La chimie de l’anarchie – Robert BARR

contes robert barr  amende honorable

 

Marshall Simkins, jeune journaliste, a été chargé par son journal d’écrire un article sur les anarchistes. Il a donc infiltré avec succès la Ligue anarchiste du quartier de Soho mais si y entrer a été facile (il  a même effrayé les membres par son zèle à vouloir faire exploser l’un ou l’autre bâtiment officiel), en sortir n’est pas aussi aisé. En effet, les anarchistes ont commencé à le suivre et Simkins commence à craindre qu’ils ne découvrent son véritable métier.

Pour se débarrasser des anarchistes, le compagnon de chambre de Simkins, un jeune étudiant en chimie, lui propose de donner une petite leçon sur les explosifs aux anarchistes.

La leçon sera explosive…


Encore une nouvelle brillante, parfait exemple de l’humour de Robert BARR

Ma note personnelle : 18/20
La chimie de l’anarchie – nouvelle faisant partie de l’anthologie « Contes »
Robert BARR
Collection e-baskerville
Traduction Jean-Daniel Brèque
Edition Kindle

Ce recueil de nouvelles peut être acheté au format epub chez les moutons électriques ou à la FNAC et chez Kobo-Books

On peut également acheter cette oeuvre sur Amazon

Et n’oubliez pas d’aller visiter le Blog de la collection Baskerville, oeuvre de Fabrice Mundzik.

Amende honorable – Robert BARR

contes robert barr  amende honorable

Lorsque le comte de Winneburg se met à dos son suzerain, l’archevêque de Trêves pour une question de préséance dans le propre château du Comte, il pense s’en tirer en ignorant ce dernier. Après tout, la plupart des nobles sont de son côté. Mais l’archevêque se plaint à l’empereur et celui-ci enjoint au Comte de faire « Amende Honorable ». Malgré son orgueil, le Comte ne peut s’opposer à l’empereur, il décide donc d’obéir mais à sa manière…


Aussi à l’aise en Turquie qu’au Texas ou dans la vallée de la Moselle, Robert Barr nous fournit encore un exemple éclatant de son talent de nouvelliste.

Ma note personnelle : 18/20
Amende Honorable – nouvelle faisant partie de l’anthologie « Contes »
Robert BARR
Collection e-baskerville
Traduction Jean-Daniel Brèque
Edition Kindle

Ce recueil de nouvelles peut être acheté au format epub chez les moutons électriques ou à la FNAC et chez Kobo-Books

On peut également acheter cette oeuvre sur Amazon

Et n’oubliez pas d’aller visiter le Blog de la collection Baskerville, oeuvre de Fabrice Mundzik.

En marge de la loi – Robert BARR

contes-barr-2

La firme Danby & Strong a créé le faux col en papier, invention particulièrement utile et peu onéreuse pour toute personne un tant soit peu soignée afin d’éviter de tâcher les cols de chemise que l’on a le plus grand mal à reblanchir dans les blanchisseries londoniennes. Danby & Strong était une firme particulièrement florissante jusqu’à ce que les deux associés, John Danby et William Strong commencent à se disputer. Cette dispute dégénéra et mena la firme droit à la faillite.

William Strong décida de refaire sa vie très loin de Londres et devint cow-boy au Texas. Après un certain temps, comme il était en visite dans une petite ville, il découvrit que l’un des magasins de cette ville proposait des faux-cols de la firme Danby& Strong. En interrogeant le vendeur, il apprit que le représentant de la firme venait juste de passer et qu’il s’appelait… John Danby.

William Strong tenait donc enfin l’occasion de régler ses comptes dans un Etat où les représentants de la loi n’étaient pas assez nombreux pour faire respecter celle-ci comme il l’aurait fallu.


La collection baskerville aborde décidément des sujets très hétéroclites comme le démontre cette nouvelle tournant autour des faux-cols en papier.

John Barr, est fidèle à lui-même dans cette nouvelle, c’est à dire excellent!

Ma note personnelle : 18/20
En marge de la loi – nouvelle faisant partie de l’anthologie « Contes »
Robert BARR
Collection e-baskerville
Traduction Jean-Daniel Brèque
Edition Kindle

Ce recueil de nouvelles peut être acheté au format epub chez les moutons électriques ou à la FNAC et chez Kobo-Books

On peut également acheter cette oeuvre sur Amazon

Et n’oubliez pas d’aller visiter le Blog de la collection Baskerville, oeuvre de Fabrice Mundzik.

Les métamorphoses de Johnson – Robert BARR

contes-barr-2

Bienvenue à Escrokenburg! C’est ce que cette adorable petite ville du Tyrol aurait dû afficher à l’entrée. En effet, notre narrateur est plutôt surpris de se voir taxer après une semaine du taxe des étrangers très lourdes ainsi que d’une contribution pour payer l’excellent, au demeurant, orchestre du Kurpark. Ces deux taxes dues pour tout séjour de plus d’une semaine n’étant communiquées au voyageur qu’après ladite semaine, on comprend que le voyageur puisse la trouver saumâtre.

Une fois la mauvaise surprise avalée, notre narrateur nous conte sa rencontre avec un individu du nom de Johnson ou Baumgarten à moins qu’il ne s’agisse de Katzoff ou de Lord Somerset Campbell?


Après les mille et une nuit, l’ambiance tyrolienne, seulement prétexte à nous divertir.

Encore un petit bijou de nouvelle humoristiquecomme Robert Barr savait si bien les ciseler!

Ma note personnelle : 18/20
Les métamorphoses de Johnson – nouvelle faisant partie de l’anthologie « Contes »
Robert BARR
Collection e-baskerville
Traduction Jean-Daniel Brèque
Edition Kindle

Ce recueil de nouvelles peut être acheté au format epub chez les moutons électriques ou à la FNAC et chez Kobo-Books

On peut également acheter cette oeuvre sur Amazon

Et n’oubliez pas d’aller visiter le Blog de la collection Baskerville, oeuvre de Fabrice Mundzik.

Le prisonnier du Pacha – Robert BARR

contes-barr-2

Lorsque le Kawas de Mr Turner, consul en Turquie, introduit M. McSimmins, le consul s’attend bien à recevoir un original (McSimmins s’est en effet mis en tête de convertir les turs à l’hygiène en leur faisant prendre un bain complet tous les jours) mais il ne s’attendait pas à le voir entrer en tenue de pacha. De plus l’individu semble agité, sa tête oscillant continuellement de droite à gauche.


Première des nouvelles inédites du recueil de nouvelles « Contes » rassemblé par Jean-Daniel Brèque, ce prisonnier du Pacha est une excellente nouvelle dans le genre aventure exotique. On n’est pas loin des contes des milles et une nuit.

Pour savoir ce qu’il est arrivé à McSimmins, je vous conseille vivement de lire cette nouvelle en achetant le recueil complet des 22 nouvelles, recuiel qui est disponible pour le prix modique de 4.99€

Ma note personnelle : 18/20
Le prisonnier du Pacha
Robert BARR
Collection e-baskerville
Traduction Jean-Daniel Brèque
Edition Kindle

Ce recueil de nouvelles peut être acheté au format epub chez les moutons électriques ou à la FNAC et chez Kobo-Books

On peut également acheter cette oeuvre sur Amazon

Et n’oubliez pas d’aller visiter le Blog de la collection Baskerville, oeuvre de Fabrice Mundzik.

 

OPERATION R.S.V.P. (1951) – Henry Beam PIPER

The H. Beam Piper Megapack2

 

Dans Opération R.S.V.P., nous suivons les échanges diplomatiques entre l’Union des Républiques Soviétiques de l’Europe Orientale et les Républiques Populaires des Peuples de l’Asie Orientale qui se disputent la rivière Khakum. Chacune des deux entités menace l’autre sous couvert de partage d’information scientifique (du style: notre dernier missile est capable d’atteindre une cible à 1.000 Km de distance, ce qui voudrait dire qu’en le lançant du point X, nous pourrions atteindre une cible à hauteur de votre capitale…).

Pendant que chacun des deux pays reçoit successivement en invité le représentant Afghan, le ton monte alors que les deux puissances dévoilent de nouvelles merveilles scientifiques (virus mortel, stérilisation par radiation qui a l’avantage de se communiquer par contagion – grande avancée dans la lutte contre les rats)…Des scientifiques des deux camps sont enlevés, la guerre semble inévitable quand…


 

Une courte mais excellente nouvelle, pleine d’humour mais qui ne passerait pas dans le contexte actuel (là je pense au rôle des afghans) mais je n’en dirai pas plus, lisez la nouvelle!

Ma note personnelle:18/20
OPERATION R.S.V.P. (1951) de Henry Beam Piper in The H. Beam Piper Megapack: 33 Classic Science Fiction Novels and Short Stories.
Edition Kindle.

Une Partie d’Échecs – Robert BARR

Une partie d'échecs

Henri Drumont, un jeune homme en voyage d’affaires à Boukhara est confronté à  un certain Schwikoff, directeur de journal et spécialiste du duel à l’épée comme au pistolet, qui pourrait empêcher l’installation du réseau électrique par la société de son oncle. Après avoir cédé à quelques demandes de l’individu, Henri parvient à obtenir toutes les autorisations nécessaires et refuse de céder à des demandes supplémentaires de Schwikoff. ce dernier, lorsqu’il le rencontre à l’Imperial Club, loin de paraître vexé, invite le jeune Drumont à une partie d’échecs. Au cours de la partie, Schwikoff accuse Drumont de tricher et lui jette le contenu de son verre à la figure.

Evidemment, Schwikoff bien plus expérimenté tue le jeune Drumont en duel.

Lorsque l’Oncle d’Henri apprend les circonstances qui ont menées à la mort de son neveu, il prépare une vengeance diabolique et implacable ayant prévu tous les mouvements de son adversaire, enfin à un petit détail près…

——————————————————————————————————–

Celui qui vivra par les Échecs périra par les Échecs. Telle pourrait être la morale de cette nouvelle. Encore une fois un récit impeccable et ciselé de Robert BARR, un auteur à (re)découvrir dans nos contrées.

Ma note personnelle : 18/20
Une Partie d’Échecs – Robert BARR
Collection e-baskerville
Traduction Jean-Daniel Brèque et René Lécuyer
Edition Kindle

Cette nouvelle peut être achetée sur Amazon à l’adresse suivante: http://www.amazon.fr/Une-Partie-dEchecs-Robert-Barr-ebook/dp/B00WMTP85Y/ref=sr_1_6?ie=UTF8&qid=1435675195&sr=8-6&keywords=une+partie+d%27%C3%A9checs

On peut également acheter cette nouvelle au format epub à l’adresse suivante: http://www.moutons-electriques.fr/livre-362

sur le site de Kobobooks ou sur celui de la FNAC

L’ombre du Mort – Headon HILL

L'ombre du mort

Louis Bankart pensait avoir trouvé un coup juteux et sans risque, il suffisait de faire chanter Royston Meldreth, un négociant fortuné, en menaçant de révéler que celui-ci avait aidé financièrement un de ses employé mêlé à un détournement de fonds pour que celui-ci puisse partir l’étranger. En agissant ainsi, Meldreth pensait éviter un scandale qui aurait nui à son nom. De plus, il avait indemnisé les victimes et se pensait donc à l’abri de tout problème et voilà que ce minable individu venait le menacer dans son bureau de tout révéler, de noircir le nom de Meldreth et comme il n’y a pas de fumée sans feu…. Le sang de Monsieur Meldreth n’avait fait qu’un tour. Prenant son revolver dans le tiroir de son bureau, il avait abattu le sinistre maître-chanteur.

Exit Louis Bankart! Enfin pas tout-à fait, il restait à se débarrasser du cadavre mais comment? Un moment paniqué par son geste, Meldreth avait roulé le cadavre dans le tapis de son bureau avant de le glisser dans son coffre-fort. Problème suivant, comment faire sortir le cadavre des bureaux de l’entreprise? Il faudrait au moins être deux mais à qui demander de l’aide pour sortir ce cadavre? Il y avait bien ce jeune médecin amoureux de Rose, la fille de Monsieur Meldreth et qui n’avait aucune chance d’obtenir la main de celle-ci étant donné la différence de position sociale…
Convaincu d’aider Monsieur Meldreth parce que le l’opprobre que lui vaudrait ce meurtre ferait basculer le destin de toute la famille (et surtout de Rose), Harold Chetwynd accepte d’aider Monsieur Meldreth mais lorsqu’ils se rendent ensemble au bureau de Monsieur Meldreth le lendemain, quelle n’est pas la stupeur de celui-ci lorsqu’il découvre que le cadavre a disparu!

——————————————————————————————-

A mon humble avis, « L’ombre du Mort » est un des meilleurs romans parus à ce jour dans la collection Baskerville.  L’ambiance de mystère et d’angoisse, les personnages complexes, soignés et parfois hauts en couleur, une intrigue complexe avec de nombreux rebondissements, une atmosphère très réussie notamment toute la partie qui se déroule dans un petit village de pêcheurs… Les bandits agissent intelligemment et sournoisement, les policiers bien qu’efficaces n’en sont pas moins faillibles…

A acheter en priorité!

Ma note personnelle : 18/20
L’ombre du mort – Headon HILL
Collection e-baskerville
Traduction Jean-Daniel Brèque et M. Bordeuil
Edition Kindle

Ce roman peut être achetée sur Amazon à l’adresse suivante: http://www.amazon.fr/LOmbre-du-Mort-Headon-Hill-ebook/dp/B00WMTP7YQ/ref=sr_1_3?s=digital-text&ie=UTF8&qid=1432135909&sr=1-3&keywords=L%27ombre+du+mort

On peut également acheter ce roman au format epub à l’adresse suivante: http://www.moutons-electriques.fr/livre-361

sur le site de Kobobooks ou sur celui de la FNAC

ou en version papier chez Rivière Blanche: http://www.riviereblanche.com/ombremort.htm

Oncle Abner, le Maître du Mystère – Melville Davisson POST

516qKi9GacL._AA324_PIkin4,BottomRight,-58,22_AA346_SH20_OU08_

Le titre de ce recueil de nouvelles vient du fait que les récits sont racontés du point de vue d’un jeune neveu d’Abner qui sert de témoin des activités d’Abner. C’est plus nettement marqué dans les premiers récits où le neveu est mentionné et un peu moins dans les suivantes où l’auteur nous raconte à la troisième personnes ce qui se produit sans citer le neveu comme étant témoin des événements.

Écrits entre 1911 et 1928, les récits de cet ouvrage ont comme cadre la Virginie occidentale aux environs de 1850, un contexte qui plongera immanquablement le lecteur dans une ambiance « western ». Je ne parle pas ici de ces westerns où les colons combattent des indiens mais plutôt ceux où l’on voit les propriétaires de ranch se démener pour amener leur troupeaux à la ville afin de le vendre ou défendre leurs fermes contre des voisins jaloux. Comme disait ce personnage de Tex Avery, « C’est la dure Loi de l’Ouest (Ok, je sais très bien que la Virginie est un état de l’Est des EU mais c’est vraiment l’image des pionniers qui m’est venue à l’esprit dans un état qui n’est pas encore si peuplé à l’époque, du moins c’est ce que j’ai ressenti à la lecture de ces nouvelles) », LOI qui est justement au cœur de cet ouvrage.

En effet, l’Oncle Abner bien que n’étant pas lui-même policier ou juge, intervient souvent sur des affaires criminelles pour prêter main forte à son ami, le juge Randolph (à la demande de ce dernier ou simplement parce qu’il était dans le coin, voire parce qu’il est lui-même impliqué dans l’affaire) et en un certain nombre d’occasion, on voit Abner empêcher une erreur judiciaire grâce à son sens de l’observation, ses déduction et sa Foi. Parce que, comme le dit si bien l’auteur: « C’était un roc de bon sens sur lequel se brisaient les théories et les opinions des imbéciles . Abner était un militant de sa religion et son dieu était un seigneur de guerre ».

Ajoutons à ce qui est dit plus haut, la présence de certains personnages récurrents même si on ne les voit pas dans chaque histoire) comme le Juge Randolph, et surtout le prédicateur mystique Adam Bird dont les imprécations envers les pêcheurs mais surtout les visions sont souvent corroborées par les déductions d’Oncle Abner. Ces visions apportent une touche de fantastique qui complète les éléments aventureux et policiers et nous apportent une certaine diversité dans les récits.

———————————————————————————————————-

Autant le dire, Oncle Abner est un peu austère à mon goût (je reconnais que je préfère les récits de Robert Barr, Richard Marsh ou Grant Allen pour ne citer qu’eux) et son côté mystique m’a parfois un peu lassé ce qui fait que j’ai mis un peu de temps à lire l’ouvrage, ce n’était pas gênant puisque les nouvelles sont indépendantes les unes des autres. Ceci étant, les constructions criminelles de certains récits et la manière dont Abner résout les Mystères les plus complexes est souvent brillante (un véritable ancêtre de Colombo, je suis presque certains que les scénaristes de cette série se sont inspirés de l’une ou l’autre des nouvelles de POST); certaines de ces nouvelles sont de véritables pépites et il ne faut pas passer à côté de ce recueil.

Ma note personnelle: 14/20 – Pour les déductions 18/20
Collection Baskerville
Edition Kindle

Disponible sur Amazon: http://www.amazon.fr/Oncle-Abner-Ma%C3%AEtre-du-Myst%C3%A8re-ebook/dp/B00OXSDHXM/ref=sr_1_1?s=digital-text&ie=UTF8&qid=1422474554&sr=1-1&keywords=oncle+abner

ou en version epub chez les moutons électriques: http://www.moutons-electriques.fr/livre-339

ou en version papier chez Rivière Blanche: http://www.riviereblanche.com/oncleabner.htm

Ci-dessous, la liste des nouvelles du recueil:

« L’Ange du Seigneur » (« The Angel of the Lord »)
« La Mauvaise Main » (« The Wrong Hand »)
« La Dernière Demeure » (« The House of the Dead Man »)
« Le Dixième Commandement » (The Tenth Commandement »)
« Les Outils du diable » (« The Devil’s Tools »)
« Une aventure au crépuscule » (« A Twilight Adventure »)
« La Loi occulte » (« The Hidden Law »)
« L’Énigme » (« The Riddle »)
« Un acte de Dieu » (An Act of God »)
« Les Vignes de Naboth » (« Naboth’s Vineyard)
« Le Mystère Doomsdorf » (« The Doomsdorf Mystery »)
« Le Chasseur de trésor » (« The Treasure Hunter »)
« L’ère des miracles » (« The Age of Miracles »)
« La fille adoptive » (« The Adopted Daughter »)
« L’Homme de paille » (« The Straw Man »)
« L’approche de l’ombre » (« The Edge of th Shadow »)
« Le Mystère du hasard » (« The Mystery of Chance »)
« Le Sentier caché » (« The Concealed Path »)
« La Piste du diable » (« The Devil’s Track »)
« Le Prophète des collines » (« The God of the Hills »)
« La Nuit noire » (« The Dark Night »)
« Le Mystère de Hillhouse » (« The Mystery at Hillhouse « )

Le Bon Mr. Smith (une aventure d’Aristide Pujol) – William J. LOCKE

Miscellanées+Baskervilliennes

Après avoir perdu son poste de professeur de français dans une institution pour jeune fille de Manchester pour une broutille (lorsque la directrice de l’établissement, voulant faire un contrôle inopiné, demanda aux élèves de M. Pujol de traduire « How do you do? » et s’entendit répondre par les élèves « eh ma vieille, ça boulotte? »), Arisitide Pujol se retrouve à la gare d’Euston avec seulement quelques pauvres pièces en poche. Alors qu’il pousse un juron en français pour exprimer ce qu’il pense du temps de cochon qu’il fait, un valet de pied s’approche de lui en lui déclarant venir de la part de M. Smith et lui demandant s’il est bien le Monsieur français qui vient de Manchester. Aristide, pensant  qu’il s’agit du père d’une de ses élèves, accepte de suivre le valet jusqu’à la maison de M. Smith.

Aristide se rend vite compte qu’il y a eu méprise et tout autre personne se serait sans doute excusée auprès de son hôte et serait reparti, cependant Aristide est un filou impudent et plein de ressources intellectuelles à défaut de ressources morales, qui plus est, il n’a plus que quelques sous en poche et voilà une occasion en or de se refaire qui se présente à lui.

—————————————————————————————————————————————–

Encore une très belle découverte pour moi que cet Aristide Pujol qui a tout de la caricature du français insolent, charmeur, frondeur, roublard, qui n’a peut-être pas la distinction d’un Arsène Lupin mais qui en a certainement la classe.

Ma note personnelle: 18/20
Le bon Mr. Smith – William J. LOCKE
Edition Kindle

%d blogueurs aiment cette page :