce par hasard? in « les enquêtes de Judith Lee » de Richard MARSH
Collection Baskerville
Edition Kindle

Disponible sur Amazon ou en version epub chez les moutons électriques ou en version papier chez Rivière Blanche.

Et n’oubliez pas d’aller visiter le Blog de la collection Baskerville, oeuvre de Fabrice Mundzik.

%d blogueurs aiment cette page :