La patrouille du temps – Poul ANDERSON

  

Quand Manse Everard répond à une petite annonce pour un emploi, il est loin de se douter qu’il va se retrouver embrigadé dans la « Patrouille du temps ».

Cette organisation chapeautée par les Danelliens, surhommes de l’avenir, a pour but de préserver la trame temporelle contre les changements que pourraient apporter des voyageurs imprudents ou malintentionnés.

Dans un premier temps, Manse est soumis avec d’autres élèves à une instruction riche et variée comprenant aussi bien des cours physiques que psychologiques, d’art, d’histoire, de langues (notamment le temporel, la langue de la patrouille du temps)…

La première mission de Manse l’enverra enquêter sur des lingots d’un métal  radioactif retrouvés dans un tumulus de l’époque saxonne. Il devra ensuite aider un de ses collègues qui s’est retrouvé obligé d’endosser le rôle de Cyrus, roi des Perses, sauver un autre collègue mort accidentellement, empêcher la conquête de l’Amérique par les Mongols.

La dernière aventure de ce recueil débute lorsque Manse, voulant faire une virée avec un de ses collègues dans le New York de son époque (1960) débarque dans un autre univers et se fait capturer avec son ami. Les deux patrouilleurs découvrent pendant leur captivité  que toute la trame temporelle a été modifiée à l’époque romaine avec la victoire de Carthage sur Rome. Plus aucun patrouilleur d’une époque postérieure à l’époque romaine ne peut intervenir mais ceux qui étaient en patrouille à une époque antérieure peuvent être réunis. Rassemblant une patrouille d’intervention, Manse parvient à empêcher l’assassinat des Scipion par deux individus venus du futur et ainsi à rétablir la trame temporelle.

Certes, ce recueil de nouvelles n’a pas la profondeur de Palimpseste de Charles Stross, il est cependant bien plus agréable à lire.

Les différentes nouvelles ont été écrites indépendamment et sont vaguement reliées entre-elles par un  personnage principal commun. Si certaines nouvelles ont un peu vieilli, le style de Poul Anderson est excellent.

Ce n’est sans doute pas ce que l’auteur a écrit de meilleur mais c’est un recueil qui mérite l’achat.

Ma note personnelle : 15/20

La patrouille du temps Poul ANDERSON Le Livre de Poche 27038 287 pages.

L’avis d‘Eumène de Cardie
L’avis de Lorkhan
L’avis de Julien le naufragé
L’avis de Nebal
L’avis du Tigre
L’avis de Lordius
L’avis de Philémont

Publicités

The URI to TrackBack this entry is: https://daidin.wordpress.com/2011/12/30/la-patrouille-du-temps-poul-anderson/trackback/

RSS feed for comments on this post.

4 commentairesLaisser un commentaire

  1. Je te conseille vivement la suite.

    • C’est prévu tout comme les tomes 2 et 3 des aventures de Dominic Flandry chez l’Atalante et le recueil de nouvelles paru au Bélial.

  2. […] – Le journal uchronique de Daidin […]

  3. […] aussi les avis de Nebal, le Tigre, Lordius, Philémont, Daidin, […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :