Stars ans Stripes in Peril – Harry HARRISON

  

Dans ce deuxième tome, les Anglais tentent un débarquement au Mexique pour remonter ensuite vers le Nord. les Américains envoyent le général Grant à la tête d’une armée qui a pour mission de stopper les anglais.

Pendant ce temps, les généraux Sherman, Lee et Stonewall Jackson préparent rien moins que la libération de l’Irlande, toujours sous le joug des anglais.

Quoique toujours intéressante, la série s’affaiblit avec ce deuxième volume.

Ma note personnelle: 14/20

Publicités

Les Lames du Cardinal – Pierre PEVEL

  

Quand on a, comme moi, grandi avec Alexandre Dumas, voilà exactement le genre de livre qu’on meurt d’envie de lire et que l’on craint de lire en même temps par peur d’être déçu.

Ceci dit, Pierre Pevel ne cherche pas à faire du Dumas.

Alors que Dumas nous présentait les mousquetaires du Roi, Pevel nous présente leurs meilleurs ennemis: les hommes du Cardinal. Nous cotoyons qussi bien les gardes officiels du Cardinal que les hommes que le Cardinal utilise pour des missions délicates.

Lorsque l’ambassadeur extraordinaire d’Espagne demande à Richelieu de rappeler ses meilleurs hommes « les lames du Cardinal » pour retrouver le fils d’un grand d’Espagne disparu à Paris, Richelieu n’a d’autre choix que de lui être agréable.

Dans un monde parallèle où les dragons ont existé et marqué le développement des différents royaumes humains, les lames du Cardinal devront affronter les descendants des dragons, les intrigues espagnoles, les spadassins qui hantent les rues de paris et jusquà leur propre employeur: le Cardinal lui-même. Face à tous ces complots, les lames ne peuvent compter que sur elles-mêmes et encore, n’y a t’il pas un traître parmi elles?

Ce roman est une grande réussite, Pevel nous fait revivre l’ambiance du paris du XVII siècle avec ses rues sombres où il ne fait pas bon de se promener à la nuit tombée. Le côté fantastique est très bien intégré à l’Histoire avec un grand H, les rebondissements sont nombreux et les personnages ont des personnalités riches et complexes. Le personnage de Richelieu est particulèrement retors comme dans la réalité. Il manipule plusieurs fils à la fois et n’hésite pas à en couper s’il pense que c’est dans l’intérèt de la France.

Vous irez de surprise en surprise jusqu’à la dernière page.

Ma note personnelle: 17/20

L’avis d’Eumène de Cardie: http://notesdeumene.wordpress.com/2012/02/10/pierre-pevel-les-lames-du-cardinal-trilogie-integrale/

Pour les amateurs de Jeu de rôle, l’éditeur « Sans-Détour » a adapté les Lames du Cardinal » en Jeu de Rôle. Voir le site de cet éditeur:

Jeu de rôle « Les lames du Cardinal« 

Rosée de Feu – Xavier MAUMEJEAN

  

L’auteur prend comme parti pris que les dragons ont réellement existé et que les Japonais ont réussi à les domestiquer. Dès lors, ils les utilisent comme montures volantes,  ils n’ont jamais développé l’aviation et ont créé des escadrilles de dragons de chasse (qui utilisent leur souffle enflammé pour abattre les avions ennemis) et de bombardement sur dragons (qui emportent des bombes entre leurs pattes)ainsi que des portes dragons qui remplacent les portes-avions des autres peuples.

Nous sommes immergés au sein d’une escadrille de pilotes japonais qui essayent d’enrayer l’avancée irrésistible des troupes américaines. Nous suivons l’émergence des escadrilles suicides où les pilotes s’écrasent avec leurs dragons sur les navires américains.

Ce livre est avant tout un exercice de style. L’auteur a respecté un certain nombre de contraintes stylistiques ce qui donne le découpage du roman,  je pense que ce livre plaira à ceux qui aime la littérature japonaise style la Pierre et le Sabre.

J’ai un avis assez mitigé. L’atmosphère est très bien rendue, l’auteur nous permet de comprendre comment ces pilotes en arrivent à ces actions kamikaze et comment certains japonais restent persuadés jusqu’au bout que leur détermination à mourir fera reculer l’ennemi et leur donnera la victoire finale. Tout ce qui a trait aux dragons est très bien rendu, l’auteur s’est appliqué à donner des explications sur l’élevage des dragons, leur entretien, leur système biologique, le contrôle des dragons par leurs pilotes.
Ceci étant, le remplacement des avions par des dragons ne change rien à l’Histoire avec un grand H et les îles japonaises tombent l’une après l’autre avec la reddition finale du Japon. Si on remplaçait les dragons à nouveau par des avions, on aurait juste un récit historique sur la fin de la guerre vue par les pilotes japonais.

Personnellement, je pense que le dénouement aurait été plus intéressant si l’auteur avait opté pour une modification de l’Histoire.

Ma note personnelle: 14/20

Memories of Ice(Non traduit) – Steven ERIKSON

Est-ce que j’ai déjà dit que cet auteur était génial? Bon ben je le répète alors.

Ce troisième tome est aussi époustouflant que les précédents.

Face à la menace du Panion Domin, les ennemis d’hier sont contraints de s’allier. ceci nous permet de faire connaissance de personnages qui n’étaient qu’évoqués dans le premier tome comme Caladan Brood.

Nous retrouvons aussi une bonne partie des personnages du premier tome comme les bruleurs de pont, Kruppe, Murilio, Toc le Jeune…

Le roman est centré sur le siège et l’attaque de la ville de Capustan par les forces du Panion Domin. Capustan est défendue principalement par une unité de mercenaires les « Grey Swords ». Nous suivons les débats et conflits internes dans la ville entre ceux qui veulent se rendre et ceux qui préfèrent combattre jusqu’à la mort. Pendant que l’es armées réunies de Dujek et de Caladan Brood se portent au secours de Capustan, d’autres personnages ont déclaré une guerre personnelle au Pannion Domin.

Nous apprenons également que les T’lan Imass se rassemblent pour répondre à l’appel d’une prophétesse.

L’un des points forts de Steven Erikson est de nous dépeindre des personnages qui ont une forte personnalité. C’est encore une fois le cas dans ce 3ème roman, plusieurs des offciers des « Grey Swords », mais surtout Bauchelain et Korbal Broach qui ont eu droit à un volume reprenant leurs aventures:

http://www.amazon.fr/Bauchelain-Korbal-Broach-Novels-Malazan/dp/0765324229/ref=sr_1_11?ie=UTF8&s=english-books&qid=1292666329&sr=1-11

Ce volume se termine, comme le deuxième par des scènes très fortes qui marqueront les lecteurs.

Ma note personnelle: 19/20

Gardens of The Moon(Les Jardins de la lune) – Steven ERIKSON

   

Ce premier tome nous entraîne à la suite du sergent Whiskeyjack et de son escouade de brûleurs de ponts (bridgeburners). Nos « héros »(Outre Whiskeyjack, on compte Kalam l’assassin, Maillet le médecin, Ben le Vif le magicien, Hedge et Picker les sapeurs…) faisaient partie d’une unité d’élite de l’empire malazéen, unité qui a été décimée pendant le siège de Pale, suite à une trahison. Apparemment, quelqu’un de haut placé désire éliminer des personnes qui deviennent trop populaires dont leur général. Alors qu’ils devraient être envoyés en repos, ils sont envoyés dans une mission tout aussi dangereuse que l’attaque de Pale.

Les brûleurs de ponts sont chargés d’infiltrer Darujhistan, la dernière des cités libres de Genabackis et de préparer l’attaque des troupes de l’Empire.

Mais qui veut donc la mort des brûleurs de pont et quelles sont les forces qui se sont mises en action pour aider ou pour neutraliser les malazéens. C’est ce que vous découvrirez dans ce premier tome. Guerriers, Assassins, mages, médecins, voleurs, dragons, morts-vivants… vous attendent

Voir aussi l’article sur Elbakin.net: http://www.elbakin.net/fantasy/cycle/le-livre-malazeen-des-glorieux-defunts/les-jardins-de-la-lune-299

Ma note personelle: 19/20

Deadhouse Gates(Les portes de la maison des morts) – Steven ERIKSON

Ce deuxième tome nous  emmène sur le continent des sept cités où la révolte contre l’envahisseur malazéen gronde.

La prophétesse Sha’ik et ses fidèles préparent le Tourbillon, la guerre sainte contre l’occupant avec l’aide d’anciens « bruleurs de ponts » .

Le général Coltaine entreprend d’évacuer la ville de Hissar avant que les rebelles ne la détruisent et ne massacrent sa population. Nous suivons alors l’exode de toute une ville, escortée par les troupes de Coltaine sur des centaines de kilomètres et celà alors qu’ils sont harcelés par plusieurs armées rebelles.

Pendant ce temps Kalam a entrepris une mission toute simples: assassiner l’impératrice Laseen, ce qui l’amènera a affronter ses collègues de la « Griffe ».

Un déroulement parallèle nous fait également suivre les mésaventures de Feliseen, la soeur du Capitaine Paran. D’abord fragile, elle survivra à son séjour comme esclave dans les mines d’Ottataral pour en ressortir plus forte.

Dans ce deuxième tome, Erikson nous entraîne encore une fois dans une aventure épique. Difficile de dire lequel des deux est le meilleur parce que l’histoire de ce tome est totalement différente du premier. On en ressort à nouveau bluffé et certaines scènes resteront gravées dans vos mémoires.

Ma note personnelle: 19/20

Stars and Stripes Forever – Harry HARRISON

 

Stars and Stripes – Forever

Autant dire que, dans ce premier tome,  la situation des Nordistes n’est pas brillante. Les Sudistes faisaient déjà plus que résister et voilà que les Anglais déferlent du Canada tandis qu’une flotte anglaise débarque des troupes au Sud. Les anglais débarquent en pleine nuit près d’une ville dont ils s’emparent aussitôt. Les soldats anglais ivres massacrent les civils et violent les femmes. Ce n’est qu’au petit matin qu’ils se rendent compte que, suite à une erreur de navigation, ils ont attaqué Biloxi, une ville Sudiste. Le général anglais préfére continuer sur sa lancée plutôt que d’essayer de réparer son erreur. Après tout ce ne sont que des rebelles et les sudistes sont en plus esclavagistes.

Le massacre de Biloxi a réussi à unir les Sudistes et les Nordistes contre l’envahisseur anglais. Tandis que le général nordiste Sherman et le général sudiste Beauregard unissent leurs forces pour repousser les envahisseurs du Sud, le général Grant, réunissant les troupes chargées de la défense de Washington, se porte à la rencontre des Anglais qui descendent du Canada.

Alors que Washington est quasiment dégarnie, une nouvelle flotte anglaise remonte le Potomac pour s’emparer de Washington par surprise.

Les Anglais ont l’avantage du nombre et de la surprise mais les américains ont un avantage technologique certain.

Qui l’emportera?

Ma note personnelle: 16/20

Stars and stripes – Harry HARRISON

 

Dans cette trilogie, Harry Harrison part d’un événement réel: l’arraisonnement d’un navire britannique par la marine de l’Union. Dans la réalité, l’incident n’a pas eu de conséquence majeure mais dans l’uchronie développée ici, la Grande Bretagne prend ombrage de cet acte et déclare la guerre à l’Union.

J’ai décidé de placer les articles concernant chaque tome sur une page différente.

1er tome: Stars and Stripes Forever
2ème tome: Stars and Stripes In Peril
3ème tome: Stars and Stripes Triumphant

Le doigt d’Uthar – Dominique BEDART

   

Ceux qui me connaissent savent que je suis un fan des Nains. C’est pourquoi j’ai acheté ce roman d’un auteur inconnu jusqu’ici. Je dois l’avouer, j’ai été un peu déçu.

Ce roman est le premier tome du cycle du pourfendeur. Nous y suivons les aventures de Nori, un guerrier nain particulièrement redoutable qui par sa bravoure et son charisme, s’est élevé au rang de commandant de l’unité d’élite des gardes-frontières.

Nori a cependant un problème, il est sujet à des maux de tête de plus en plus violents.

Nori rencontrera, des humains et des elfes avec lesquels il se liera d’amitié. Entraîné par ses compagnons dans une aventure périlleuse, il finira par se mettre en quête de l’armure de son père, seul artefact capable de contenir ces maux de tête.

Le récit est certes rapide, facile à lire et bien écrit mais, il y a trop de maladresses, que ce soit dans les situations, les dialogues ou les réactions des personnages. ce livre convient plutôt à un public adolescent.

Ceci étant, c’est sans doute une très bonne introduction à la Fantasy pour ceux qui hésitent à en lire ou pour un jeune qui ne veut pas s’embêter à lire les états d’âmes de certains héros de Robin Hobb par exemple.

Ce livre n’est donc pas à condamner totalement, j’estime pour ma part que quelqu’un qui peut attirer des personnes vers la lecture fait oeuvre utile.

Ma note personnelle:10/20      (14/20 pour adolescent)

Published in: on 8 décembre 2010 at 17 h 27 min  Comments (3)  
Tags: , , , , , , , , , , , ,

The Moscow Option – David DOWNING

  

Dans ce livre très bien écrit, l’auteur prend comme point de divergence la bataille de Moscou. Que se serait-il passé si un avion transportant Adolf Hitler s’était écrasé le 4 août, blessant Hitler et le plongeant dans le coma?

L’auteur part du principe que les généraux allemands auraient poursuivi l’offensive vers Moscou avec tous les moyens possibles au lieu de divertir une partie des troupes vers le Sud.

Les allemands, ainsi renforcés parviennent à s’emparer de Moscou et le front soviétique s’effondre.

Dès lors, les généraux montent un plan pour envoyer des troupes vers le Sud. Ils espèrent rejoindre les troupes de Rommel en passant par l’Iran et l’Irak pour ne pas enfreindre la neutralité turque.

Comme les soviétiques sont très affaiblis, les allemands parviennent à envoyer des renforts à Rommel qui repousse les britanniques et parvient à s’emparer de l’Egypte. Rommel remonte alors vers la Palestine et la Syrie.

——————————————————————————————————————

Comme je l’ai dit plus haut, c’est très bien écrit au point que l’on pourrait se croire dans un livre d’histoire. Le récit, même s’il est principalement axé sur les combats au Moyen-Orient et dans le Caucase, couvre également les événements qui se déroulent dans le pacifique. L’auteur connaît bien son sujet et rend crédible cette uchronie.

Ma note personnelle: 16/20

 

Plus de renseignements sur l’auteur: David DOWNING

%d blogueurs aiment cette page :